Talbi Mohammed Abdel Monaim a été abattu en Ukraine par un sniper

2
1292

L’Algérie a déploré officiellement une première victime dans le conflit ukrainien. L’étudiant algérien Talbi Mohammed Abdel Monaim est décédé à Kharkiv, en Ukraine. Agé d’à peine 25 ans, le jeune étudiant algérien laisse derrière lui une famille accablée par le chagrin. 

Selon diverses sources proches de sa famille, l’étudiant algérien aurait été abattu par un sniper dans les rues de Kharkiv, la deuxième plus grande ville d’Ukraine, qui est le théâtre depuis au moins 48 heures d’intenses combats opposants les forces militaires russes à des résistants ukrainiens. Les militaires russes sont effectivement aux portes de la ville de Kharkiv, ville stratégique du nord-est de l’Ukraine. Le gouverneur de la région, Oleg Sinegoubov, a indiqué à plusieurs agences de presse internationales que les forces ukrainiennes repoussent les offensives russes et conservent le contrôle de la ville.

C’est dans ce décor infernal d’une guerre terrifiante que l’étudiant algérien a perdu la vie. Selon les témoignages de ses proches, Mohamed Abd El Mounaim Talbi, a été tué d’une balle à la tête le samedi 26 février juste à l’entrée de l’immeuble de sa résidence alors qu’il essayait de rejoindre un sous-sol transformé en un abri anti-bombardement. L’étudiant algérien se réfugiait régulièrement dans cet abri en compagnie de plusieurs de ses camarades égyptiens ou soudanais.

Depuis le début de la guerre en Ukraine et des bombardements ainsi que les attaques de l’armée russe contre Kharkiv, Mohamed Talbi avait pris l’habitude se réfugier dans cet abri pour se protéger contre les combats militaires menaçant les civils. L’étudiant algérien se trouvait en Ukraine depuis au moins deux ans pour effectuer un cursus universitaire qui lui permettra de devenir Ingénieur en aéronautique.

Signalons enfin que le corps du défunt demeure toujours à la morgue de l’hôpital de Kharkiv en Ukraine et ses parents souhaitent l’enterrer à Tlemcen dès que les conditions seront réunies pour rapatrier la dépouille.

Le Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a adressé hier dimanche ses condoléances à la famille de Talbi Mohammed Abdel Monaim décédé à Kharkiv, en Ukraine. « Suite au décès d’un ressortissant algérien à Kharkiv, en Ukraine, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune présente ses sincères condoléances et ses profonds sentiments de compassion et de sympathie à la famille du défunt Talbi Mohammed Abdel Monaim, priant Allah Tout-Puissant d’entourer le défunt de Sa sainte miséricorde et de l’accueillir dans Son vaste paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons », lit-on dans le message de condoléances du président de la République.

 

2 COMMENTS

  1. Allah yerhmou. La perte d’un enfant est la chose la plus horrible qui puisse arriver à des parents.
    Il faut que l’Algérie organise le rapatriement de ses ressortissant en Ukraine, à partir de la Pologne. Encore faut-il qu’ils puissent sortir de ce pays, car nous avons vu des vidéos ou des noirs, maghrébins et indous, a qui on refusait l’accès aux trains et bus pour regagner la frontière Polonaise.