8.9 C
Alger
jeudi, février 9, 2023

Terrifiant climat de répression en Algérie : la liste de tous les détenus d’opinion enfermés dans les prisons algériennes

Array
- Advertisement -
- Advertisement -

Les prochaines élections présidentielles en Algérie vont se tenir dans un inquiétant climat de répression généralisée. La liste des détenus d’opinion ne cesse de s’allonger au moment où ce mercredi le puissant chef d’Etat-Major de l’Armée algérienne, Ahmed Gaid Salah, a certifié lors d’une allocution d’orientation lors de la visite de travail effectuée au Commandement des Forces de défense aérienne du territoire, que le prochain scrutin présidentiel « aura lieu à la date fixée », à savoir le 12 décembre prochain. Il n’est donc pas question de satisfaire l’une des revendications majeures du mouvement populaire algérien, à savoir l’annulation de ces élections présidentielles qui se déroulent selon un mode d’emploi taillé sur mesure au profit des candidats avantagés par le régime algérien. 

Ahmed Gaid Salah confirme ainsi que le régime algérien et l’institution militaire ne feront pas marche arrière. Ce qui aggrave ainsi le danger de la répression qui pèse à l’encontre des activistes du Hirak. Des activistes menacés par l’emprisonnement lorsqu’ils ne sont pas harcelés juridiquement par des mesures répressives à l’image de ce qui vient d’arriver au docteur Mohamed Benmohamed qui vient d’être placé sous contrôle judiciaire en raison de ses vidéos hostiles à l’institution militaire et au régime en place.

Pis encore, poursuivi pour « atteinte au moral de l’armée », « diffusion de publications qui peuvent porter atteinte à l’unité nationale » et « outrage à corps constitué », cet activiste a fait l’objet d’une inédite de la justice algérienne :  il « n’est pas autorisé à quitter Bordj El Bahri (Est d’Alger) et à rencontrer la presse ou toute autre personne qui a des liens avec les manifestations  » ! En plus, il doit remettre son passeport au tribunal, et rester « à la maison les mardis et vendredis ».

Ces mesures d’un autre âge confirme que l’appareil répressif ne va pas s’arrêter de sitôt en Algérie. Au contraire, cet appareil va renforcer sa violence et sa radicalité. Preuve en est, cette longue liste des détenus d’opinion qui croupissent dans les prisons algériennes. Une liste non-exhaustive qui regroupe uniquement les détenus répertoriés et identifiés par les avocats membres du comité national de libération des détenus du hirak. Pour manifester notre solidarité avec ces détenus et leurs familles, et notre soutien à leur cause noble, la rédaction d’Algérie Part a décidé de rendre public cette liste incomplète.

Liste des détenus d’opinion et politiques (Actualisée le mercredi 30 Octobre):

1/ Arrêtés le vendredi 21 juin 2019:

Kamel BELEKEHAL;
Akli OKBI;
Ali IDER;
Mohand BOUDJEMIL;
Hamza KAROUNE;
Bilal BACHA;
Djaber AIBECHE;
Messaoud Leftissi;
Khaled OUDIHAT;
Hamza MEHARZI;
Tahar SAFI ;
Mouloud CHATRI ;
Samir idir GERROUDJ ;
Nacer TIMSI ;
Amine OULD TALEB ;
Abderrahmane BOUDRAA ;
Khaled OUIDIR;
Makhlouf BIBI;
Ali LEKEHAL.

2/ Arrêtés le vendredi 28 juin 2019:

Mohamed AGOUAZI;
Hafid BARACHE;
Bakir BETLICHE;
Aala DEROUICHE;
Arezki AZOUG;
Samira MESSOUCI ;
Amokrane CHALLAL ;
Elhadi KICHOU ;
Mustapha Hocine AOUISSI ;
Amar ACHERFOUCHE ;
Arezki CHAMI ;
Hilal YAHIAOUI ;
Abdelbasset KHEBANI ;
Mohand Ameziane BELHOUL ;
Nabil BOUNOUH ;
Kamel BOUALOUACHE ;
Ghimouz AKRAM ;
Abdelkader Toufik BACHA ;
Kheiredine BENZINE ;
Fazil DECHICHA ;

3/ Arrêtés le 5 juillet:

Yazid KASMI
Zineddine BOUGUETAYA.

4/ Arrêtés le vendredi 13 Septembre 2019:

Rachid HIRET;
Sammy ABBAS;
Boualem OUAHABI;
Mohamed SMALLAH;
Menad TISSEMLAL ;
Menaouar OUAÂZANE ;
Rachid SADAOUI ;
Sadek LOUAIL ;
Mohamed DAADI ;
Nabil BOUALAKMAH ;
Réda BOUARISSA ;
Bilal ZIANI (Libéré , sous contrôle judiciaire par la cour d’Alger le mercredi 2 octobre);
Mohamed Amine CHELALI;
Ahcene HAMZA;
Kheireddine MEDJANI;
Bachir ARHAB;
Kader RASSELMA;
Hakim MOHOUBI dit Hakim TIROUAL;
Sid Ahmed BOUHRAOUA;
Rabah MAHROUCHE;
Wafi TIGRINE;
Laamouri BELAIDI;
Toufik DJILALI;
Mohamed GADI;
Hamidou GARIDI ;
Fatehi DIYAOUI;
Reda AMROUD;
Mohamed BOUHERAOUA ;
Toufik HALLATI ;

Mohamed YAHIAOUI (Mandat de dépôt le 15 Septembre par le Tribunal Bir Mourad Rais en l’absence des avocats, accusé d’atteinte à l’unité nationale).

5/ Arrêtés le mardi 17 septembre 2019:
Nour Houda DAHMANI;
Salah MAATI (Malade mental 100% transféré à l’hôpital psychiatrique Frantz fanon par ordonnance du 10/10/2019 et un « non lieu » a été prononcé le 20/10/2019 alors qu’il est toujours à l’hôpital psychiatrique Frantz fanon);
Said BOUAOUA.

Sadeddine Youcef islam et Zohir Houari (arrêtés 11 jours après la marche du 13 eme vendredi -affaire du policier qui a gazé les manifestants à la grande poste);

Lakhdar BOURAGÂA, arrêté le samedi 29 juin 2019;
Samir BELARBI arrêté le lundi 16 septembre 2019;
Fodil BOUMALA arrêté le jeudi 19 septembre 2019;
Khaled ChOUITER, arrêté le lundi 24 juin 2019;
Hamza DJAOUDI, arrêté le jeudi 22 août 2019;
Karim TABBOU arrêté le mercredi 11 septembre 2019 et libéré (conditionnelle) le mercredi 25 septembre, puis arrêté à nouveau le jeudi 26 septembre et placé mandat de dépôt à la prison Koléa le dimanche 29 septembre.

6/ Arrêtés le jeudi 26 septembre 2019:
Karim BOUTATA;
Ahcene KADI.

7/ Arrêté le vendredi 27 septembre:
Smail CHEBILI.

8/ Arrêtés le vendredi 4 Octobre :
Djalal MOKRANI,
Hakim ADDAD,
Kamel OULDOUALI;
Massinissa AISSOUS;
Ahmed BOUIDER.

Abdelmoundji KHELADI (Arrêté à Constantine).

9/ Arrêté le dimanche 6 Octobre:

Hamid MAAMAR (Tipaza).

10/ Arrêté le jeudi 10 Octobre:

Abdelouaheb FERSAOUI (placé en mandat de dépôt le vendredi 11 octobre par le tribunal de Sidi M’hamed en catimini).

11/ Arrêté le samedi 5 Octobre à Alger, mandat de dépôt le 7 Octobre:
MESROUK Kamel dit Ali,
BOUCHENANE Omar.

12/ Arrêté le vendredi 11 Octobre à Alger, mandat de dépôt le dimanche 13 Octobre:
Nabil ALLOUN.

13/ Arrêté le samedi 12 Octobre à Mostaganem, mandat de dépôt dimanche 13 octobre:
Ibrahim DAOUADJI.

14/ Arrêtés le dimanche 13 Octobre à Tamanraset et condamnés à un an de prison ferme:

Dahmane ZENANI;
Yacine BEN MANSOUR;
Mhamed BOUKHARI.

15/ Arrêté le lundi 14 Octobre à Guelma:

Abdelkader BENAMARA.

16/ Journalistes emprisonnés :
* Sofiane Merakchi (Détention provisoire depuis le jeudi 26 septembre, Tribunal Bir Mourad Rais);
* Adel Azeb Chikh (Détention provisoire depuis lundi 14 Octobre, El Oued);
* Said Boudour ( (Détention provisoire depuis le mardi 15 Octobre, Tribunal d’Oran).

17/ Arrêté le jeudi 17 octobre:

Ahmed Abdellaoui, placé en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi Bel Abbès, dans l’après midi du dimanche 20 Octobre.

***/ Détenus libérés :

*Salim Ihaddaden et Ait yahia Ali smail (Chlef, arrétés le vendredi 21 juin et libérés le 28 juillet 2019;
*Nadir Fetissi (Annaba , le jeudi 8 aout 2019) ;
*Hakim Aissi (Mostaganem; arrété le vendredi 5 juillet et libéré le mercredi 09 septembre 2019)
*Benhabib Madjid et Sayah Aissam (Tlemcen, le mardi 24 septembre 2019) ;

NB: Cette liste est non exhaustive. On la complétera à chaque fois que nos avocats nous signalent d’autres détenus.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -