5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Un ancien joueur de l’équipe nationale algérienne de football au coeur d’une sombre affaire de « blanchiment d’argent » en France

- Advertisement -
- Advertisement -

Un ancien joueur de l’équipe nationale de football s’est retrouvé mêlé en France à une sombre affaire de blanchiment d’argent. Ce scandale a défrayé récemment la chronique judiciaire. En effet, l’ex-footballeur international algérien Walid Mesloub a été condamné au début du mois d’avril dernier à Lorient, dans le nord-ouest de la France, à 18 mois de prison avec sursis pour blanchiment d’argent après des échanges de voitures de luxe avec un trafiquant de cocaïne présumé.

L’ancien joueur du FC Lorient âgé de 36 ans, qui dit compter neuf sélections en équipe d’Algérie, a été reconnu coupable d’avoir facilité l’achat, l’échange ou la revente de voitures de luxe, des transactions qui pouvaient atteindre plus de 70.000 euros pièce, pour le compte de M. Van Thang N., 38 ans, principal mis en cause.

Ce dernier sera jugé les 31 mai et 1er juin prochains pour trafic de stupéfiants. L’ancien milieu de terrain, aujourd’hui entraîneur adjoint de la réserve du RC Lens pour 1.600 euros par mois, a reconnu lundi à la barre l’échange de véhicules tout en affirmant n’avoir « pas vu le mal » face à un homme qui « gagnait très bien sa vie ».

Le procureur a dit ne pas pouvoir prouver que l’ancien joueur avait connaissance du trafic. Il a néanmois estimé qu’il n’avait « pas fait que subir les propositions » M. Van Thang N. et qu’il était aussi « en position d’offre pour lui faciliter l’acquisition de véhicules ». Assisté d’un comptable, M. Mesloub aurait dû s’inquiéter du « côté anormal des services » qui lui étaient demandés, selon le procureur, qui évalue à 508.000 euros les sommes blanchies dans cette affaire.

Walid Mesloub a « investi toute son existence dans le foot de façon modeste. Il rendait des services, il se sentait important, mais n’avait pas connaissance du contexte dans lequel il a été instrumentalisé », a de son côté affirmé son avocat, Me Léon Lef Forster. Né en région parisienne, Mesloub a fait ses débuts professionnels au Havre en 2010, avant de rejoindre Lorient en 2014 puis Lens (nord) en 2018. Il compte neuf sélections en équipe d’Algérie, essentiellement en 2015/2016. En janvier 2020, il avait tenté l’aventure au Qatar, mais en était revenu en septembre pour s’établir durablement en France.

Source :Agence France-Presse

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -