Sécheresse et stress hydrique : 2021, une année très difficile pour l’Agriculture algérienne qui recule dangereusement

7
1528

L’année 2021 a commencé très mal pour l’agriculture algérienne dont la production en volume a reculé dangereusement dés le premier trimestre de cette année en cours à cause des très mauvaises conditions climatiques marquées par notamment par une sécheresse de plus en plus forte et la rareté des ressources en eau pour l’irrigation, à savoir le stress hydrique. 

D’après les derniers chiffres publiés par le très officiel Office National des Statistiques (ONS), un organisme étatique algérien, la croissance de la production de l’agriculture en Algérie durant le 1er trimestre 2021 était d’à peine 0,6 %, soit presque 0 %, à savoir une croissance nulle. C’est la première fois depuis 2019 que l’agriculture algérienne subit une telle chute de production alors que d’habitude, elle enregistrait des taux de croissance en volume variant de 2,7 jusqu’à 2,9 %.

« Le premier trimestre 2021 est marqué par une augmentation modérée de l’activité agricole de l’ordre de 0,6% au lieu d’une croissance de 2,0% durant la même période de l’année 2020. En 2021, le secteur agricole est de nouveau confronté à des conditions climatiques sévères et à un stress hydrique important qui influeront sur ses performances », explique de façon très succincte l’ONS.

C’est dire qu’un immense défi pèse sur l’agriculture algérienne cette année 2021 et elle devra se surmonter pour résister à la crise de la sécheresse qui frappe le pays de plein fouet. Et pourtant, l’année dernière, 2020, aura plutôt été positive pour l’agriculture qui a pu rehausser sa barre en réalisant l’équivalent de 25 Mds USD en termes de production agricole, soit une augmentation de 2 Mds USD  par rapport à l’année précédente 2019.

En 2021, cette résilience de l’agriculture algérienne sera mise à rude épreuve car le stress hydrique et la sécheresse menacent grandement la stratégie des autorités algériennes qui ont misé sur le développement des filières stratégiques telles que le blé tendre, le maïs, les cultures sucrières et sur les oléagineux afin de pouvoir réduire, voire rééquilibrer, la facture alimentaire du pays encore très déficitaire de plus de 10 Mds USD. Or, ces cultures consomment beaucoup d’eau, voire énormément d’eau. Ce qui commence à manquer cruellement en Algérie à cause du niveau élevé du stress hydrique.

 

 

7 COMMENTS

  1. cher Loco : la classe ecclésiastique pouvait faire fantasmer la masse d’analphabètes (Au début 99%) sur la possibilité d’avoir un pouvoir sur la Nature !
    Aujourd’hui, la fameuse divinité,plus de rôle dans la nature !
    En lisant l’imam PMU, Allah, serait la Réponse, toute faîte, au chaînon manquant !
    En fait, ce n’est qu’une équation avec X !
    Il faudrait arrêter de l’appeler Allâh, il faut plutôt l’appeler Monsieur. X !
    D’autres peuples n’ont pas comme réponse, Dieu, aux questions existentielles, de ce fait, c’est simpliste et culturel !

  2. « 25 Mds USD en termes de production agricole » ce chiffre n’a pas de sens car comment on arrive a estimer la valeur des produits agricoles en dollar alors qu’ils sont commercialisés en DA et n’ont pas franchi la barrière douaniere ! Sinon si on prend le produit phare de kelboune la pomme de terre a 50 DA/KG les 25 Mds $ représentent l’équivalent de 100 millions de tonnes. Si on imagine un rectangle 1000×150 de la partie nord de l’Algérie allant de Tlemcen à Tarf (1000km) et Jijel à Batna (150km), c’est comme si on a récolté 67 kg par metre carré de patate sur toute l’Algérie du Nord et hauts plateaux… c’est complètement absurde et ridicule !

  3. Sinon est ce que Pédale 6 a l’index , le pouce ou le majeur de Netanyahou dans le fion ?
    Ou alors ça change suivant les jours ?
    Parce que ta haine de l’Algérie ne nous interesse pas… C’est plutôt comment tu vis ton statut d’esclave consentant dans un pays de gueux…

    Regarde même le fils d’une chienne croisée avec un sanglier, le dénommé Loco, n’arrive même pas à toucher L’islam et ses valeurs…
    Nous on demande à Allah Sobhanou de l aveugler encore plus et qu’il continue à insulter l Islam… Parce que au final…. Ben c’est comme ce fils de pute de sa sale race de Mhenni….Au final il va se faire démonter….Mais en vrai…pas en virtuel…
    Loco joue au Rambo du net…une tafiole.. Dans la réalité il ne pourra réaliser 0.1% de ses rêves de Zouave castré….

    Idem pour le makhnaz…etc ..etc..
    Le réel : les Makistes qui se font démolir et détruire….le virtuel : Loco qui joue au bonhomme….

    🙂

    P.s : j’avoue qu’une chose réel le ferait plaisir : Assister à un banquet de sangliers en plein Ramadan….Les voir s’auto congratuler en se prenant pour des rebelles libres….
    C’est mon rêve 🙂
    Ce serait des barres de fou rire sur des débiles et des Kav…

  4. Adore un rat…un chien…ou un Sanglier si tu le veux…. C’est un honneur pour l’islam et une totale indifférence pour les musulmans…

    L’essentiel l Islam est et restera toujours au dessus de toi et tous tes semblables même après 1000 ans….
    Le virtuel c’est ton isolement planétaire…. le réel c’est l’attachement viscéral des algériens à l’islam…
    Reste dans le virtuel et adore les cafards…les rats ou ta mère… C’est tellement insignifiant…