COVID-19. L’épidémie se maintient à Sétif, Jijel, Batna, Mila et M’sila

0
1188

L’épidémie de la COVID-19 maintient toujours une inquiétante activité dans les wilayas de Sétif, Jijel, Batna, Mila et M’sila, nous avertit le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique relevant du ministère de la Santé et chargé de mener des enquêtes sanitaires sur le terrain afin de cerner l’évolution des maladies et épidémies au sein de la population. 

Dans son dernier rapport, l’INSP nous apprend effectivement uqe les wilayas de Jijel, Batna, Mila et M’sila présentent ces cinq dernières semaines une courbe en dents de scie avec alternance de chute et de hausse du nombre hebdomadaire de nouveaux cas confirmés de COVID-19. Ainsi, entre le 03 et le 09 et le 10 et le 16 janvier derniers, le nombre des nouveaux cas confirmés baisse de 177 à 142 cas, soit une baisse de 19,8
%. Néanmoins, durant la semaine du 17 au 23 janvier dernier, ce nombre augmente à 154 cas, enregistrant 8,5 % d’accroissement et, de nouveau, il baisse à 106 cas la semaine du 24 au 30 janvier pour reculer de 31,2 %.

L’activité épidémique a repris dans ces wilayas une certaine dynamique au cours de la semaine du 31 janvier au 06 février avec une une hausse de 29,2 % et le nombre de nouveaux cas notifiés est remonté jusqu’à 137 cas. Durant la dernière semaine étudiée par les experts de l’INSP, à savoir du 7 jusqu’au 13 février dernier, ce nombre des personnes contaminées a commencé à chuter  de nouveau de 14,6 %. En revanche, une seule wilaya a continué d’enregistre une augmentation des notifications au cours de la dernière semaine. C’est la wilaya de Jijel qui rapporte une hausse de 29,2 % du nombre hebdomadaire des nouveaux cas contaminés.

Les données de l’INSP démontrent enfin que l’épidémie s’accroche toujours à une certaine dynamique dans ces wilayas de l’est algérien et si elle recule pendant une semaine, elle repart à la hausse pendant une autre semaine. Cette situation doit inciter la population locale à demeurer vigilante en observant les traditionnels gestes barrières.