5.9 C
Alger
dimanche, janvier 29, 2023

Seulement 3,1 % des Algériens âgés de 16-59 ans ne veulent pas travailler

- Advertisement -
- Advertisement -

Non, les Algériens ne sont pas des flemmards qui n’aiment pas le travail comme veulent le faire croire les clichés et les stéréotypes propagés à tort et à travers. Une majorité écrasante des Algériens en âge de travailler… sont prêt à fournir des efforts pour trouver un emploi. En réalité, seulement 3,1 % des Algériens âgés de 16-59 ans ne veulent pas travailler, nous apprend à ce sujet une enquête approfondie menée au mois de mai 2019 par l’Office National des Statistiques (ONS), un organisme gouvernemental chargé de la collecte des statistiques officielles sur les évolutions socio-économiques ou démographiques du pays. 

L’un des angles de cette vaste d’enquête sur l’emploi, le chômage et l’activité a planché  sur les préoccupations et attentes de la population algérienne âgée de 16-59 ans qui ne travaille pas encore. Et il ressort de cette vaste enquête que seulement 3,1 % des algériens âgés de 16-59 ans ne veulent pas travailler. 18,2 % de ces algériens n’ont pas cherché du travail parce qu’ils pensent qu’il n’y a pas… d’emploi pour eux dans leur pays.

9,8 % de ces algériens n’ont pas cherché du travail parce qu’ils n’ont pas réussi à trouver un emploi dans le passé. 21,6 % de ces algériens en âge de travailler n’ont pas cherché un emploi parce qu’ils suivent une formation ou demeurent encore étudiants et plus de 26 % d’entre eux ont des obligations familiales qui les empêchent d’être encore disponibles pour chercher du travail.

Ces données démontrent encore une fois que les algériens ne sont pas rétifs au travail et n’entretiennent aucun rapport complexe avec l’effort qui doit être fourni pour chercher ou obtenir un emploi. Seule une petite minorité de nos compatriotes n’ont pas envie de travailler et ne veulent pas faire le nécessaire pour chercher un emploi.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -