13.9 C
Alger
lundi, février 6, 2023

Confidentiel. Les véritables raisons pour lesquelles Lamamra n’a pas rencontré Antony Blinken à New York

- Advertisement -
- Advertisement -

En marge des travaux de la 76e session de l’Assemblée général de l’ONU qui se déroulent depuis le 21 septembre dernier à New York, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a rencontré plusieurs de ses homologues comme le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian ainsi que le russe Serguei Lavrov. Toutes ces rencontres ont porté sur la consolidation du partenariat stratégique entre les deux pays et la poursuite de la concertation et de la coordination de manière périodique, autour des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Cependant, un fait marquant a suscité de nombreuses interrogations au sein des observateurs les plus avertis des relations internationales. Aucune rencontre n’a été organisée entre le chef de la diplomatie algérienne et Anthony Blinken, le secrétaire d’État des États-Unis depuis le 26 janvier 2021 sous la présidence de Joe Biden. Et pourtant, Ramatane Lamamra et Anthony Blinken se sont croisés à maintes reprises lors de ces travaux de l’Assemblée Générale de l’ONU. Mais les deux dirigeants n’ont nullement échangé et aucune entrevue n’a été prévue pour approfondir le dialogue constructif entre l’Algérie et la Première Puissance mondiale.

Cette situation a suscité de nombreuses spéculations. Et certaines rumeurs affirmaient que l’émissaire de la Maison Blanche aurait refusé de rencontre Ramatane Lamamra en raison d’un différend majeur qui opposerait en ce moment les Etats-Unis au régime algérien. En vérité, ces rumeurs sont infondées et inexactes, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations.

Et pour cause, aucune rencontre n’a été proposée ni prévue entre Ramtane Lamamra et Anthony Blinken lors de son déplacement à New York. L’agenda du chef de la diplomatie algérienne n’a nullement mentionné la possibilité d’organiser une entrevue avec le secrétaire d’Etat des Etats-Unis. Selon nos sources, c’est la partie algérienne qui s’est abstenue de proposer aux autorités américaines l’organisation d’une entrevue officielle pour la simple raison que la diplomatie algérienne savait pertinemment que le Secrétaire d’Etat américain allait certainement opposer une fin de non-recevoir.

Les relations entre les deux pays ne sont guère au beau fixe en raison des escalades dans la guerre froide opposant l’Algérie au Maroc. Deux semaines avant l’annonce de la rupture officielle des relations diplomatiques avec le Maroc, Anthony Blinken a officiellement pris attache avec Ramtane Lamamra pour lui demander solennellement de faire preuve de retenue et de calmer les ardeurs hostiles du régime algérien à l’encontre du Maroc. Le chef de la diplomatie américaine a beaucoup insisté lors de son échange avec Lamamra, nous confirment de nombreuses sources bien introduites au sein du sérail algérien, sur la nécessité d’identifier des voies de dialogue pour instaurer sérénité dans les relations de bon voisinage entre le Maroc et l’Algérie.

Les autorités algériennes ont refusé de prendre en considération les suggestions et propositions d’Anthony Blinken puisqu’elles ont décidé le 24 août dernier de rompre totalement les relations diplomatiques avec le Maroc. Et depuis, l’Algérie étudie encore de nouvelles mesures drastiques et « punitives » contre le voisin marocain comme la fermeture récente de l’espace aérien aux avions civils et militaires marocains décidée le 22 septembre dernier.

Face à cette escalade, les Etats-Unis ont pris leur distance avec le régime algérien et Anthony Blinken n’a plus rappelé son homologue Ramtane Lamamra. Ce dernier a compris ainsi qu’il valait mieux ne pas s’aventurer à réclamer une entrevue officielle à New York pour s’éviter un « refus humiliant », insistent enfin nos sources.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

6 COMMENTS

  1. C’est plutôt y a Mr Delmas la rencontre et la visite du 1er ministre algérien à l’Iran que les amerlocs qui a bloqué la rencontre ce n’est pas a cause du Maroc. A lire le Monde diplomatique du 23 septembre , biensur que vous voyez c’est a cause du Maroc et vous le savez vous même pourquoi ,votre vision ne tient pas debout.

  2. La dictature algerienne a zero relation avec le Maroc depuis 30 ans, dès lors les pretendus represailles que ce regime de clowns pretend prendre contre le Maroc sont autant d occasions aussi derisoires qu’imaginaires de se couvrir de ridicule.
    Le pauvre regime algerien ne cherche à exister qu’à travers le Maroc qui l’ignore superbement comme l’ecrit Boukrouh fin connaisseur du pouvoir algérien.. Des minables.

  3. Khourourtou sur khouroutou….que du houa…Blinken donne des instructions à qui? à LAMAMRA?
    en quel honneur mec?
    Blinken a surtout obligé le Maroc à avaler la pilule Alexander Ivanko qui vient d’être nommé nouveau représentant spécial du SG de l’ONU pour le Sahara…ce même Ivanko a été rétoqué il y’a 6 mois par le même Maroc

    Dites-nous plutôt quand Bliken va se décider à nommer un ambassadeur au pays du cannabis? 9 mois après sa nomination…

  4. Les sources prétendument confidentielles tirent des plans sur la comète.

    L’Algérie n’a jamais été sous la coupe de quelque nation qu’elle soit. Elle fait partie des non alignés depuis la nuit des temps et conservent des relations équilibrés avec les divers pays.

    Au contraire du HMARoc, elle n’est pas une carpette sur laquelle on s’essuie les pieds. Le HMARoc a toujours eu besoin d’un tuteur pour se faire reconnaître. Il brasse du vent et fait croire qu’il est ceci ou cela.

    Blinken ou Tartempion il n’ont aucune prise sur les décisions de l’Algérie. La preuve, si on se fie aux » investigations » de semar, l’Algérie a quand même rompu ses relations et 15 jours après elle a fermé son espace aérien.

    Quand au morpion de axis7, je le répète, ce n’est pas parce que vous avez le nez dans le caca que vous pouvez vous croire indispensables. Tous vos » alliés » vous utilisent en pompant vos ressources à partager avec votre bouffi sex et vous, en tant que sujet soumis, vous vous contentez de miettes. Les chiffres sont là pour vous prouver que votre HMARoc n’est pas ce que vous voulez faire croire.

  5. Zakakhra et vaginlisse,
    Sont de vrais patriotes car ils aiment la junte qui opprime et combat le peuple

    Après avoir dit cela que dire d’autres que ce ne sont que des fils de PUTES nés dans des casernes.
    Pour répondre à cette bourse de vache, combien de temps à mis le département d’État américain pour envoyer un ambassadeur en Algérie ?
    Vive Tebtoub et chengrifouha le pisseur et vive l’Algérie des Giniros et que le peuple Algérien crève la gueule ouverte pour faire plaisir à ces hyènes.
    J’ai vu cette semaine des scènes d’horreur de compatriotes morts noyés, parmi eux des enfants, des femmes,sans compter des jeunes à la fleur de l’âge. Mais ça ce n’est pas grave puisque ces fils de pute continue à toucher le RSA et aller chez le docteur plusieurs fois par mois gratuitement.
    Tfouhhhhhh.