Rabah Karèche : 72 jours de prison parce qu’il est… journaliste

6
1208

Détenu sans procès depuis 72 jours, le journaliste algérien Rabah Karèche va rester en prison après la décision mardi du tribunal de Tamanrasset (sud du pays) de renvoyer son dossier devant un juge d’instruction, selon un comité de soutien aux prisonniers d’opinion.

« L’instruction devra se poursuivre. Autrement dit, Rabah Karèche reste en détention provisoire », a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook.

La chambre d’accusation de la cour de Tamanrasset a en effet accepté un appel du procureur contre un renvoi de l’affaire devant le tribunal.

Rabah Karèche, correspondant à Tamanrasset du quotidien francophone Liberté, est notamment accusé de « diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public », selon le CNLD. Il lui est également reproché la « création d’un compte électronique consacré à la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la ségrégation et la haine dans la société » et d’avoir porté « atteinte à la sûreté et l’unité nationale ».

M. Karèche a été inculpé et écroué le 19 avril après avoir publié le compte rendu d’un mouvement de protestation des Touaregs, minorité berbère locale.

Journaliste expérimenté et respecté établi de longue date à Tamanrasset, il avait rapporté que les habitants historiques de cette région dénonçaient « l’expropriation de leurs terres au profit » des wilayas (préfectures) de Djanet et d’Illizi, nouvellement créées.

Les populations touarègues de l’extrême sud de l’Algérie dénoncent régulièrement leur marginalisation économique et sociale au sein d’un Etat très centralisé.

La détention prolongée de Rabah Karèche a choqué ses collègues en Algérie et au-delà. Elle a aussi suscité la colère des avocats après que le président Abdelmadjid Tebboune a qualifié le journaliste de Liberté de « pyromane » dans une interview à l’hebdomadaire français Le Point. Ses avocats ont dénoncé « une violation de la présomption d’innocence » et une « tentative d’influencer la justice ».

 

6 COMMENTS

  1. Non il faut mettre les Kabylistes à la tête du pays et de ses richesses…Ce sont le peuple élu…les meilleurs… honnêtes…travailleurs… Pas racistes ou régionalistes pour un sou…Bref des lumières célestes qui feront de l’Algérie le futur dragon…

    Sinon les visas pour le Canada et la France vous les syphonnés toujours en même temps que les richesses du pays ?

    Quand à L’islam je te conseille de demander l’indépendance de tes douars parce que nous les algériens on est musulmans et fiers de l’être jusqu’à notre dernier souffle et la fin des temps…. Continuez à sentir la pisse et la bière et à manger du sanglier pendant le Ramadan…On s’en tape et on deviera pas d’un iota sur notre adoration de Rebbi Sobhanou…Que vous en creviez de rage…

  2. Dey Hussein :
    Une religion : cela naît, vie et meurt comme tout !
    Si ce n’était pas Haram de connaître l’histoire des religions, les musulmans le sauraient !
    Je sais que ton désir c’est de tourner 7 fois autour d’une pierre !
    C’est le summum de l’aliénation !

    # Cette fameuse pierre est à l’origine un lieu de culte Pré islamique !
    Quand tu t’intéresses à la création des religions ! Elles créent des histoires sur les anciens lieux de cultes établies !
    25 décembre : fête romaine soltice d’Hiver ! ….