6.9 C
Alger
vendredi, février 3, 2023

Urgent. L’Espagne remis officiellement l’ancien militaire et dissident Benhalima aux autorités algériennes

- Advertisement -
- Advertisement -

Le ministère espagnol de l’Intérieur a officiellement expulsé ce jeudi 24 mars l’ancien militaire et dissident Mohamed Benhalima. Ce dernier a été remis ce jeudi soir par les autorités espagnoles aux autorités algériennes. Un avion spécial a transféré l’opposant et cyber-activiste algérien depuis l’Espagne vers Alger où un impressionnant dispositif policier a été déployé pour l' »accueillir » sur le tarmac de l’aéroport international d’Alger. 

Une unité spéciale la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) l’attendait à la descente de l’avion pour l’embarquer directement vers une destination qui demeure jusqu’à maintenant méconnue. Le visage hagard, la mine défaite, épuisé et abattu, les images diffusées par des témoins oculaires ayant assisté à cette expulsion inédite et impressionnante reflètent un Mohamed Benhalima totalement résigné. Les images montrent une personne impuissante avec une âme profondément rongée par le malheur.

L’expulsion de Mohamed Benhalima constitue bel et bien un coup dur et fatal pour l’opposition algérienne à l’étranger. Elle démontre que les opposants algériens exilés en Europe ne sont pas à l’abri du pouvoir de nuisance du régime algérien.

Pour rappel, le lundi 14 mars 2022, Mohamed Benhalima a été arrêté à Saragosse (Espagne) alors qu’il revenait du Portugal où il tentait de trouver un refuge.  Il a été placé ensuite dans un centre de rétention pour étrangers à Valence. Les autorités espagnoles ont refusé toutes ses demandes d’asile politique pour décider ensuite de l’expulser vers son pays d’origine, l’Algérie, où il est activement recherché pour divers « crimes » qualifiés de « terroristes » par la Justice algérienne qui lui reproche ouvertement sa proximité avec le mouvement Rachad, classé comme « mouvance terroriste », et son implication dans plusieurs scandales politiques comme les fuites des enregistrements vidéos de Guermit Bounouira, le secrétaire particulier du défunt Chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah.

Mohamed Benhalima est le deuxième « opposant dissident » rapatrié par le régime algérien après l’ex-gendarmer et Youtubeur Mohamed Abdellah, expulsé et remis par l’Espagne aux autorités algériennes le 22 août 2021. Comme Mohamed Abdellah, Mohamed Benhalima s’est fait connaître sur les réseaux sociaux et Youtube pour ses vives critiques contre l’institution militaire et les services de sécurité en Algérie.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -