3.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Document. Le rapport qui fait peur : une augmentation de plus de 660 % des hospitalisations des patients du COVID-19 à l’est de l’Algérie

- Advertisement -
- Advertisement -

La situation épidémiologique en Algérie est plus que jamais très proche de la catastrophe sanitaire. Et ce n’est pas un euphémisme de l’affirmer. Algérie Part a obtenu le dernier rapport dressé par l’Institut National de la Santé Publique sur la situation de la pandémie du COVID-19 sur l’ensemble du territoire algérien. Ce rapport démontre des augmentations vertigineuses du nombre d’hospitalisation des patients du COVID-19 dans plusieurs régions notamment celles de l’est algérien, le territoire le plus peuplé du pays puisque plus de 60 % des Algériens habitent dans les wilayas de l’est du pays. 

Selon le rapport de l’Institut National de la Santé publique qui est en notre possession, le 06 juillet dernier, le nombre de patients hospitalisés est de 2 213 pour toute la région Est en Algérie. Ce nombre était d’à peine 1 215 le 06 juin, soit un accroissement mensuel de 82,14 % en un seul mois ! Une augmentation vertigineuse qui donne toute la mesure de l’évolution alarmante de la pandémie du COVID-19. Mais certaines wilayas affichent encore des records extraordinaires en termes d’hospitalisation des patients du COVID-19.

A titre d’exemple, Mila enregistre une accroissement des hospitalisations de de 227,5 % entre le 06 juin et le 06 juillet avec un nombre d’hospitalisations qui est passé de 40 à 131. Oum El Bouaghi et Khenchela  observent des augmentations respectives de 465,8 % et 140,6 % en un seul mois. Mais le record absolu a été battu est à Guelma où le taux d’augmentation des hospitalisations des patients du COVID-19 est de 660,0 % ! A Annaba, on observe également un taux d’accroissement des hospitalisations de 116,9 % qui fait partie des wilayas observant les taux d’accroissement les plus élevés.

Ces chiffres effarants démontrent qu’entre le 6 juin et le 6 juillet, la pandémie du COVID-19 a fait des ravages sans équivalent dans les wilayas de l’est algérien. Et tout indique que, malheureusement, les taux des hospitalisations des patients du COVID-19 vont continuer à augmenter dans les jours à venir franchissant des seuils très dangereux mettant ainsi les hôpitaux dans une incapacité totale de soigner ces patients infortunés.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -