8.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Situation monétaire en Algérie : Sonatrach sauve la mise et permet un certain équilibre en 2021

- Advertisement -
- Advertisement -

Grâce à Sonatrach, la situation monétaire en Algérie s’est beaucoup mieux portée en 2021 par rapport à 2020 où le pays avait connu de nombreuses turbulences comme la pénurie de liquidités bancaires et les longues files d’attente devant les bureaux d’Algérie Poste ou des banques étatiques. 

Selon la dernière note de conjoncture de la Banque d’Algérie, la masse monétaire en Algérie s’est améliorée en 2021 grâce à une  hausse des dépôts à vue qui est due essentiellement à la croissance des dépôts à vue de la société nationale des hydrocarbures, la Sonatrach.

Dans ce contexte, la masse monétaire a enregistré une croissance de 12,79% durant les dix premiers mois de 2021, atteignant ainsi 19 918,39 milliards de dinars contre 17 659,64 milliards de dinars à fin décembre 2020, indique ainsi à ce propos la Banque d’Algérie selon laquelle l’évolution des dépôts à vue, à fin octobre 2021, a été marquée par une forte
croissance de l’ordre de 23,54 %, passant de 4 210,00 milliards de dinars à fin
2020 à 5 201,23 milliards de dinars à fin octobre 2021. La hausse des revenus des exportations des hydrocarbures en 2021 a permis à Sonatrach d’augmenter significativement ses dépôts à vue dans le circuit bancaire national. C’est ce qui a permis à la masse monétaire d’évoluer positivement en 2021.

Grâce à une meilleure activité commerciale de Sonatrach en 2021, les dépôts à vue du secteur public ont connu une hausse de 46,20 % jusqu’à fin octobre 2021. D’après la Banque centrale algérienne, les dépôts à vue représentent à fin octobre 2021, 26,1 % de la masse monétaire contre 23,8 % à fin décembre 2020.

Rappelons enfin que les dépôts à vue constituent un élément fondamental dans la création monétaire d’un pays. Et pour cause, une bonne partie des ressources courantes des banques est constituée par les dépôts de la clientèle. Ces dépôts collectés par les banques constituent une dette à l’égard des déposants. Les dépôts sont liquides ou quasi liquides (à vue ou à terme). Ils sont effectués par des particuliers, des entreprises, des associations, des collectivités publiques.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -