Alger : « Boualem Heineken » et le chef d’une brigade de la gendarmerie au coeur d’un scandale de prostitution

12
2634

La localité balnéaire « Palm Beach » à Staouali, dans la wilaya d’Alger, vit ces jours au rythme d’un scandale de prostitution dont le rôle central est joué par un certain  Hafsi Boualem, appelé dans le milieu à Alger Boualem Heineken. Ce dernier possède un hôtel connu et réputé à Palm Beach. Il s’agit du Normandie Beach doté de 24 chambres sans compter une « Khaima » au premier étage. Selon nos investigations, cet hôtel est un haut lieu de la prostitution très prisé par les proxénètes les plus influents de la capitale Alger. 

En effet, plusieurs sources concordantes ont constaté que plusieurs filles travaillent à l’intérieur  de cet hôtel située juste en face devant la brigade de gendarmerie de Palm Beach dirigée par l’adjudant Tamar Aissani. Ce dernier observe une passivité particulièrement intrigante face au trafic qui s’opère au vu et au su de tout le monde à l’intérieur de l’hôtel Normandie Beach.

Selon nos sources, les gendarmes sont particulièrement au courant du proxénétisme qui se développe dans plusieurs hôtels de Palm Beach. En pleine crise sanitaire du coronavirus COVID-19, la prostitution continue de battre son plein et les proxénètes exploitent des filles infortunées dans des conditions inhumaines et scandaleuses.

D’après nos investigations, les recettes de ces réseaux par jour est de 600 000 DA x30 jours= 18 000 000 DA par mois. Tout cet argent profite à des proxénètes qui ne cessent de s’enrichir en complicité avec les propriétaires des hôtels comme celui appartenant à « Boualem Heineken ».

Durant la nuit du 19/11/2020, des éléments de la brigade de la gendarmerie de Palm Beach perquisitionnent 2 villas situées en face de l’hôtel Normandie Beach pour traquer les réseaux de la Prostitution. Comme par hasard, les gendarmes n’agissent jamais contre l’établissement de leur allié et ami « Boualem Heineken ». Et pour cause, plusieurs sources attestent que ce dernier verse l’équivalent de 600 000 DA par mois à l’adjudant Tamar Aissani pour « acheter son silence » et l’associer à un véritable trafic de prostitution.

C’est pour cette raison que l’hôtel Normandie Beach est bien protégé par la brigade de la gendarmerie locale de Palm Beach.

Et pourtant, Hafsi Boualem, le gérant de l’hôtel, a plusieurs déboires judiciaires et il est en ce moment en fuite en France. Il fait l’objet d’un  mandat d’arrêt à la suite d’une condamnation antécédente à 5 ans de prison ferme.  Il est recherché dans le cadre d’une affaire d’impôts impayés et détournés d’un montant dépassant les  54 milliards de centimes. C’est une affaire qui a été jugée par le tribunal de Koléa en 2015.

Le « protégé » de la brigade de la gendarmerie de Palm Beach est actionnaire majoritaire de la SARL ERAGO.  Hafsi Boualem détient également une deuxième société appelée la SARL CAP NVEVO Technology. Cette société est endettée aussi auprès du fisc algérien à hauteur de 4.5 milliards de centimes, a-t-on pu apprendre au cours de nos investigations.

« Le baron de Palm Beach » est propriétaire de la SARL MEZERAA Salman située à Oued Tlelat à quelques encablures de l’usine Coca-Cola à Oran. Cette entreprise exploite un terrain agricole de 5000 mètres carrés. Avec la SARL CAP NVEVO Technology, il exploite enfin un terrain de 2500 mètres carrés à Sidi Okba au niveau de la zone d’activités de Biskra. Des biens et des activités qui continuent de financer « le train de vie » du fugitif Hafsi Boualem alors que le fisc algérien peine à récupérer quelques ardoises impayées.

 

12 COMMENTS

  1. ya abdou semmar , cet article que vous attribué à vos investigations , me parait plutôt provenir d’un cabaret de la cote ouest et raconté par un de vos amis ivrogne de son état , car jeter en pâture des noms de personne qui ne sont ni arrêtés , ni jugés me parait passible de poursuite contre vous ,ils ne reste à ses personnes qu’à aller déposer plainte pour dénonciation calomnieuse ,et si il y a des preuves tangibles pour accuser ce gendarme , il faudra les fournir à qui de droit , et non les étaler comme des ragots de comptoir dans la rubrique des touts venant d’un torchon irresponsable

  2. Désolé pour le malentendu, quand à moi je ne crois plus ni au gouvernement algérien, ni en aucune institution algérienne. On a qu’avoir les résultats, où ls ont mené le pays depuis la soi-disant indépendance.

  3. Mais non faut pas les dénoncer…. faut les applaudir….
    Voir le pays se précipiter vers le déluge et applaudir.
    Bravo, voleur, malfaiteurs, corrompus, … vous faites du bon travail, continuez. …
    Pourquoi ne pas leur donner des cadeaux pendant que vous y êtes.
    Des preuves!!! c’est pas à lui d’en fournir. C’est à ceux qui sont payés pour ça et qui sont aveuglés par leur avidité et leur ignorance. Des diables incarnés…..

  4. alors pour vous , les institutions Algériennes sont responsable de tout ? c’est gravissime ,car nous parlons là d’un adjudant de gendarmerie et du gérant d’hôtels et vous en déduisez que c’est à cause de l’état , en ce qui concerne les preuves c’est la justice qui veut ça autrement c’est l’anarchie et la délation , moi je pense plutôt que ce genre de délits s’ils sont avérés , sont plutôt des actes habituels dans n’importe quel autres pays du monde , à preuve du contraire « les Algériens ne sont pas des anges  » alors accuser systématiquement l’état est contre productif et ne règle pas le problème ,c’est plutôt la police et la gendarmerie de les régler après investigations , alors arrêté de blablater pour accuser les mauvaises personne

  5. Vous avez l’air de découvrir les crapules
    Le monde entier en est infesté
    Pourquoi l’Algérie y échapperait ?
    Demain vous allez parlé du chat écrasé par tel général ? Ou ministre ?
    Il y a d’autres sujets plus importants à traiter

  6. Bravo pour l’information, le niveau est devenu tellement bas qu’on parle aujourd’hui de proxénètes,de p…,Heineken, et même des coûts des passes hachakoum.
    Au vu des informations que vous destillez ces derniers temps le caniveau n’est pas loin.
    Honte à vous !!.

  7. Accusation dangereuse sans aucune preuve paroles dans l’air ont condamne personne sans aucune preuve valable concernant ce sujet vous accuser le gouvernement algérien de ne pas faire son travail qui vous êtes vous jeune journaliste pour avoir tous c’est information ? Ont aimerai bien savoir vos source vous faites un travail non complet , un vrai journaliste ce qui n’est pas votre cas s’exprime avec des sources fiable et vous vous nous mettez une image géographique wow ont vous applaudit jeune journaliste de 2020 les gens meurt de faim , les ouïgours « musulman » son emprisonner en Chine y’a un virus qui circule parmi nous et vous vous nous parler de « barons de Palam Beach »😂 je pense que le confinement vous ai monter à la tête arrêter de regarder les série policière et mettez vous plutôt dans la vrai press et parlez nous de vrai sujet problème politique ou social