Révélations – Les Délires de ce Polémiste Exilé en France qui se dit Blanc Comme le Lait !

0
452

La société Studio 16 Pères et Fils a été créée par les frères Farouk et Mahfoud-Lyès Sahraoui au début du mois de Janvier 2018 à Malakoff, dans la proche banlieue parisienne, avec pour objet la production, la réalisation et la diffusion de reportages, débats et documentaires, mais également la location de matériel, la formation et la réalisation sur différents supports d’œuvres audiovisuelles, cinématographiques et photographiques.

Auteur : [email protected]

Au mois de Février 2018, un polémiste des réseaux sociaux installé en France ayant décidé de lancer une chaine télé, a sollicité la société Studio 16 Pères et Fils pour lui fournir plusieurs prestations.

Studio 16 Pères et Fils a alors fourni à notre journaliste virtuel spécialiste en fake news, la conception et la réalisation du logo de la chaine TV ainsi que le générique de ses émissions et a proposé 1 émission de lancement d’une durée de 1h10mn, plus de  50 émissions de causerie religieuse en arabe et en français, pas moins de 12 émissions de débats d’une durée de 52 minutes, une dizaine d’épisodes d’Histoire d’une durée de 52 min, des émissions présentées en langue amazigh de 52 min chacune, plusieurs dizaines de Clips de montage et insertion du logo, 2 émissions religieuses, 1 émission de sport, la réalisation de bande-annonce…

Au mois de Juillet 2018, la société va demander, sur la base convenue de 15.000 € HT mensuels, le paiement de 6 mois de travaux et prestations fournies, soit 90.000 € HT.

Elle demande également la régularisation et la signature du contrat liant les deux entités, toujours sur la base des points discutés et convenus préalablement.

Notre cher gratte-papier délustré, qui a lamentablement échoué dans son aventure audiovisuelle, a alors, selon nos sources, « trahi les termes convenus et a envoyé un contrat commercial qui n’avait rien à voir avec ce qui avait été discuté entre les deux parties. Un total manque de loyauté ! »

En effet, ce blogueur fanfaron a envoyé un contrat à durée déterminé prévoyant un montant qui avoisine les 10.000€ ! « L’arnaque de l’année » commente notre source, même si nous pensons pour notre part que c’est à la justice de se déclarer.

Bien évidemment les dirigeants de la société Studio16 Père et Fils ont catégoriquement rejeté la mesquine manœuvre et ont refusé la signature de ce nouveau contrat, bien loin de ce qui avait été préalablement entendu.

Pour justifier sa manigance pour éviter de payer les service reçus et consommés, notre polémiste avait alors mis en avant, dans un courrier transmis vers la fin de Juillet 2018, que le contrat préalable n’avait pas été signé et a évoqué un sombre manquement au devoir de loyauté, sans indiquer de quoi il s’agissait.

Une combine bien rodée chez les gens sans scrupules, qui ne laisse aucune chance à la partie attaquée de répondre, car ignorant les griefs retenus contre elle…

Le même jour, notre polémiste au visage déformé par un rictus de ressentiments envers notre Pays et nos Institutions, qui ne cesse de répéter de manière hilarante qu’il est « propre » et « blanc comme le lait », adresse un second courrier à son prestataire dans lequel il soutient, de manière surprenante, qu’il avait procédé à des paiements en espèce !

Mais qui en France, quelle société dans ce même Pays, paye en espèces des prestations qui se chiffrent à plusieurs dizaines de milliers d’Euros ? Affligeant !

Bien évidemment les responsables de la société audiovisuelle, qui ont noté l’absence de preuves de paiement, le refus de paiement des sommes dues et l’annulation d’un premier virement d’une partie des montants dus, ne se sont pas laissé berner par les agissements du pseudo activiste aigri et dépassé qui souffre manifestement du syndrome de l’hubris, et ont mis en demeure sa société de s’acquitter des factures émises s’élevant à 90.000 Euros HT. En vain…

Après cette mésaventure et la triste rencontre avec notre ex-scribouillard raté à l’insulte facile, la société Studio 16 Pères et Fils, a dû cesser toute activité et a été radiée du registre du commerce le 17 Février 2021.

Blanc comme le lait qu’il disait ! Qui va réellement le croire lui qui traine bien d’autres affaires similaires, que nous vous dévoilerons dans nos prochaines éditions.

On ne vous le répétera jamais assez, méfiez-vous de ceux qui font partie d’une organisation terroriste et condamnés pour plusieurs chefs d’inculpations dont l’atteinte à l’unité nationale ! Ils sont capables de tout.

À suivre…