10.9 C
Alger
dimanche, février 5, 2023

COVID-19. Augmentation dangereuse du taux de mortalité dans plusieurs wilayas en Algérie

- Advertisement -
- Advertisement -

Le taux de mortalité lié à la COVID-19 est en augmentation inquiétante en Algérie et plusieurs wilayas connaissent un nombre de morts qui dépasse la moyenne nationale, nous apprend une étude qui a été réalisée sur la base d’un rapport scientifique officiel et très approfondi de l’Institut National de la Santé Publique (INSP).

L’INSP est l’un des rares organismes publics en Algérie qui publie des données scientifiques très fiables sur la situation épidémiologique qui prévaut dans notre pays. Et pour cause, l’Institut National de la Santé Publique a pour objet de réaliser des travaux d’étude et de recherche en santé publique permettant de fournir au ministère de la santé les instruments scientifiques et techniques nécessaires au développement des programmes d’action sanitaire et de promotion de la santé publique et à leur coordination intra et intersectoriel.

Dans son bulletin sur la situation sanitaire du pays datant du 24 juillet dernier et entièrement consacré à la situation épidémiologique liée au COVID-19, l’INSP note que le taux de mortalité national est de 2,67 décès pour 100 000 habitants, soit une augmentation  de 7,7 % durant ces 7 derniers jours. Le rapport de l’INSP explique, par ailleurs, que si le taux de mortalité régional le plus élevé est toujours celui de la région Centre avec 3,52 décès pour 100 000 habitants, l’écart entre ce dernier et celui de la région Est diminue avec un différentiel de 1,23 point au 24 juillet versus 0,95 au 10 juillet. En clair, l’est du pays commence à enregistrer presque le même nombre de décès déploré par les wilayas du centre du pays.

L’est du pays souffre particulièrement de la mortalité provoquée par la pandémie du COVID-19  et le taux de mortalité de la région Est a dépassé celui de la région Sud le
22 juillet. Durant les 7 derniers jours,  la région Est du pays a enregistré une augmentation la plus élevé du taux de mortalité lié au COVID-19 en Algérie avec une augmentation 14,6 % des nombres décès.

Si pour le moment, seule la région Centre, avec 3,52 décès pour 100 000 habitants, dépasse le taux national qui est de 2,67 décès pour 100 mille habitants, il n’en demeure pas moins que 15 wilayas observent un taux supérieur au taux national dont six wilayas sont situées au Centre du pays, quatre à l’Est et au Sud et une à l’Ouest.

Il s’agit, en vérité, de wilayas qui enregistrent un taux supérieur à 4 décès pour 100 000 habitants, à savoir Blida (10,31), Tipaza (5,87), Sétif (5,67), Alger (4,79) et Ouargla (4,29), Sétif (5,67), Annaba (3,97), Oum El Bouaghi (2,91) et M’Sila (2,78). C’est dire enfin que le nombre des morts liés à la COVID-19 ne cesse de monter crescendo dans plusieurs wilayas à travers le pays. Et c’est un indicateur dangereux qu’il faut prendre bien considération pour renforcer les mesures de prévention sanitaire.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -