9.9 C
Alger
mercredi, février 8, 2023

Une enquête internationale dévoile : les Algériens, le peuple le plus attaché à la stabilité et l’ordre dans le Monde Arabe

- Advertisement -
- Advertisement -

Les Algériennes et Algériens sont profondément attachés à l’importance de préserver la stabilité et l’ordre dans leur pays peu importe la nature politique du gouvernement qui est aux commandes du pouvoir de leur pays. C’est du moins ce que nous apprend une vaste enquête internationale menée par le Baromètre Arabe.

Publiée le 24 mai 2022, cette étude nous apprend ainsi qu’au moins 70 % des algériens ont affirmé qu’ils sont favorables à un gouvernement qui préserve la stabilité et l’ordre dans le pays et ce peu importe qu’il soit démocratique ou autocratique. En clair, la stabilité et la préservation de l’ordre public sont jugées comme des priorités beaucoup plus importantes par les algériens que la nature démocratique du pouvoir présidant aux destinées de leur pays.

Force est de constater que d’après cette étude enquête internationale, les Algériens sont le premier peuple arable qui privilégie la stabilité et l’ordre public au détriment de la démocratie. En effet, 65 % des libyens ne se préoccupent pas de la nature démocratique de leur gouvernement si celui préserve la stabilité et l’ordre public dans leur pays. 63 % des marocains sont également favorables à un gouvernement non démocratique s’il préserve la stabilité et l’ordre public. Au Liban, 60 % des citoyens sondés partagent cette opinion alors que seulement 56% des Tunisiens et 54 % des jordaniens sont prêts à privilégier un gouvernement non démocratique au nom de la stabilité du pays et la préservation de l’ordre public.

Les Algériens sont ainsi la population la plus prédisposée à accepter un compromis sur la démocratie dans la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA). Entre la démocratie et la stabilité, le choix des Algériens est visiblement vite fait. L’héritage de la décennie noire des années 90 et les ravages des crises politiques dans les pays voisins comme la Libye et la Tunisie peuvent expliquer en partie cette opinion majoritairement partagée par la population algérienne.

Il est à noter que cette enquête d’opinion entre dans le cadre de la sixième vague des études menées par les équipes du Baromètre Arabe à propos des évolutions des opinions publiques arabes concernant leur appréhension de la situation politique, sociale et économique de leur pays à la lumière des répercussions de la pandémie de la COVID-19. Cette enquête a été réalisée en Algérie durant trois périodes distinctes, à savoir de la mi-août au début septembre 2020, ensuite au cours de la mi-octobre 2021 et enfin de la fin mars jusqu’à la mi-avril 2022. L’objectif de ces études d’opinion était de cerner l’évolution des préoccupations des citoyens ordinaires en Algérie cours de la pandémie COVID-19.

Soulignons enfin que l’Arab Barometer est un organisme indépendant partenaire de l’Université de Princeton aux États-Unis, qui a interrogé plus de 25 000 habitants dans 7 pays – le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Jordanie et l’Irak – de mars à avril 2021.

Cet organisme mène des enquêtes d’opinion publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2006. Il est réputé pour être un réseau de recherche non partisan qui donne un aperçu des attitudes et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires à travers le monde arabe.

Arab Barometer est piloté essentiellement par des chercheurs affiliés au Centre d’études stratégiques de l’Université de Jordanie à Amman, le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes à Ramallah, le Social and Economic Survey Research Institute de l’Université du Qatar à Doha et One to One for Research and Polling à Tunis. De plus, deux des chercheurs principaux du projet, Amaney Jamal de l’Université de Princeton et Mark Tessler de l’Université du Michigan, sont membres du comité directeur. Les opérations quotidiennes sont gérées par le directeur de projet Michael Robbins et une équipe de spécialistes basée aux États-Unis.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -