13.9 C
Alger
jeudi, février 2, 2023

Une étude européenne démontre que la précarité s’est répandue en Algérie depuis 2020

- Advertisement -
- Advertisement -

Un fort sentiment de précarité ronge des pans entiers de la société algérienne depuis 2020, peut-on constater à la lecture d’une étude menée en Algérie et financée par l’Union Européenne en Algérie.  Preuve preuve, au moins 37 % des Algériens ne sont pas satisfaits de leur vie et 41 % d’entre eux ne s’attendent pas à une amélioration de leur vie quotidienne à cause des difficultés que traversent leur pays sur le plan économique et politique. 

Par ailleurs, au moins 32 % des Algériens jugent que la situation financière de leurs foyers est très mauvaise et 12 % d’entre eux craignent une aggravation de la précarité qui les frappent de plein fouet. Ces résultats ont été dévoilés par le rapport d’ensemble et les fiches d’information régionaux d’EU Neighbours South. Il s’agit plus précisément d’un sondage d’opinion annuel réalisé en Algérie, que le projet EU Neighbours South a rendu public.

Cette enquête, qui fait partie d’une série de sondages d’opinion réalisés dans huit pays partenaires du sud de la Méditerranée, a été menée en Algérie de juin à juillet 2020, auprès de 1 044 personnes interrogées de vive voix. Les questions posées aux participants portaient sur leur perception générale de l’Union Européenne (UE) et des valeurs qu’elle véhicule, sur les relations de l’UE avec leur pays et sur l’impact du soutien financier de l’UE notamment en soutenant la réponse de leur pays à la crise du COVID-19. L’objectif était également de découvrir leurs vecteurs d’information préférés, leur ressenti par rapport à leur situation personnelle et celle du pays, ainsi que leurs attentes.

De manière générale, les Algériens ont une perception de l’UE conforme à la moyenne régionale des trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), constate ainsi cette enquête. À la question concernant les relations avec l’UE, 45 % ont affirmé qu’elles étaient bonnes, par rapport à une moyenne de 59 % pour le Maghreb (67 % au Machrek).

Plus généralement, 36 % des personnes interrogées ont une image positive de l’UE (chiffre inférieur à la moyenne régionale). À l’instar des autres pays de la région, les valeurs les plus souvent associées à l’UE sont les droits de l’homme, la liberté individuelle et l’égalité des genres, tandis que les valeurs les moins associées à l’UE sont l’absence de corruption et la tolérance. Les Algériens estiment que c’est au commerce (39 %) et à la santé (29 %) dans leur pays que le soutien de l’UE a le plus contribué et ils souhaiteraient que l’UE renforce encore son rôle dans ces domaines.

Soulignons enfin que le projet EU Neighbours fait partie du programme OPEN Neighbourhood. Le programme a été lancé en novembre 2015 pour une période de quatre ans et s’appuie sur le Programme de communication régionale précédent qui inclut l’EU Neighbourhood Info Centre. Le Programme OPEN Neighbourhood vise à sensibiliser, approfondir la connaissance et la compréhension de la Politique européenne de Voisinage (PEV). A Bruxelles, les responsables de l’UE expliquent que l’objectif de la Politique européenne de Voisinage est de soutenir les réformes et la consolidation démocratique et de promouvoir la prospérité, la stabilité et la sécurité des pays voisins de l’Europe.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

13 COMMENTS

  1. Ces études ne reflètent pas la réalité qui est bcp plus pire car sinon comme expliquer plus de 40 000 harragas en 2 ans et les famillesalgériennes qui ont en moyenne moins de 3 dollars par jour pour vivre!
    Généraux criminels
    DRS terroriste

  2. Par Abderrahmane MEBTOUL, Professeur des universités, expert international Docteur d’Etat. Algérie: les cinq raisons du processus inflationniste et son impact sur le pouvoir d’achat

    1.- Le taux d’inflation cumulé entre 2000/2021 qui n’ a pas été réactualisé depuis 2011, approche 100% entre 2000/2021 et on peut pondérer aisément à 50% donnant une détérioration du pouvoir d’achat d’environ 150% durant cette période. Nous assistons à une concentration excessive du revenu national au profit d’une minorité
    rentière où, un fait nouveau, une partie de la classe moyenne commence à disparaître graduellement et à rejoindre la classe pauvre. L’action louable au profit des zones d’ombre serait un épiphénomène face à la détérioration du pouvoir d’achat de la majorité de la société et on peut se demander comment un ménage avec entre 30.000/50.000 dinars (soit 220 dollars à 336 dollars) peut-il survivre surtout s’il vit seul en dehors de la cellule familiale qui par le passé grâce au revenu familial servait de tampon social

    Pour l’Algérie, l’important est de mettre en place des mécanismes pour que les pratiques de corruption, de mauvaise gestion qui menacent la sécurité nationale ne se reproduisent plus.

    Car selon le rapport du premier ministre, en date du 01 janvier 2021, repris par l’APS, durant les 30 dernières années , l’assainissement des entreprises publiques a nécessité environ 25 milliards de dollars dont plus de 80% sont revenues à la case de départ et entre 2005/2020 la réévaluation des projets a coûté plus de 8900 milliards de dinars, soit au cours moyen de 130 dinars pour un dollar, le montant faramineux de 68,5 milliards de dollars, chiffre avancé, par le Premier ministre, ministre des Finances, qui répondait aux questions des députés de l’APN dans le cadre du débat du Plan d’action démontrant une non maîtrise dans la conduite des projets :

    mauvaise gestion et corruption. Cependant, il ne faut pas confondre acte de gestion, tout manager prenant des risques, pouvant gagner ou perdre, impliquant la dépénalisation des actes de gestion et corruption.

  3. Cette gentille dame nous sort sa science avec des chiffres savants
    La crise Covid a été mondiale et n’a pas touché qu’un seul pays
    hausse des prix des denrées alimentaire
    hausse des prix des transports
    Hausse de la pauvreté : à cause des confinements successifs
    hausse des déficits budgétaire y compris en Europe, aux Usa , En Asie, et en Amérique
    La presque totalité des pays sans exceptions ont eu tendance à recourir à l’emprunt intérieur et extérieur
    La prochaine crise concernera la dette des pays intermédiaires et pauvres : certains pays sont à 100 % de leurs PIB de dette ( comme le voisin de l’Ouest), d’autres sont incapables de rembourser leurs dettes
    L’Algérie a jeté l’argent du peuple par les fenêtres ,c’est un fait…il y’a eu de la corruption, de la gabegie, de la surfacturation, du clientélisme, etc….
    Des histoires de corruptions sont légions y compris en Europe, sauf que pendant l’ère Boutef, et même avant , on avait « des intouchables » et depuis le Hirak de 2019 beaucoup de têtes sont tombés, et d’autres suivront
    Le constat étant fait: comment l’Algérie peut passer de cette économie de rente , ce syndrome hollandais avec ses montages russes ou les recettes explosent ( 2014 est le Pic pétrolier avec un baril à 120 $ ) , et puis d’effondrent et même touche le fond ( depuis 2015 à ce jour avec un prix à 20 $) à une économie diversifiée
    Supprimer les barrières à l’investissement imposé par des Bghels en économie en commençant par cette Loi du 51/49
    Les Société étatiques sont des trous noirs qui engloutissent chaque décades des dizaines de milliers de dollars : Air Algérie, Algérie Ferries, SNTF Le complexe d’El Hadjar ( Annaba), la Cnan ou , Eniem, Banques, assurances , etc

    le constat a déjà était établi en 1991 par le Doctor Mohammed Salah et d’autres depuis…mais chaque tentative de privatisation a été stoppé par des forces obscures

    IL FAUT PRIVATISER ou fermer ses entreprises qui engloutissent depuis 30 ans l’argent des algériens et que l’état s’occupe de réguler et de contrôler le marché grace à des outils éprouvés ailleurs dans le monde avec les l’expertises et l’aide du FMI, de BM, de la BEI, BEA etc…

    Le dysfonctionnement de l’entreprise publique économique …https://www.persee.fr › doc › ridc_0035-3337_1991_nu…
    de M Salah · 1991 · Cité 3 fois — DE L’ENTREPRISE PUBLIQUE ÉCONOMIQUE. EN ALGÉRIE. par. Mohamed SALAH. Docteur d’État, Chargé de cours à l’Institut de droit de l’Université d’Oran.

  4. Zacharie : la crise a touché tout le.monde.mais seule l’Algérie a balancé des billets pour combler les.deficits.
    C’est bien beau d’être contre l’endettement extérieur !
    Mais, l’Algérie s’appauvrit peu à peu à cause de l’inflation qui ne va pas s’arrêter du jour au lendemain ! Surtout avec le manque d’organisation commerciale dont souffre l’Algérie !

  5. Cette étude ne démontre rien du tout puisqu’elle est basée sur des opinions personnelles des individus, opinions qui reflètent ou pas leur ressenti.

    Faut pas nous enfumer avec une prétendue étude pour dénigrer l’Algérie.

    Qui plus est ces projets soit disant pour éviter la radicalisation s’élèvent à peu de chose près à un million d’€. Et ces projets concernent plus sieurs pays dont le HMARoc et pas l’Algérie puisque chacun sait que ce no-pays est pourvoyeur de terroristes et de criminels même des mineurs qui sont mis en avant par des bandes pour tenter d’échapper à la justice des pays européens.

    Cet écran de fumée est fait à dessein tant par Zmar que par l’EU pour cacher les tares du HMARoc qui baigne dans la misère pendant que des gus comme axis7, karim70 et lo ji nous vendent du vent et vantent les miracles de leur bouffi sex.

  6. @ Zakaria75

    Laisses tomber ce crétin de lo ji qui ne sait même pas écrire correctement alors quant à lui demander ce que cela signifie c’est insurmontable pour lui.

    Il parle de planche à billet dont il prétend que seule l’Algérie en a usée. Il ne sait pas que pratiquement tous les pays occidentaux en font de même et à profusion. La BoJ, la BCE, et surtout la banque centrale US qui a inondé les marchés de billets afin d’empêcher un crack des marchés financiers.

    Lo ji le HMARocain mérite son appellation comme ses con-patriotes sujets soumis de bouffi sex.

  7. Zakaria cette fois ci je ne suis pas d’accord avec toi la crise en Algérie c’est depuis 1962 aujourd’hui ils ont profitent pour mettre leurs incompétences sur soit disant la Covid-19 non zakaria j’accepte pas qu’on nous la fasse à l’envers aujourd’hui rana fakou.