Révélation – L’Incroyable Echange Téléphonique entre Victor Ghaleb Benchikh et un Polémiste Algérien Recherché par la Justice Algérienne !

0
338

L’ergoteur virtuel exilé à Londres a affirmé lors de son récent live sur les réseaux sociaux, avec l’aplomb qui caractérise les professionnels des fake-news et des mensonges, que la présence du Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, dans la délégation officielle française en déplacement avec le Président Macron en Algérie du 25 au 28 Aout 2022, aurait été suggérée par le recteur de la Mosquée de Paris.

Auteur : [email protected]

Plus loin, notre comique de blogguer va attester que l’Algérie aurait refusé la présence du Grand Rabbin de France et représentant du culte juif en France, sous prétexte que nous n’avions pas de juifs en Algérie. Ce qui est complétement faux puisque Haïm Korsia n’est pas du voyage car été testé positif au Covid-19, après s’être soumis à un test préalable, conformément au protocole établi par l’Élysée !

De plus, nous avons pu confirmer d’une source proche du Rabbinat avec laquelle nous nous sommes entretenus, que Haim Korsia avait obtenu son visa pour Alger, ce qui prouve bien que les autorités algériennes n’ont JAMAIS refusé sa présence parmi la délégation accompagnant Emmanuel Macron à Alger, comme le dit trompeusement l’aventurier de Londres.

Il en serait également de même, poursuit notre pseudo-journaliste très limité, pour ce qui concerne l’Avocat et Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz. Cette fin de non-recevoir émanant de « cercles occultes » aurait été signifiés au Président Macron même, qui lui aurait alors substitué Victor Ghaleb Bencheikh, comme roue de secours…

Mohammed-Al-Issa de la Ligue Islamique Mondiale, le grand rabbin de France Haïm-Korsia et Victor Ghaleb-Bencheikh  

Depuis de nombreuses années, Algeriepart n’a eu cesse de dénoncer les relations problématiques de ce dernier personnage à l’égocentrisme maladif, mettant en lumière ses calculs personnels se faisant passer pour un intellectuel de haut niveau, tout en cachant sa fourberie et surtout son appartenance à des milieux occultes wahabo-marocains.

Soulignons que Victor Ghaleb Benchikh est proche de  l’espion et terroriste marocain Mohammed Moussaoui, qu’il a nommé sans élections et en l’imposant de manière brutale aux autres adhérents en qualité de membre de droit du bureau de la FIF, tout comme il a nommé un autre marocain, Aziz Senni, à la tête du Conseil d’orientation, organe stratégique de la FIF, après avoir limogé le Professeur Sadek Beloucif, véritable érudit et intellectuel de haut vol d’origine algérienne et prétendant à la Présidence de la Fédération.

Sans oublier bien évidemment les liens qu’entretenait Victor Ghaleb Bencheikh avec l’ex Ambassadeur Algérien à Paris Mohamed Antar Daoud, qui manœuvraient à deux pour tenter de réduire le rôle de l’Islam dit algérien en France.

Victor Ghaleb Bencheikh aux côtés de Marine LePen

Le polémiste exilé à Londres, qui avait été condamné à 10 ans de Prison pour des chefs d’inculpations liés à l’escroquerie et le chantage, encense alors Victor Ghaleb Bencheikh en indiquant que celui-ci serait le Président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, ce qui est encore totalement faux, puisqu’il est à la tête de sa seule branche française…

Plus loin dans la vidéo, le même populo-propagandiste virtuel, réfugié au Royaume-Uni, prend à témoin ses spectateurs en les informant qu’il avait directement reçu personnellement la confirmation de voyage à Alger de la bouche même de Victor Ghaleb Bencheikh, n’hésitant pas à l’appeler au téléphone pour lui faire confirmer publiquement sa présence parmi la délégation française en Algérie…

Après s’être fait gentiment rabroué par le Président de la Fédération de l’Islam de France, refusant de mettre sa voix sur haut-parleur comme le demandait avec fanfaronnade l’exilé à l’égo démesuré, ce dernier encense de nouveau celui qui n’a aucun diplôme théologique, et déclare pompeusement que compte tenu de sa filiation, de son lieu de naissance en Arabie Saoudite, et parce qu’il aurait été professeur d’universités, ce qui n’est bien pas le cas, Victor Ghaleb Bencheikh aurait tous les atouts pour être le Recteur de la Mosquée de Paris !

Pis encore, notre polémiste avoue que ce dernier aurait été l’une de ses sources lui ayant permis de recueillir des informations malveillantes, que nous avions démontées une à une, pour pouvoir les utiliser dans ses attaques obsessionnelles et fantasmées contre la Grande Mosquée de Paris…

Voilà qui en dit long sur l’activité de sape entretenue contre un lieu de culte musulman de la part de celui qui a été placé à la tête de la FIF par Jean Pierre Chevènement, par ailleurs également présent à Alger avec le Président Macron, recourant pour faire confirmer sa présence en Algérie à une personne recherchée par les autorités judiciaires de ce même Pays !

Nous avons joint les services de l’Elysée et celui de la Grande Mosquée de Paris et leur avons demandé si, comme l’a affirmé le divertissant éditocrate de Londres, le Recteur de la Mosquée avait été évincé de la délégation officielle accompagnant la visite d’Etat du Président Emmanuel Macron en Algérie.

La réponse a été claire. Le Recteur de la Mosquée de Paris a bien été invité, mais a dû décliner très tôt cette invitation, pour raisons prioritaires liées à des obligations familiales.

La cellule d’organisation presse de l’Elysée à laquelle nous avons adressé plusieurs questions telle celle de savoir si la France avait reçu une fin de non-recevoir de la part des autorités algériennes concernant Mr Chems Eddine Hafiz comme le rapporte certaines sources.

Et ce qui avait officiellement motivé la présence tardive de Mr Victor Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l’Islam de France, à être présent avec la délégation française en partance vers Alger avec le Président Macron.

A l’heure où nous publions notre article, aucune réponse ne nous a été transmise.

Ce qui est sûr est que la nébuleuse lobbyiste qui agit contre les intérêts de l’Algérie et de la communauté musulmane d’origine algérienne en France, cherche par tous les moyens à manipuler l’opinion publique, quitte à s’allier à des polémistes délinquants assoiffés de vengeance, dans le seul but de discréditer de prestigieuses institutions religieuses et leurs Responsables élus !

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que toutes leurs vaines tentatives ne font que mettre la lumière sur ceux qui soutiennent, consciemment ou pas, l’axe Rabat-Riyad.

Mais cela, notre complotiste de Londres n’a pas les capacités intellectuelles pour le comprendre !