5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Un détenu politique décède dans sa cellule à la prison de Koléa

- Advertisement -
- Advertisement -

Un drame vient de secouer le Hirak algérien. Hakim Debazi, 55 ans, un activiste pacifique et l’un des militants les plus actifs du Hirak, est mort le dimanche 24 avril en détention, a annoncé sur Facebook, Tarek Merah, avocat et défenseur des Droits de l’Homme. La raison précise de son décès n’a pas été précisée. Ce qui a suscité de nombreuses spéculations sur les réseaux sociaux. 

Hakim Debazi est un activiste de 55 ans, père de trois enfants. Il a été condamné pour «atteintes aux institutions», après son arrestation le 20 février 2022, dans la commune de Hadjout, dans la wilaya de Tipaza. Le défunt militant fait partie de ces activistes qui ont été condamnés par la justice algérienne à des peines de prison ferme pour leurs publications sur les réseaux sociaux.

Sa mort ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre. Ce décès risque de relancer le débat sur les conditions de détention des détenus politiques algériens et les éventuels sévices qui leur sont infligés au sein des établissements pénitentiaires. Il est à signaler enfin que les autorités algériennes n’ont pas encore réagi à cette annonce de décès et aucune source officielle n’a souhaité faire le moindre commentaire.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -