COVID-19. Malgré une légère augmentation des cas graves, la situation demeure stable dans les hôpitaux algériens

0
912

En dépit d’une légère augmentation des cas graves de COVID-19 nécessitant ainsi des hospitalisations, la situation demeure plus au moins stable dans les hôpitaux algériens. C’est du moins ce que nous apprend le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique officiel et étatique relevant du ministère de la Santé. 

L’INSP nous apprend effectivement que jusqu’au 21 mai dernier, le nombre de patients COVID-19 hospitalisés dans les structures de santé est de 1 636 patients dont 50,8 % de la totalité des patients sont enregistrés au niveau des wilayas du Centre du pays, à savoir pas de 831 patients. Les hôpitaux des wilayas de l’est du pays arrivent en seconde position avec 555 des patients hospitalisés. Les hôpitaux de l’ouest et sud du pays complètent ensuite le podium.

Les régions du sud sont naturellement les moins touchées, puisqu’elles sont les moins peuplées, avec à peine 108 patients hospitalisés.

Cependant, l’INSP a pris le soin de souligner que le nombre des cas hospitalisés a augmenté depuis le début du mois de mai. A l’échelle nationale, la moyenne quotidienne des hospitalisations a augmenté de près de 7 % depuis le début du mois de mai avec une moyenne de 1 557,3 patients hospitalisés entre le 08 et le 14 et de 1 608,4 entre le 15 et le 21 mai.
·

« Dans l’ensemble, on observe une hausse du nombre quotidien moyen des hospitalisés au cours de la dernière semaine pour les deux régions sanitaires (Centre et Est) alors que pour l’Ouest et le Sud, on enregistre une diminution », nuance tout de même l’INSP d’après lequel l’augmentation la plus importante des cas hospitalisés a été remarquée dans le centre du pays avec une moyenne de 823,4 patients par jour entre le 15 et le 21 alors que le nombre des hospitalisations était de  769,4 patients entre le 08 et le 14 mai.  Le nombre des hospitalisés le plus élevé qui a été enfin enregistré est de 844 patients (le 19 mai) et de 830 (le 07 mai).