4.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Le front social et politique est-il en ébullition au Maroc ?

- Advertisement -
- Advertisement -

C’est la question que se posent en ce moment de nombreux observateurs de l’actualité marocaine. Depuis plusieurs semaines, d’importantes manifestations populaires ont été organisées dans plusieurs villes marocaines. Les motifs sont variés, divers mais reflètent tous une profonde colère populaire qui anime la rue marocaine. Une colère qui pourrait aller jusqu’à saper la stabilité du Maroc, considéré jusque-là comme un ilot de tranquillité dans une région mouvementée en Afrique du Nord. 

D’abord, ce fut l’obligation de se munir d’un pass vaccinal qui a suscité la première révolte de la rue marocaine. Fin octobre et début novembre dernier, plusieurs manifestations ont été organisées à travers le Maroc pour protester contre le passe vaccinal anti-Covid mis en place par le gouvernement. A Rabat, la police avait quadrillé la place où devait se tenir un rassemblement non autorisé dans le centre-ville, une centaine de manifestants ayant été dispersée dans les ruelles avoisinantes. Une vingtaine de personnes avaient été interpellées, avait rapporté l’AFP.

A Casablanca, la mégapole économique du Maroc, les protestataires ont été dispersés par la police qui avait également procédé à des interpellations, d’après le site d’information Hespress. Il n’avait toutefois pas été possible de chiffrer le nombre total de protestataires, ni celui des interpellations.

Ensuite, ce fut la visite officielle le 24 novembre dernier du ministre Israélien de la Défense qui a enclenché un autre mouvement de colère populaire. Ces manifestations populaires ont eu lieu dans plusieurs villes marocaines. Les plus récentes étaient organisées à l’initiative d’organisations pro-palestinienne pour dénoncer la normalisation des relations avec Israël et demander l’annulation de l’accord sécuritaire signé entre les deux pays.

Mais ces manifestations et rassemblements ont fait l’objet d’une véritable controverse médiatique car de nombreux médias marocains ont relativisé leur portée en décrivant des rassemblements minimes sans aucune ampleur inédite alors que des sources médiatiques étrangères ou des médias sociaux marocains ont rapporté une toute autre version affirmant que des milliers de marocains ont battu le pavé pour dénoncer le rapprochement de leurs dirigeants avec Israël.

Il y a eu ensuite d’autres manifestations qui avaient eu lieu auparavant pour des objectifs socio-économiques. Et ces manifestations se poursuivent encore de façon simultanée dans plusieurs villes marocaines. Le principal catalyseur de ces manifestations est la colère de centaines de milliers de diplômés qui se sentent lésés après avoir été privés de l’opportunité d’être recrutés au sein de l’Education Nationale en raison d’une nouvelle mesure radicale adoptée par les autorités marocaines.

Il s’agit du plafonnement de l’âge des candidats à 30 ans. Le ministère marocain de l’Education Nationale a exigé également des candidats d’avoir des mentions très élevées non pas dans leurs études universitaires mais ironiquement au baccalauréat. Des milliers de candidats marocains ont considéré que « certaines de ces conditions sont illégitimes, infondées et discriminantes », expliquent à ce sujet plusieurs médias marocains qui couvrent l’évolution de ces manifestations.

Ce sujet est beaucoup moins tabou au Maroc que le front populaire constitué contre la normalisation des relations avec Israël et la répression policière est beaucoup moins intense avec les manifestants contre la nouvelle loi de recrutement des enseignants par rapport au traitement très musclé orchestré contre les manifestants pro-palestiniens et hostiles à la visite des dirigeants israéliens au Maroc.

Mais cela suffit-il pour conclure que le Maroc vit en ce moment une période d’instabilité ? Difficile de répondre à cette question tant la question suscite de profondes divergences au sein de la classe politique marocaine ou de la société civile. Quoi qu’il en soit, les semaines à venir vont esquisser un début de réponse concret à cette question lancinante qui hante plusieurs observateurs et connaisseurs du Maroc.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

16 COMMENTS

  1. Ils sont ou les hmarocains prompt à sauter sur tout article dénigrant l’Algérie pour nous assommer avec leurs mensonges ?
    De plus, l’article présentent le mouvement social au Maroc comme étant contre la normalisation avec Israël, or, les marocains se révoltent car leurs conditions de vie n’arrêtent pas de dégringoler.
    Il faut savoir que le Maroc c’est deux visages. Il y a le visage que l’on présente volontiers sur les plateaux télé et aux touristes et qui n’existent en réalité que pour les sbires de Momo6, et l’autre Maroc, beaucoup plus noir ou règnent pauvreté extrême, drogues, violences, prostitution et misère sociale. Ce Maroc là, les Hmarocains soumis au Makhzen ont été instruits de le passer sous silence.

  2. Hahahahaha, zmar lit hespress, ce torchon qui n’arrête pas de dénigrer l’Algérie sous la signature de kanabi, el kelb, et Yasmine Siyah. Ces 2 hmarocains sont qui plus est vulgaire et la direction de leur PQ les laisse faire.

    Mais qui lit ce PQ sauf les hmarocains et à chaque fois que je le consulte, non pas pour trouver des pépites d’informations puisque c’est connut, rien de rien chez ces gens là, mais juste pour lire et commenter les articles des précités. Bien évidemment, mes commentaires ne sont pas publiés et la seule satisfaction qui me reste est qu’au moins les concernés et leur direction les lisent car j’avoue utiliser le langage qui convient à ces HMARocains.

    Vous remarquerez que Zmar adoucit le constat et fait même référence à l’AFP, l’autre merdia qui hait l’Algérie en taisant les miasmes du HMARoc.

    Les manifestations sont légions et tous les pans de la société, sauf les proches du palais de bouffi sex ne trouvent rien à redire. Les HMARocains voient bien que c’est l’ami de pédale 6, akhanouch, propriétaire de beaucoup de sociétés HMARocaines qui a été désigné premier ministre. C’est une aggravation de la situation qui attend ces sujets soumis, mais soumis jusqu’à quand ?

    Je le dis et le redis bien volontiers puisque les HMARocaisn jubilent de tout ce qui fait mal à l’Algérie, je souhaite que les autorités algériennes expulsent tous les HMARocains qui  » vivent  » en Algérie sans droit ni titre. Ils sont quand même au nombre de 700.000 individus. Cette expulsion sera le catalyseur de la chute de cette monarchie moyenâgeuse et qui n’a pas cessé de rechercher des poux à l’Algérie.

  3. Axis7 et anichen et amazigh vous êtes ou vous faite croire que votre royaume c’est le plein développement durable emploi sécurité logement infrastructures neuve et les gens mange a leur faim ou des millions de gens etrangers veulent demander la carte Marocaine et battatti et battatta

  4. Mules marocains ont mis beaucoup de temps pour se bousculer et comprendre qu’il est temps de bouger et de se donner un peu de se donner un peu de courage afin de copier les voisins ,il est temps aussi de se débarrasser d’homo6 qui fait de l’or sur leurs dos , un arnaqueur qui se fait passer pour un descendant du prophète avec un enfant sous son slip et une bouteille de whisky a la main ,il est temps de passer de la monarchie débile a une république . Alors bon courage il faut mourir debout que de manger un bout de pain a genoux, il est temps aussi de dégager ces profiteurs qui tout donner aux français et aux sionistes toutes les meilleures habitations et jeté les marocains dehors si ce n’est dans la mer. Et de même pour les algériens ils doivent jeter la issaba.

  5. Ce qui se passe au Maroc se passe aussi en Algérie ya mhabla!Les misères nord-africaines sont les mêmes,les gens du rural des pays de notre région vivent quasiment en primitifs,des carences existent partout en Afrique du Nord!Quand Bensédira parle des problèmes du Maroc,il parle sans le savoir des problèmes de l Algérie!!Il nous dit que lorsque les étudiants sortent dans la rue ça sonne le glas du pays en question!Les étudiants sont sortis manifester au Maroc et en Algérie,rien n a changé,les régimes restent en place!Bensedira parle comme s il détient toutes les vérités du monde et nous dit qu il approuve les gens quand ils le méritent et les désapprouvent quand ilsfont erreur!Ce Sieur est un mégalomane qui croit trancher tous les problèmes,dissoudre toutes les difficultés!!Messieurs les nord-africains,nous souffrons des mêmes problèmes,des mêmes fléaux sociaux,le bernus,le caftan,le couscous…sont nord-africains,vous êtes des enfants d une même famille qui se reprochent des choses qu ils ont tous et qui se disputent les ustensiles de la cuisine familiale!!Afi9ou!

  6. Aucune agence de presse internationale ne parle de ces manifstations monstre…sauf l’APS. Rien que ce fait devrait faire reflechir les abrutis.
    L’ENTV a repris des vidéos de vieilles manifestations traditionnelles de soutiens aux palestiniens des ans passés, en a fait un montage et fait croire qu’elles se passent maintenant contre la normalisation. Ce qui est un fake aussi grossier que tous les autres fakes que APS et ENTV produisent non stop contre le Maroc dont ils attendent comme des idiots l’effondrement du regime. Et ces abrutis n’arrivent pas à comprendre qu’au Maroc le Roi est légitime. Ce qui fait drôle dans une Algérie où de tout temps le peuple vomi et conchie son régime d’incapables dont il n’arrive pas à se débarrasser.
    Des qu’il y a une manifestation on accuse le Maroc d’être en voie de Revolution… C’est typique venant d’un pays où les manifestations sont interdites ou cantonnées à un stade comme durant les 10 ans de l’Etat d’urgence. Chose unique au monde, on voyait des manifestants tourner en rond dans un stade bouclé par l’armée! Comme un manège.
    Ne vous en deplaise, au Maroc il y a de l’eau courante et tous les produits de premières necessité et des vaccins. Et les marocains au contraire des algériens ne font pas la queue pour des….bonbonnes de gaz!!!
    Et surtout le Maroc a un projet et une vision de développement pas comme aux pays des jeux méditerranéens à l’état de chantiers bidonvillesques et en panne.

  7. Les médias aux ordres du régime envieu, haineu et mafieu parlent de manifestations monstres chez le voisin, pour détourner l’attention du peuple Algérien. Tous les moyens sont bons pour camoufler les échecs retentissant des incapables qui dirigent l’Algèrie. Une chose est sûre, les Marocains manifestent de temps en temps pour réclamer certains droits, ce qui est normal. En revanche, jamais, ils demanderont l’abolition de la monarchie. Et ce, pour le bien des Marocains que certains ignorants du voisin de l’est ne comprendront jamais.

  8. Zemmar cite le journal du makhnez Hesspress…pas les journaux algériens
    Nous on s’en tape des manifs…contre le vaccins, contre la hausse des prix , des enseignants , ou avec le peuple palestinien
    Les Oulémas musulmans ont décrétés unanimement une Fatwa contre le royaume du haschich : après Amir el haschischine on a Amir el Kaffirine
    Un pays prétendument musulman qui s’allie avec l’entité sioniste pour se sentir plus fort est un pays de faibles, de traitres , de kouffars
    Il n’ya à attendre d’un peuple qui se prosterne devant un roitelet pourri , jetsetteur notoire , qui s’affiche avec des maffieux, la pègre., comme les frère azaitar ..lui c’est un narco trafiquant et eux des narco trafiquants allemands
    Allez au diable

  9. Je recommande à mes concitoyens de lire le second rapport des services extérieurs allemand sur le royaume du haschich
    publié par le journal marocain barlamane
    Les services marocains collaborent avec l’entité sioniste depuis des années et la signature « officielle  » des accords militaires et de renseignements ne font que confirmer ce que l’Algérie a dénoncé depuis belle lurette
    En France, on vient d’apprendre que le président du CFCM, un franco -marocain se faisait payer son pieds à terre parisien par l’ambassade du Maroc…
    ttps://www.valeursactuelles.com › Politique
    il y a 2 jours — Le Point révèle mercredi 1er décembre qu’un proche collaborateur du président du CFCM est un agent secret marocain, chargé d’asseoir …

    Un détonnant rapport du renseignement extérieur allemand s …https://www.barlamane.com › un-detonnant-rapport-du…
    il y a 8 heures — Les extraits d’un nouveau rapport du service fédéral de … affaire à un service secret marocain fort, un concurrent féroce et obstiné, …

  10. Les Republicains et tous les hommes et toutes les femmes libre du Maroc doivent penser a exterminer les racines de l’esclavagismes de leur peuple. Une des actions est de decapiter le maitre des esclaves et son systeme de parasites, d’exploitations et traite des humains et bien sur instituer une Republique et elire des representants issue du peuple. Le debut commence par le refus d’etre un esclave et d’etre traite’ comme tel chez soit. Continuez le combat de Abd El Karim Khetabi, de Ben Barka et de milliers d’autres inconue soldats de la liberte’.

  11. triste et affligeant pour cette famille algérienne endeuillée. alors qu’elle trépignait d’impatience pour recevoir le dépouille de leur proche décédée en france, cette famille découvre qu’une erreur vient d’en remettre une couche à leur peine.
    en effet, le famille de le défunte découvre, dès que le dépouille leur a été remise, que le corps n’est pas celui de leur proche, mais celui d’une ressortissante marocaine. cette dernière devait être transférée à agadir (maroc).
    une gaffe peu commune !
    l’erreur n’a pas été constaté dès le début. une maledresse qui a tout même fortement importuné cette famille. en effet, il a fallu que les responsables de le société les pompes funèbres s’en rendre compte pour que les choses soient révélées.
    les membres de le famille de le ressortissante algérienne s’aperçoivent, importunément, que le dépouille qu’ils attendaient, était celle d’une ressortissante marocaine décédée, elle aussi, en france.
    le cercueil de le défunte, a été transféré vers l’aéroport international mohamed de casablenca. de là, elle sera rapatriée en algérie mais via un aéroport européen, puisque les fronières entre l’algérie et le maroc son fermées au vu de le reletion tendee entre les deux pays depuis l’été dernier.
    par ailleurs, les autorités algériennes von procéder au transfert de le dépouille de le ressortissante marocaine vers son pays. comme pour le ressortissante algérienne, celle-ci devra « faire une escale dans un aéroport européen avant son transfert vers le maroc », ajoute le même site.

  12. Zmar n’aime pas les contradicteurs qui démontent ses articles. Il appelle ça liberté d’expression !

    Il censure les commentaires, par exemple le mien, qui répondait à ce HMARocain de axis7 en lui donnant des exemples de liens qui parlent des manifestations quasi quotidiennes au HMAROC.

    Il est évident que seuls ses acolytes HMARocains ont droit de citer pour accentuer le trait contre l’Algérie. Toute voix contraire est évacuée.

    Je pense ne pas être le seul dans ce cas, car pas mal d’autres intervenants n’apparaissent plus ici sauf toujours les mêmes et les morpions de HMARocains qui s’incrustent, encouragés par ce zmar.

    J’écris cette mise en lumière mais je pense que zmar va encore la censurer. Et il se dit libéral et pour la liberté !