Un rapport international démontre que l’autoritarisme en Algérie arrange les intérêts d’Israël

33
1376

Israël n’est pas du tout hostile au régime algérien. C’est du moins ce que nous apprend l’analyse globale formulée par un rapport traitant de la complexité des relations liant le Monde Arabe à Israël. Il s’agit d’un rapport intitulé  « Des « relations » israélo-arabes ? Diplomaties secrètes, transgressions et convergences d’intérêts depuis 1948 ». 

Ce rapport a été établi récemment par l’Institut d’études de géopolitique appliquée (IEGA). Il s’agit d’un think tank international et indépendant exerçant dans les relations internationales. Fondé en 2015, l’Institut d’Études de Géopolitique Appliquée se présente comme un laboratoire d’idées et d’expérimentations d’intérêt général, dont l’objet est d’étudier les relations internationales et stratégiques, les enjeux diplomatiques et géopolitiques contemporains. Il produit en ce sens des analyses, informe l’opinion publique, forme et conseille des personnes physiques ainsi que des organismes privés et publics: agents économiques, institutionnels et diplomatiques.

Dans le rapport qui a été dédié aux relations arabo-israéliennes, il est expliqué et démontré que l’autoritarisme du régime algérien est une caractéristique qui favorise en réalité les intérêts israéliens. Et pour cause, les révoltes réclamant la démocratisation de la vie politique en Algérie comme ailleurs dans le monde arabe sont très peu appréciées par Israël.

« Pour Israël, les mouvements de révolte dans les pays arabes présentaient le risque de porter au pouvoir des partis islamistes plus hostiles à l’État hébreu que les anciennes dictatures en place », explique ainsi ce rapport de l’IEGA.

« Cette hypothèse reposait sur des précédents historiques dans le monde musulman : la révolution iranienne en 1979, le processus démocratique en Algérie dans les années 1990 et la victoire électorale du Hamas en 2006 », indique le même rapport d’après lequel l’expérience algérienne des années 90 a renforcé la conviction israélienne selon laquelle la démocratie rime toujours avec… islamisme dans les pays arabes. Il vaut mieux donc avoir affaire à un régime militaire autocratique qu’un Etat islamiste théocratique et hostile aux Israéliens.

Sur ce plan, les pays du Golfe ont exactement la même vision que l’Etat Israélien, analyse toujours le rapport de l’IEGA. « Les dirigeants israéliens et golfiens préfèrent donc un maintien des régimes conservateurs et autocratiques, et considèrent la plupart des groupes islamistes comme des « ennemis », qu’il s’agisse des Frères musulmans, du Hamas à Gaza, d’al- Islah aux Émirats arabes unis ou du Hezbollah au Liban », souligne enfin ce rapport très approfondi qui analyse plusieurs décennies de relations enfouies, secrètes et inavouées entre Israël et les pays arabes.

33 COMMENTS

  1. Les seuls que ce rapport va réjouir sont les pro-junte et la nomenklotura dans son ensemble. Il suffit de lire leurs réactions aveugles d’agents anti-peuples pour s’en convaincre. Le monde arabe se sert du « nationalisme » comme fonds de commerce pour masquer sa trahison aux pauvres peuples convertis en denrées !

  2. Est-ce qu’il y a dans ce rapport une chapitre sur les diplomaties honteuses et derrière les rideaux du pouvoir algérien pour plaire à Israël?
    Le pouvoir algérien devra bien un jour faire son coming out.
    On se souvient des émissaires de Bouteflika ayant à leurs demandes ( une humilation en soi) rencontré des emissaires israéliens en leur confiant to de go » que pouvons-nous faire pour vous êtres utiles? ».
    Ou bien des déclarations de Bouteflika declarant que Israel est incontournable pour se procurer certains médicaments?
    Ou bien du serrage de main devant les cameras du monde entier entre Bouteflika mielleux et servile face au Premier Ministre Israélien lors des obsèques de Hassan II à Rabat. Les articles du Monde.fr en archive sont tres instructifs.Archives INA sur youtube pour les analphabètes.
    Et sous Tebboune, ce vol de l’armée brésilienne opéré directement entre Tel Aviv et Alger.
    Allons faites le coming out. Nif haut….et pantalon baissé comme d’habitude.

  3. L’islamisme radical (minoritaire) arrange beaucoup de monde, utilisé à l’excès comme chiffon rouge, pour barrer la route aux peuples arabes et africains d’accéder à la démocratie. Considérés comme réserves hier, et réserves pour toujours. Les adorateurs du veau d’or (d’où qu’ils soient) se rejoignent dans le cynisme pour leur main mise économique. Dans tous les pays du monde, on gère les minorités parfois extrémistes, sans tapages, car, souvent sans grande influence sur la majorité des peuples !

  4. Mouloud tu as oublié axis7 notre fustree qui ressemble à nôtre toutou que ta pas Envie garder c est un peu comme le Maroc de loin la vitrines est remplie et puis quand tu rentres dans le pays il beaucoup choses des déçu…et après ça parle de Algerie ça se cache même plus

  5. Le Maroc est sur un volcan. Crise économique, misère, répression et par dessus tout, la normalisation avec Israël, cette trahison, c’est ainsi que c’est perçu par le peuple marocain, enterrera la monarchie moyen âgeuse de homo6.
    S’allier avec Israël est pour le peuple marocain, l’équivalent d’adorer le cadre d’un dirigeant impotent pour les Algériens.
    Bienvenue dans le monde du hirak pour nos amis marocains. Vous allez vous amuser. Abdou Zemmar, trouvera d’autres sponsors pour vendre sa merde, peut-être à Tel Aviv?

  6. C’est vrai, à présent, les arabes qui se sont servis sur le dos des peuples, s’inspirent désormais de leurs voisin,
    « aux yeux plus grands que le ventre » pour blanchir leur butin mal acquit pour pouvoir acheter leurs billets d’entrée
    au « Club » ! Que c’est comique de voir des « plouc endimanchés » !

  7. Les peuples jordaniens , Égyptiens ,soudanais sont contre la normalisation avec Israel…
    L’Egypte et le Soudan ont à leurs têtes de généraux putschistes soutenus par les occidentauxx et leurs alliés des pays Kharabs arabes ( Emirats, Bahraîn , Arabie)
    La Jordanie une monarchie installée par les anglais et soutenus financièrement par les mêmes Roitelet du kharabs
    Ce n’est pas Tebboun ou khouroutou qui va nous dicter notre soutien ou pas aux causes justes, nous avons cela dans le sang, on le doit à notre histoire, à nos valeureux millions de chouhadas ( de 1830 à 1962)
    Nous on a connu la colonisation, la politique d’apartheid , les massacres, les spoliations, les injustices …
    On soutiendra toujours toutes les causes justes , bien sur la cause palestiniennes et sahraouis
    Je rajouterais un bémol à cela…autant des millions d’algériens sont prêt à combattre l’entité de colons européens criminels et racistes , autant on se battra jamais pour le sahara occidentale ou un autre territoire
    EL QODS ACHARIFF est le 3eme lieu sacré de l’Islam…pas Laayoun ou Dakhla…mais on aidera les combattants sahraouis dans leurs luttes contres les colons de l’Ouest qui sont aujourd’hui plus qu’avant nos ennemis avec l’alliance militaire qu’ils viennent de signer officiellement ( car avant c »était plus discret) avec l’armée de l’entité sioniste

  8. Désolé,Zakaria
    Nous n’avons rien à voir avec les Égyptiens, Jordaniens, Soudanais ni avec avec elqods chérif , Nous sommes des maghrébins. Ceux que tu cites nous ont assez trahis.
    Notre problème, en tant qu’Algériens, avec Israël remonte à avant la création de cet état, à l’année 1870, avec les décrets Cremieux. Les juifs qui ont vécu parmi nous pendant des millénaires comme des membres de notre famille, nous ont trahis pour une citoyenneté de deuxième zone chez ceux qui nous ont massacrés, pillés, humiliés.
    Les Algériens n’ont jamais oublié, qu’on me traite d’antisémite, je m’en fous. C’est une réalité historique.

  9. Et toi, pauvre plouc endimanché, tu te sens visé ! Que c’est drôle ! Maîtrise ton langage et penche-toi plutôt sur ton passé !
    J’ai le droit d’avoir une opinion différente de la tienne, sans avoir à essuyer tout le temps tes insultes ! Serais-tu payé aux nombre d’insultes que tu profères ? C’est pathétique !
    Est-ce que moi, je t’insulte ?

  10. Zakarie : On se gargarise toujours de belles paroles ! # Algériens, on soutiendra toujours les causes justes ! #
    Il faut examiner les causes justes : Elles se limitent à l’Afrique du Nord, au Moyen-Orient et bien-sûr à l’horrible France !
    Quand on lance un coup d’oeil vers l’Asie, la bien aimée Chine (1er importateur), on constate qu’elle a colonisé brutalement le Tibet !!!
    Le grand pays musulman qui est l’Algerie fait peu de cas de la situation des Ouïgours !
    La Russie, la fidèle amie de l’algerie, elle a pris sans coup férir à l’Ukraine le territoire de la Crimée !
    Et la grande Russie intervient militairement dans les ex-republique soviétiques, non ce ne sont pas opérations neocoloniales !
    L’Algérie et les Algériens ne réagissent jamais quand c’est les chinois ou les Russes ! Pour eux, les seuls neocoloniaux sur cette terre sont les juifs, les marocains et les Français !!
    Ce n’est pas un peu ethnocentrique comme raisonnement, il faut regarder le vaste monde !

  11. Exact lo-ji
    Russes, Chinois ou Zoulous …
    ne nous ont rien fait. Nos ennemis sont ceux qui nous ont fait du mal , à nous les Algériens, et ce sont les nations que tu as citées.
    Il n’y a pas de pan islamisme dans nos démarches, nous en avons fait l’expérience et nous savons où ça peut mener.
    Il n’y a pas de candidats mieux placés pour « libérer elqods echerif » que les guignols qui s’affublent du titre pompeux de « serviteurs des deux lieux  » de l’islam, ils vivent juste à côté et disposent de TRILLONS de dollars dans leurs caisses.
    Quant à « la cause palestienne », on ne peut pas être plus royaliste que le roi, les palestiniens, eux mêmes font copain copain avec leurs oppresseurs.
    Alors,la démago….on en a soupé.
    Oui, lo-ji, il faut regarder le vaste monde, ce à quoi, vos élites se refusent et vous refusent ce droit à coups de désinformation et de propagande délétère

  12. Autre chose lo-ji, nous ne prétendons absolument pas être « le peuple élu » et qu’un territoire , peuplé déjà, nous a été attribué par un dieu mythique.
    Ça, c’est pour répondre à ton affirmation facho:  » l’anti sionisme est le cache sexe de l’antisémitisme « . Ce ne serait pas le contraire par hasard?

  13. Matthias Inbar , journaliste de INEWS, a raconté quelques détails de la visite du ministre israélien de la Défense dans une caserne militaire marocaine.
    « Il y a une visite dans une base militaire des parachutistes. C’est la première fois et le symbole était particulièrement fort, des militaires israéliens en uniformes à l’intérieur d’une base militaire au Maroc »
    « J’ai pu m’entretenir avec des soldats marocains en off. On a pu constater qu’il y un excès de confiance. Ces soldats marocains se disent être prêts au combat contre l’Algérie », a-t-il rapporté, en allant jusqu’à comparer la situation actuelle au Maroc à celle d’Israël avant la guerre du Kippour en 1973.
    « Ils (soldats marocains) sont remontés, ils veulent absolument partager leur savoir avec leurs homologues israéliens, s’entraîner avec eux ». « Il y a une rencontre avec le chef des services secrets marocains où il a été question de stratégie »
    INEWS
    La vidéo complète est publié sur TSA Algérie

    Les discours de Amir Al Haschaschine comme de son peuple d’esclaves ( Khawa Khawa) c’est pour nous endormir
    Le Roitelet et son état major a des relations militaires depuis des décennies mais en secret

  14. Non, le monde ne tourne pas autour de l’algérien, il commence juste à comprendre qu’il faut faire passer l’intérêt de l’Algérie avant tout et l’apprentissage est dur très dur.
    La démago et le populisme sont envahissants.

  15. Et le « zéro kabyle » dans l’indifférence générale, ça se passe en Algérie, avec remise de médailles aux promoteurs, pourtant sous le coup de condamnations si la loi antiracisme algérienne était appliquée par la justice du téléphone !

  16. Une petite leçon d’histoire. Quand en 1453, le sultan Mehemed II assiégea Constantinople, il ne restait de l’empire byzantin que cette ville, à cheval sur le Bosphore et un bout de territoire sur le Péloponese. Il n’y a pas eu de conversion, tous les byzantins s’étaient taillés vers la partie européenne de l’empire -la Grèce. L’Anatolie était occupée par les turcs, peuplade musulmane originaire d’Asie centrale.