El Aouinet (Tébessa) : démission de tous les médecins d’un hôpital public à cause du manque de moyens face au COVID-19

0
1824

Malaise et colère à Tébessa, à l’est du pays. A l’Etablissements Publics de Santé de Proximité ( EPSP ) de la commune d’El Aouinet, tous les médecins ont déposé une démission collective comme le démontre ce document qui a été diffusé par ces médecins protestataires. Ces médecins ont recouru à cette action spectaculaire pour dénoncer les très mauvaises conditions de leur travail et l’absence des moyens élémentaires pour lutter contre l’épidémie du COVID-19 et prendre en charge comme il se doit les patients touchés par ce virus mortel et dangereux. 

Dans leur lettre de démission collective, ces médecins ont réclamé la mise en place par le ministère de la Santé d’une commission d’enquête qui doit être dépêchée à l’ESPS d’El Aouinet pour vérifier de visu les anomalies qui les empêchent d’exercer leur noble métier et de soigner les cas suspects ou confirmés de COVID-19 dans cette localité située à 61 KM de la ville de Tébessa.

Sur les réseaux sociaux, cette démission collective a suscité un énorme tollé. De nombreux médecins originaires des quatre coins du pays ont partagé cette lettre de démission collective pour soutenir le combat de leurs collègues esseulés face à l’absence de toute considération de la part des autorités sanitaires du pays. Cet inédit coup de gueule traduit tout le malaise qui règne au sein des médecins algériens à cause de la mauvaise gestion de la crise sanitaire par l’Etat algérien. Une mauvaise gestion qui est décriée et dénoncée depuis le début de l’épidémie du COVID-19 en Algérie.