Révélations – Qui est Véritablement, Laghiati Draia, le Tout Nouveau Divisionnaire Parachuté à Air Algérie !

0
677

Après deux mois à la tête de la compagnie aérienne battant pavillon national, le Directeur Général Yacine Benslimane continue d’avancer ses pions pour asseoir son équipe dans les différentes directions névralgiques du Groupe Air Algérie.

Auteur : [email protected]

Ainsi, Laghiati Draia, le tout nouveau divisionnaire de la compagnie aérienne publique algérienne, installé ce 28 Aout 2022 en remplacement de Mohamed Charef, est d’abord un ancien de la compagnie Aigle Azur, mais surtout très proche du nouveau DG d’Air Algérie avec qui il a travaillé au sein d’Aigle Azur.

Il faut savoir qu’auparavant, Laghiati Draiai était cadre administratif à L’Entreprise Nationale de la Navigation Aérienne, au sein de la Direction des moyens généraux entre 2005 et 2013, avant de passer Directeur des achats et moyens généraux d’Aigle Azur pendant un peu plus d’un an, et enfin Directeur des escales de la même compagnie entre 2015 et 2020, comme l’intéressé l’annonce lui-même sur son profil professionnel LinkedIn.

Sauf que c’est une fausse information puisque la compagnie aérienne Aigle Azur avait déposé le Bilan l’année précédente, avec annulation de tous ses vols en Septembre 2019…

Après l’aventure Aigle Azur, M. Draiai va créer une société de travaux publics avec son frère et par la suite s’installe en tant qu’agent général de la compagnie d’assurance Macir-Vie et La Ciar Assurance, une partie de sa carrière qu’il se gardera bien de partager sur son profil LinkedIn !

On s’est demandé pourquoi le nouveau Divisionnaire d’Air Algérie avait opéré à quelques arrangements de son profil social sur la plateforme professionnelle LinkedIn.

S’est-il désisté de tous ses mandats dans ses différentes sociétés avant d’être bombardé au poste de Divisionnaires à Air Algérie ?

Nous avons tenté de joindre Laghiati Draia pour qu’il nous éclaircisse tous les points sombres ci-haut évoqués, en vain ! Nos appels n’ont jamais pu aboutir à notre mise en relation avec l’intéressé.

Par ailleurs, joint sur l’application WhatsApp, un cadre d’Air Algérie nous affirme que « Cette nouvelle nomination est la preuve d’une dérive de la nouvelle direction qui ne fait que perpétuer les anciennes pratiques de népotisme qu’a connu la compagnie Air Algérie, rien ne va véritablement, d’autant que la nouvelle recrue n’a pas une véritable expérience dans l’exploitation ! »

Draiai aurait-il présenté, comme l’insinuent nos sources, un CV bidouillé au niveau de sa formation d’ingénieur et de ses postes, le présentant comme spécialiste de l’exploitation de compagnies aériennes internationales ?

Nous avons tenté de vérifier cela et avons consulté d’anciens cadres d’Aigle Azur qui connaissent bien les deux personnages que sont Benslimane et Draiai.

Selon nos informations, c’est suite au décès de l’ancien responsable de l’exploitation d’Aigle Azur et après un tour de passe-passe interne, que Laghiat Draia a été envoyé pour une durée de 4 mois à Paris pour une formation sur l’exploitation au sein de la société CAMAS, basé à l’aéroport parisien de Roissy, avant d’être parachuté chef de l’exploitation Aigle Azur en Algérie jusqu’à la liquidation de la compagnie.

C’est dire que le mécontentement est grand au sein des cadres chevronnés de la compagnie avec cette installation improbable.

Un mécontentement qui risque de déstabiliser encore un peu plus l’entreprise publique au bord du gouffre financier !