COVID-19. Les nouvelles contaminations ont augmenté de plus de 122 % en Algérie

0
1545

Les nouvelles contaminations ou infections à la COVID-19 continuent d’exploser en Algérie. Entre le 9 et 23 juillet dernier, le nombre des personnes contaminées par le COVID-19 a augmenté de plus de 122 % sur l’ensemble du territoire algérien, nous apprennent ainsi les données recueillies par le dernier rapport de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique relevant officiellement du ministère de la Santé et chargé de mener des enquêtes sanitaires au sein de la population pour cerner l’évolution des épidémies les plus dangereuses. 

Cette source confirme ainsi l’augmentation vertigineuse des cas COVID-19 à travers le pays au cours de ce mois de juillet. « A l’échelle nationale, 16 156 cas de Covid-19 (confirmés ou probables) ont été déclarés entre le 17 et le 23 juillet. Pour rappel, ce nombre était de 7 275 entre le 03 et le 09 juillet, soit un accroissement de 122,1 % », indique ainsi à ce propos l’INSP dans son dernier bulletin épidémiologique traitant des dégradations de la situation sanitaire nationale.

La même source scientifique nous apprend que ce sont les wilayas de l’ouest algérien qui enregistrent la hausse la plus importante des nouvelles infections à la COVID-19. Pour preuve, le nombre hebdomadaire de nouveaux cas a presque doublé en une seule semaine avec 1 420 cas entre le 17 et 23 juillet versus 739 cas durant la semaine du 10 au 16 juillet, soit un taux d’augmentation de 92,2 %. Plusieurs wilayas de l’ouest du pays ont subi une explosion totalement inédite des nouveaux cas de COVID-19. A Tlemcen, entre le 16 et 23 juillet dernier, l’augmentation des nouveaux cas contaminés à dépasser le taux de… 300 %.

A Tiaret, durant la même période, elle a également dépassé les 108 % alors qu’à Relizane, ce taux d’augmentation des nouvelles infections a dépassé les 81 %. Algérie Part publiera dans ses prochaines publications la liste des wilayas ayant connu des augmentations vertigineuses de nouvelles contaminations.