Rude bataille autour des voix des Français du Maghreb

0
380

Les Français résidant à l’étranger sont attendus aux urnes pour le premier tour des législatives. Le vote a débuté samedi 4 juin pour le continent américain et les Caraïbes, et dimanche pour le reste du monde. Les résultats des 11 circonscriptions des Français de l’étranger devraient être connus dans la nuit de dimanche à lundi. En France métropolitaine, le premier tour aura lieu le 12 juin. La 9e circonscription regroupe le Maghreb et une grande partie de l’Afrique de l’Ouest, à l’exception du Bénin, du Ghana, du Togo et du Nigeria. 

Justement, une rude bataille oppose plusieurs candidats au niveau de cette circonscription qui inclut l’Algérie. Cette bataille oppose notamment la ministre déléguée à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes d’Emmanuel Macron, Élisabeth Moreno, qui a été choisie par le président français pour représenter sa coalition récemment rebaptisée Renaissance, à Karim Ben Cheikh, candidat de la nouvelle union créée autour de Jean-Luc Mélenchon.

D’après plusieurs sources concordantes, la campagne d’Elisabeth Moreno s’est très mal passée notamment au Maroc où la candidate de Macron a rencontré de nombreux officiels marocains comme le patron des patrons la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), le ministre de l’industrie du gouvernement marocain et le patron du Conseil économique et social. Cette proximité trop prononcée avec le pouvoir marocain a été très mal perçue par les électeurs qui ont déploré une attitude trop hautaine. Une mauvaise posture qui risque de coûter cher à la candidate de Macron notamment dans une circonscription qui a voté massivement pour Mélenchon aux dernières élections présidentielles françaises. Plus de 50.000 Français sont installés dans le pays, la plupart résidant à Casablanca et Rabat. Cette population grandissante a créé un grand nombre d’entreprises, près d’un millier au total. Dans ce contexte, plusieurs sources affirment que le deuxième tour des élections législatives françaises dans la 9e circonscription risque d’opposer le candidat franco-tunisien Karim Cheikh qui milite activement sur le terrain depuis au moins 6 mois pour tenter de mobiliser les électeurs autour de sa candidature, au franco-marocain Mehdi Reddad qui s’est distingué lui-aussi  avec une campagne de proximité menée auprès des binationaux du Maghreb.

Le suspense est à son comble et les résultats de ce dimanche soir devront permettre de redessiner un nouveau paysage politique français au Maghreb.  Selon l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), sur les 48,7 millions d’électeurs inscrits, 1,4 million résident hors de France. Jusqu’en 2012, les Français de l’étranger n’étaient représentés qu’au Sénat, la chambre haute du Parlement. L’élection des députés des Français résidant hors de France a été créée en 2008 à l’occasion d’une réforme de la constitution. Leur première élection a eu lieu quatre ans plus tard. Les Français de l’étranger seront à nouveau représentés par onze députés (sur les 577 que compte l’Assemblée nationale) représentant les onze circonscriptions « étrangères ».

Il est à noter enfin que la 9e circonscription des français de l’étranger est une importante zone d’influence de la politique française dans le monde. Et pour cause, plus de 50.000 Français sont installés au Maroc, la plupart résidant à Casablanca et Rabat. En Algérie, 41.212 Français sont inscrits dans les trois consulats de France en Algérie, à savoir Alger, Annaba et Oran.