13.9 C
Alger
dimanche, février 5, 2023

Une influente société américaine de renseignements prévoit une série de nouvelles manifestations en Algérie

- Advertisement -
- Advertisement -

Stratfor, une des plus influentes sociétés américaines de renseignements, prévoit une série de nouvelles manifestations en Algérie à l’occasion du référendum du 1er novembre consacré à l’adoption de la nouvelle constitution proposée et voulue par Abdelmadjid Tebboune. 

Dans une note de conjoncture consacrée à l’opposition que suscite le projet de la nouvelle constitution en Algérie, Stratfor croit savoir que la réaction hostile du parti islamiste le MSP contre le projet de la nouvelle constitution risque d’inciter davantage de partis à exprimer leurs réserves contre ce projet politique qui devrait réhabiliter la légitimité d’Abdelmadjid Tebboune qui est arrivé au pouvoir dans des conditions très controversées à la suite du scrutin présidentiel du 12 décembre 2019.

Selon Stratfor, une plateforme d’intelligence stratégique basée aux Etats-Unis, le climat politique délétère qui règne en Algérie pourrait « entraîner une autre série de manifestations dans le pays » et créer une autre situation de blocages politiques qui pourrait « de nouveau plonger l’Algérie dans une paralysie », avertissent les analyses de Stratfor. Cette paralysie s’explique par l’absence d’un consensus qui réunit tous les courants politiques algériens. Stratfor a noté que le groupe de protestataires ne partage pas les mêmes intérêts en Algérie. Ce qui éloigne la piste de l’élaboration d’une alternative politique porteuse de changement pacifique dans le pays. Les prévisions de Stratfor pour l’avenir du pays sont donc très alarmantes.

Stratfor a été fondée au Texas en 1996 par George Friedman, un analyste américain d’origine hongroise porté sur la géopolitique et la futurologie. De nombreux médias américains considèrent Stratfor comme une « CIA de l’ombre ». Stratfor vend des renseignements et des analyses à de nombreux gros organismes internationaux, des médias américains ou étrangers ainsi que de puissantes multinationales qui veulent surveiller les évolutions géopolitiques dans le monde pour savoir comment orienter leurs investissements.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

3 COMMENTS

  1. Ce qui fait peur ce n’est pas la manif c’est la crise faite par la nomenclatura pour couler le pays et le mettre parterre , pour ces voyous c’est nous avons construit le pays et avant de partir nous ne partirons pas les mains vides et nous le détruirons .

  2. Tu aurai pu nous épargner un tel article sans fond.
    Pas besoin de faire appel à une influente société américaine pour savoir qu’il y’aura des manifs en Algérie.
    Dire cela, c’est comme dire demain il fera jour !
    Cette influente société en question, se cache derrière des officines de renseignement qui sont souvent eux-mêmes les instigateurs de ces agissements dans les pays qui ne leur disent pas AMEN.