Confidentiel. L’ancien patron du renseignement extérieur, le général-major Mohamed Bouzit, arrêté pour corruption

25
3070

Le général-major Mohamed Bouzit, l’ex-très discret conseiller d’Abdelmadjid Tebboune sur le dossier libyen, et ancien patron la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE), a été arrêté depuis ce matin vendredi et se retrouve entre les mains des enquêteurs du Centre principal militaire d’investigation (CPMI) de Ben-Aknoun qui dépend de la Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée (DCSA), a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Son arrestation intervient suite à une enquête officielle diligentée par le tribunal militaire Blida, a-t-on encore pu confirmer au cours de nos investigations. L’ex-homme fort du renseignement extérieur algérien fait l’objet de graves accusations dans un dossier très lourd. Il est effectivement cité comme principal suspect dans des affaires de trafic d’influence, réception d’indus avantages et corruption, mais aussi de diffusion de fausses informations ayant pour conséquence de porter atteinte à la sécurité nationale. Selon nos sources, le général-major Mohamed Bouzit dit Youcef devra être présenté demain samedi ou plus tard dimanche prochain devant un magistrat instructeur du tribunal militaire de Blida qui risque, ensuite, de le placer sous mandat de dépôt et de l’incarcérer à la prison militaire de Blida.

Selon nos sources, au moins deux autres anciens hauts gradés de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE) sont également en état d’arrestation et font l’objet d’une enquête minutieuse pour leur complicité et leur participation aux  affaires scabreuses du général-major Mohamed Bouzit dit Youcef. Algérie Part publiera dans ses prochaines publications des révélations fracassantes sur ce scandale qui ébranle de plein fouet le renseignement extérieur algérien.

Agé de 69 ans, le général-major Major Bouzit était l’un des plus influents généraux des services secrets algériens au cours de ces 10 dernières années. Il avait été réinstallé le 16 avril 2020 comme patron de la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE) et puis il a été limogé de ce poste le 20 janvier 2021 à la suite de ses nombreux échecs à fournir aux autorités algériennes des renseignements fiables et pertinents sur les évolutions des évènements complexes en Libye. Auparavant, il avait dirigé la DDSE de septembre 2013 jusqu’à mars 2019, date à laquelle il avait été déchu suite à la chute du clan présidentiel des Bouteflika.

La chute du général-major Bouzit Youcef ne manquera pas de provoquer une véritable onde de choc au sein de l’institution militaire algérienne. L’homme qui était considéré comme expert de la crise libyenne et du Sahel finit… aux geôles. Quel incroyable rebondissement qui démontre l’extrême fragilité actuelle des appareils sécuritaires les plus névralgiques de l’Etat algérien.

 

25 COMMENTS

  1. Il y a de quoi s’inquiéter sérieusement. Avec toutes ces arrestations de hauts gradés de la police, du renseignement et de l’armée on a l’impression d’avoir affaire à une bande de brigands. Après « Ces malades qui nous gouvernent » (Pierre Accoce/Pierre Rentchnick) et « Ces psychopathes qui nous gouvernent » (Jean Luc Hees) c’est le temps d’écrire « Ces voleurs qui gouvernent l’Algérie ». Combien de généraux et autres officiers supérieurs ont été emprisonnés à ce jour? Sans compter ceux en fuite. Du jamais vu. Cette situation traduit la déliquescence avancée de cettes institution qu’est le haut commandement de l’armée censé assurer la sécurité du pays. Ce n’est pas seulement le loup qui est dans la bergerie, c’est toute une meute de loups qui l’a prise d’assaut.

  2. Il y a une chose que personne n’a remarquer ,il y a quelques jours Samar nous parlait de ce type avec des critiques énorme et voilà que maintenant il est arrêté et même de plusieurs généraux et tous ils ont jetés en prison où bien jeté dehors comme des chiffons , ou bien Samar est ici payé par le pouvoir il sert d’Informateur a Tebboune et Chingriha , ou bien ces deux là le lisent tous les jours et ils croient a ses écrits ou bien il y a quelque chose de bizarre que nous ne connaissons pas, je ne sais pas si vous êtes de mon avis.

  3. @saber
    Les algériens quoi qu’on en pense ou dise, ont tous gros sur le coeur et surtout beaucoup de choses à dire pour se soulager de la hoggra qu’ils subissent en silence de ce régime étouffoir. Ce qui est regrettable, c’est que des téméraires, comme les kabyles, il y’en aura de mois en moins, eu égard aux conséquences que tout le monde connaît, mais dont hélas ! Beaucoup détournent le regard pour éviter le même sort. Mais la peur ? Evitera t-elle d’autres dangers à venir ?

  4. Y a Malika, l’armée algérienne n’a jamais été conçu pour faire la guerre extérieure, pour faire une guerre extérieure il faut être équipé avec des satellites militaires pour suivre les mouvements militaires ,les guerres modernes il leurs faut un matériel supra électronique dans la marine ,sur terre et l’aviation . Notre armée est faite pour faire peur au peuple et c’est tout.

  5. Loco : La propagande de la Glorieuse Anp est basée sur la victoire militaire sur la France avec le culte des moudjahidines et des chouhadas !
    Ceci est basé sur un mensonge comme le nombre de titulaires de la carte de moudjahidines !
    Selon Lackdar Brahimi, la France n’est pas partie d’Algérie après une défaite ! Déclaration Au Monde !
    Cela fait polémique en Algérie ! Encore une fois !

    Comment la France avec 25 000 soldats français morts pour 1,5 million combattants peut déclarer forfait tout en étant aidé par l’OTAN !

    (Les derniers appelés français ont quitté l’Algérie en juillet 64)

    Défaite politique et diplomatique, c’est sûr ! Défaite militaire niet !

  6. Frère Loji,
    Ce pays à été construit par le mensonge depuis le début.
    Mon père disait que sur les soit disant un million et Demi de soit disant chouhadas, beaucoup sont tombés de leurs bourricots.
    Tout est Faux, les fondations ont étés construites sur du sable ,mais mouvant.
    Les cartes de moudjahids se vendaient, du moment qu’on mettait le prix.
    Il ne doit plus en rester ou juste quelques uns, mais bon en Algérie en 2045 ils auront encore des moudjahidines ta3 el kartoune.
    Bien à toi.

  7. @ Lo ji. Lakdhar Brahimi est un fils de caïd des environs de Bouira. Depuis sa plus tendre enfance il a tété le lait de sa mère patrie la France. Il a quitté l’Algérie en 1956 pour représenter le GPRA, et à l’indépendance il est devenu ambassadeur sans interruption jusqu’en 1991. le seule fois où il est revenu en Algérie, c’est pour être ministre des affaires étrangères de Hamrouche: autant dire pour continuer à voyager, il ne supporte pas l’Algérie ou la fréquentation des algériens. Sa fille Rym qui a été longtemps journaliste à CNN, est marié avec le prince Ali de Jordanie(frère du roi. Autant dire que chez les Brahimi, on aime les algériens de loin; ils préfèrent les américains, français ou les arabes du golfe.
    Avant de faire cette déclaration au journal le Monde, Brahimi aurait dû se souvenir qu’en 1956 il y a des jeunes de son âge, qui ont tout quitté et qui ont fait le sacrifice suprême pour l’indépendance pendant que lui se pavanait déjà en costume/cravate en Europe. Fils de caïd pour l’éternité qui a repris la nationalité française et qui vit à Paris

  8. @ Au petit Lo ji, adorateur des combats de cops !

    C’est un peu comme si vous disiez que le peuple algérien va gagner la guerre contre la junte (dont encore des DAF, résidus de la France) à mains nues ! Heureusement qu’il y’a une justice immanente pour sanctionner les agresseurs par l’humiliation devant la face du monde, renvoyés comme des usurpateurs, la queue entre les jambes. Bien sûr que les vrais fellaghas-montagnards-paysans ont su maintenir les deux fers au feu que sont la guérilla et la diplomatie de maquisards aguerris à la conviction inébranlable ! On ne vole pas par conviction mais on résiste par conviction, cher petit Lo ji !

  9. Y a loco c’est sur qu’il y a 1.500000 de personnes tués et même peut être plus , mais pas tous des maquisards ,il y a des civils torturés pour parler et montré les cachettes des maquisards ,il ne faut pas ignorer les sévices de Fafa c’est injuste et je vais te raconter une histoire moi je suis de kherata et là il y a une chaîne de montage très dure et la les maquisards en une journée ont 117 bonhommes et parmi ces chouhadas il y a 28 de nos frères marocains ,32 tunisiens et 2 lybiens et les reste algériens et bien ils ont tenu tête a 2 bataillons de Fafa durant 4 jours , malgré Fafa a utilisé avions,chars et tous les moyens les plus lourds , elle a perdue au moins 600 a 700 soldats ,et d’après un colon c’est plus que 800 soldats et bien Fafa par colère elle a rasé 3 villages ,elle a tué 1100 civils y compris femmes enfants et même les animaux. Quand tu dis que Fafa n’a pas tué c’est faut ,un soldat de Fafa touché c’est 10 algériens massacrés. D’ailleurs les sionistes pratique la même façon contre les palestiniens.

  10. C’est bien, les gars, vous avez bien appris la leçon dispensée par le service Histoire FLN !

    En lisant des articles, les moudjahidines n’étaient si nombreux que la propagande le dit !
    En 1956, A peine 1000 combattants, 450 en Kabylie, 350 en Aurès.

    En 1958 : Algérie 2000 combattants

    L’effectif des moudjahidines à l’indépendance 30000 (15000 Tunisie, 10000 Maroc)
    5000 marsiens !

    Éternelle polémique sur le nombre de moudjahidines toujours en vie,
    1er nov 2017 el watan

    Ils ont joué un rôle politique par leurs actions en tuant surtout les civils musulmans !

  11. @Lo ji

    Les Fellaghas, les Résistants(es) et toutes celles et ceux qui ont bouté la France dehors, ne sont pas en odeur de sainteté, des officiels français qui ont promu les bachaghas, caïds et autre supplétifs de l’armée française pour se venger de leurs ennemis. La France n’est pas partie de gaité de coeur de l’Algérie de papa, comme en témoigne les dégâts causés par les pieds noirs avant d’abdiquer. Et surtout, ne l’oubliant pas, puisqu’on en souffre encore, le suprême cadeau empoisonné des DAF, progéniture des supplétifs, amis de la France. Quand bien même le nombre de Moudjahidines, Maquisards, Moussebels fait polémique, mais ce sont l’engagement et la conviction qui priment !
    Qui entretient ce genre de polémique en dehors des associés objectifs que sont la France et ses résidus DAF qui ont dénaturé notre Histoire et achevé nos héros ? Il suffit juste de répondre à la question : « A qui profite le crime ? »

  12. Ya si Saber,
    Je n’ai jamais dit que Fafa n’a pas tué !
    Elle a tué beaucoup, mais après raconter que c’est un million et demi c’est du khoroto.
    Dans ma famille beaucoup sont morts, le premier hélicoptère abattu en Kabylie fut l’œuvre d’un de mes oncles, qui a été brûlé dans la foulée au napalm.
    Plusieurs écoles et rue en Kabylie portent mon nom de famille. Donc l’histore je la connais un peu.
    Mais quand mon père disait que celui qui est tombé de son âne, miraculeusement devenait moudjahid c’est la stricte vérité.
    Si on veut avancer il faut reprendre notre histoire de zéro et dire tout le mal qu’à fait l’armée des frontières. Dire qui a tué Krim, Abane et tous les autres. Dire qu’à insependance on a ramener nos frères kharabes pour nous arabiser de force. Pour retrouver notre dignité il faut que notre histoire soit connu de tous.
    Mais dire que nous sommes tous les enfants de benhadj et de madani, ce n’est pas cela l’Algérie.
    Après le mal est tellement profond, que j’envie vraiment certains frères qui croient que cela va changer.
    Rien ne changera en Algérie, car cette JUNTE, c’est Machiavel, elle a réussi à diviser le peuple, bien qu’une partie de ce peuple, pendant que la Kabylie et les Aures étaient sous un déluge de bombes, eux dansaient le flamenco et disaient wachbihoum ezouwawa m3a Francis.
    Thanmirthik

  13. le nombre d’Algeriens tues pendant la revolution est estime a 250 milles. Le chiffre de 1,5 millions de morts a ete balance par un politician Egyptien et repris en diapason. Un petit calcul de logique statistique reveleras que le dernier chiffre est impossible.

  14. Boussad : Si l’Aln a gagné la guerre !
    Il suffit de lire les accords d’Évian !
    La base Mers El Kebir est conservée par la France pendant 15 ans !
    Les Essais nucléaires et chimiques de la France peuvent continuer jusqu’en 1978 !
    L’exploitation du pétrole est effectuée par Total Elf jusqu’à la nationalisation 1971 !

  15. Azul @Loco,
    Combien je suis d’accord avec toi sur le mensonge et le faux sur lesquels sont bâtis les fondements de la Ripouxblik Anji Rienne DimaOtokratik et PasPoupilir.
    Tout est bâti sur le faux: un état heggar qui a perverti toutes les strates de la Nation, dévoyant les institutions qui n’ont d’institutions que le nom, le plus bel exemple étant le ministère ou sinistère de l’Injustice et de l’arbitraire, un parlement croupion, regroupement d’une harde d’hémiones, d’équidés, de cadichons et de carnes bréhaignes, attelés au râteliers des abondantes fenaisons du pays, un sénat parking pour sénescents grabataires et aux autres ploucs et lascars de tout acabit, des ministères qui ne gèrent que l’incompétence sous tous ses aspects, gangrenés par la corruption et le népotisme grandeur King size, d’autres qui gèrent la répression, l’arbitraire et les dérives totalitaires tous azimuts.
    Un pays bâti sur une fausse identité, qui piétine son propre patrimoine national et insulte son Histoire millénaire, qui fonde la Nation sur un araboislamisme forcené, qui se veut plus arabe que les arabes, qui a tourné le dos à son Africanité, à son appartenance méditerranéenne et qui s’accroche contre vents et marées à ses fameuses constantes nationales bâties sur le mensonge, la falsification et l’obscurantisme religieux.
    Une Ripouxblik Schmiblik qui abandonne des pans de sa souveraineté national aux bédouins d’Arabie tels les ports nationaux, les télécommunications, la sidérurgie, les engrais, l’équipement et autres systèmes militaires, l’industrie du tabac, qui cède la souveraineté aux Chinois pour 35 ans ! sur le port de Hemdania (Cherchell) en lente et agonisante construction. Les travaux de ce port saccagent un site archéologique, mais ce pouvoir d’incultes n’en a cure des vestiges historiques, quand on sait qu’un plouc ignorant comme Bengrina a déjà. été sinistre du Tourisme, rien de moins ya Ddin Reb ! S’ils avaient trouvé des piquets de tente bédouine et des résidus de toile en poils de dromadaires, il est certain qu’ils auraient préservé le site, qui sera déclaré par la même occasion ‘’Athar de grande importance’’.
    Le faux règne en maître dans lAnjiri mizermane, un faux barzidane, un faux parlement, un sénat de séniles et pour profiteurs, même les instances du foot Ouane, Tfooouuh, Trick vive le khorti c’est pareil, des partis boulitik marionnettes etc.
    La liste est très longue hélas.