Alors qu’il s’Apprêtait à Rejoindre Paris, Abdelmadjid Sidi Said Refoulé de l’Aéroport d’Alger !

3
1696

Entre 1997 et 2019, Abdelmadjid Sidi Saïd était secrétaire général de l’ancien syndicat unique Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA) et seule organisation syndicale considérée comme représentative par les autorités algériennes.

Avant de lâcher Abdelaziz Bouteflika, en s’alignant sur la décision de l’armée de l’écarter du pouvoir, Abdelmadjid Sidi Saïd avait été l’un des principaux meneurs des partisans d’un 5e mandat de feu l’ex président déchu.

Ali Haddad, Ahmed Ouyahia et Abdelmadjid Sid Said

Inquiété dans l’Affaire Khalifa et frappé d’une Interdiction de Sortie du Territoire National, Sidi Said a été refoulé de l’Aéroport d’Alger au mois de Juin 2019, alors qu’il voulait rejoindre la Suisse, tout comme il l’avait été en Avril 2019 alors qu’il tentait de prendre un vol pour la France.

Abdelmoumène Khalifa et Abdelmadjid Sidi Said

On se rappelle pourtant que l’ex patron de la Centrale syndicale, très proche du Régime algérien, avait appelé à « mettre fin aux transactions économiques et commerciales avec la France », suite à la publication d’une photo d’Abdelaziz Bouteflika sur le compte twitter de l’ex premier Ministre français Manuel Valls, allant jusqu’à cosigner un message avec Ali Haddad, l’ex chef du FCE aujourd’hui emprisonné…

Said Bouteflika, Ali Haddad, Abdelmadjid Sidi Said 

Alors qu’il demandait la rupture de la relation commerciale avec la France, Sidi Said n’empêchait nullement ses enfants à s’y installer, en prendre la nationalité et d’y lancer des entreprises…

Ramine Sidi Said, né le 10/10/1982 à Tizi Ouzou, a été chargé de communication de la compagnie aérienne Aigle Azur avant de fonder, en 2013, la société All in dans le quartier d’El Achour en Algérie, qui s’est spécialisée dans la réalisation de spots publicitaires, particulièrement pour des hommes d’affaires tels l’ex Président de la Chambre Algérienne de Commerce, Laïd Benamor, passé par la case prison…

Ramine Sidi Said

En 2015, Sidi Said Ramine va créer une seconde société dans le secteur audiovisuel, SHARINGBOX Algérie, située à El-Achour. Parmi ses plus importants clients on retrouve le groupe pétrolier français Total !

Ayant acquis la nationalité française, le fils de l’Ex patron du syndicat algérien s’installe en France, au Boulevard Jean Jaurès à Boulogne Billancourt.

En Juin 2020, il va alors ouvrir une succursale de sa société All in à Paris, dans le 15èmeArrondissement de Paris, dont l’objet est d’accompagner les sociétés à définir leur stratégie marketing et promouvoir leurs activités. Enfin, en Mai 2021, Ramine créé dans la région Parisienne : Colivri, une nouvelle société spécialisée dans la logistique.

Agé de 73 ans et souffrant d’un cancer, Sidi Said a de nouveau été refoulé de l’Aéroport d’Alger ou il s’apprêtait à rejoindre, en cette fin de mois de Février 2022, son fils en France!

Un prélude à sa mise en examen et son inculpation pour enrichissement illicite et abus de pouvoir comme nous l’ont affirmé nos sources ?

Les prochains jours nous le diront.

 

3 COMMENTS

  1. @Kabylos
    Ce n’est pas Abdelmadjid Sidi Said qui était wali de Tizi mais un de ses proches parents (oncle, je pense!). Abdelmadjid Sidi Said s’est engraissé (aux sens propre et figuré) uniquement à la mamelle de l’UGTA (Aissat Idir a dû se retourner maintes et maintes fois dans sa tombe) . Il n’a jamais été ministre non plus. Tout au long de son règne à l’UGTA qu’il a transformée en caisse de résonance du patronat, Abdelmadjid Sidi said a fait sienne la devise: thimes b’ulim, hed ur ya3lim!