COVID-19. Situation alarmante à Tipaza : hausse de 80 % des patients en réanimation

1
681

Les services de réanimation dans plusieurs wilayas en Algérie sont saturées en raison du nombre élevé des patients atteints des formes les plus graves de la COVID-19. Dans la wilaya de Tipaza, l’une des plus importantes wilayas du centre du pays, l’Institut National de la Santé Publique (INSP) rapporte une hausse dépassant les 80 % concernant l’admission des patients en service de réanimation des unités de soins intensifs dédiés à la prise en charge des patients COVID-19.

Entre le 29 novembre et le 5 décembre dernier, dans les hôpitaux de la wilaya de Tipaza, ll a été enregistré une augmentation du nombre moyen de patients en réanimation un jour donné qui passe de 4 à 7, soit une hausse de 80,8 %, déplore à ce sujet l’INSP, un organisme scientifique officielle relevant du ministère algérien de la Santé, dans son dernier bulletin épidémiologique portant sur les évolutions de la situation sanitaire du pays face aux risques de l’épidémie de la COVID-19.

Les patients souffrant des symptômes les plus grave de la COVID-19, comme la détresse respiratoire, sont également très nombreux dans plusieurs autres wilayas du centre du pays comme Alger, Blida, Médéa ou Djelfa. Entre le 29 novembre et le 5 décembre dernier, il a été observé une hausse des hospitalisation avec une moyenne de 191 patients
par jour en réanimation versus 177 la semaine précédente. Ce qui nous donne un taux d’augmentation des patients admis en réanimation de 7,6 %.

Pour deux wilayas sur quatre, les experts de l’INSP ont relèvé une hausse des hospitalisations entre le 29 novembre et le 05 décembre. Ce sont Alger et Djelfa, dont le nombre moyen quotidien des patients admis en réanimation est passé respectivement de 153,7 à 168,0 soit une hausse de 9,3 % et 8,0 % pour ces deux wilayas massivement peuplées. Ces données démontrent enfin que la COVI-19 menace dangereusement la santé des Algériennes et des Algériens.

1 COMMENT