« Renouvellement des réserves » des hydrocarbures par Sonatrach : autopsie d’un mensonge caractérisé

16
1195

Du mensonge. Encore et toujours. Dans sa dernière sortie médiatique faite le dimanche 4 juillet dernier, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, s’est réjoui des résultats positifs concernant le renouvellement des réserves des hydrocarbures par les travaux de recherches et d’exploration de Sonatrach.

« Les efforts déployés par Sonatrach ont permis, en dépit de l’impact négatif de la crise sanitaire, d’atteindre des résultats positifs, notamment en matière d’exploration et de renouvellement des réserves, de mise en service de nouveaux projets et infrastructures gazières et d’exportation, pour la première fois de la décennie, de gasoil et d’essences », a souligné à ce sujet Toufik Hakkar dans un message de félicitations adressé au collectif du groupe ainsi qu’à l’ensemble du peuple algérien à l’occasion de la célébration du 59ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. Sonatrach a initié, en outre, de grands chantiers et multiplié l’implémentation de projets structurants qui vont contribuer à instituer de profonds et salutaires changements dans la production et l’exploitation des hydrocarbures, le développement de la pétrochimie, mais également dans les modes de gouvernance et de gestion des ressources humaines, a fait savoir  encore le premier responsable du groupe public.

A entendre ainsi Toufik Hakkar, la Sonatrach a inauguré plusieurs nouveaux projets de production et elle a identifié de nouvelles réserves pétrolières et gazières. Ce qui est totalement faux et mensonger. C’est une pure Fake News. Soucieux de se maintenir encore aux commandes de la compagnie nationale des hydrocarbures, Toufik Hakkar n’a pas trouvé mieux que de communiquer des fausses informations sur le secteur qu’il dirige maladroitement depuis février 2020.

La réalité que veut cacher le PDG de Sonatrach est triste est amère car l’année 2020 s’est caractérisée par une chute drastique et historique de la production. L’Algérie a déploré un manque à production de 12 millions de tonnes d’équivalent pétrole (TEP) de moins 93 millions de barils de pétrole, une production qui équivaut à 3 mois et demie du quota OPEP de 860000 barils/Jour accordé à l’Algérie dans le cadre du fameux accord OPEP+ d’avril 2020 qui a permis de juguler la chute historique des prix du baril sur les marchés mondiaux.

Ce que le PDG de Sonatrach ne dit pas est qu’en 2020, l’Algérie a produit 176 millions de TEP au lieu de 188 millions de TEP approuvées par le conseil d’administration et l’assemblée générale de Sonatrach en tenant compte de la politique de réduction des quotas dans le cadre de l’accord OPEP + signé par l’Algérie.  Par ailleurs, le chiffre d’affaires réalisé en 2020 est d’à peine 20 milliards de dollars au lieu de 23 à 25 milliards de dollars que l’Algérie aurait pu engranger si la direction générale de Sonatrach avait su comment bien gérer son outil de production et ses exportations à l’étranger.

La première année de Toufik Hakkar et de son administration s’est soldée ainsi par une perte de l’ordre de 3 à 5 milliards de $. Des pertes que l’Algérie aurait pu réellement éviter si Sonatrach était entre de bonnes mains. Le gâchis a provoqué un véritable préjudice financier pour le pays.

Concernant le supposé renouvellement des réserves des hydrocarbures, la direction générale de Sonatrach a dissimulé encore une fois la vérité aux Algériennes et Algériens.  Depuis février 2020 jusqu’à la fin du mois de juin 2021, Sonatrach n’a pas pu enregistrer des découvertes aux volumes potentiellement équivalents aux volumes extraits et consommées depuis les anciens gisements connus et exploités.

Il faut savoir que plusieurs expertises sérieuses et indépendantes, des études naturellement soigneusement cachées et dissimulées aux Algériens, ont conclu que l’Algérie a consommé depuis les années 50 jusqu’à aujourd’hui encore plus de 61 % des réserves prouvées et exploitées. Fin octobre 2020, l’ancien ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, avait reconnu publiquement sur la radio Chaîne 3 que les réserves du pays étaient constituées de 2,5 milliards de mètres cubes de gaz et de 1,7 milliard de tonnes de pétrole, dont plus de 50 % du total, avait-il révélé, ont été consommés à ce jour.

Pour augmenter ces quantités, se posent les nombreux problèmes de financement, Sonatrach, or, avait-il déclaré, n’a ni les moyens financiers, ni les technologiques complexes pour y parvenir, « on a besoin de partenariats », mais pour cela, avait-t-il souligné, il y a urgence à finaliser totalement les textes d’application de la Nouvelle Loi sur les Hydrocarbures qui n’ont toujours pas encore pu voir le jour.

A cette réalité complexe, il convient de rajouter que l’activité d’exploration et du forage de nouveaux gisements est totalement au ralenti depuis l’arrivée aux commandes de Sonatrach de Toufik Hakkar. Auparavant, l’activité exploration de Sonatrach tournait autour de 100 puits par an et elle a été réduite à seulement une vingtaine de puits par an depuis 2020. La direction générale de Sonatrach a démobilisé plus de 50 appareils de forage de l’ENTP et l’ENAFOR, les deux filiales du groupe ayant pour mission de réaliser les travaux d’exploration de nouvelles réserves du pays.

Cette fâcheuse décision a mené vers des conséquences désastreuses sur les capacités de production et d’exportation du pays.

Concernant la supposée inauguration de nouvelles infrastructures de production, Toufik Hakkar a encore une fois menti !  Aucun nouveau projet n’a été initié par ce PDG depuis son arrivée à la tête du groupe. Tous les nouveaux projets actuels de Sonatrach ont été initiés entre 2016 et 2019 et tous déplorent des retards de plus de deux ans en raison de la gestion chaotique de la nouvelle administration de Sonatrach.

Celle-ci a même stoppé plusieurs projets importants provoquant ainsi des pertes financières considérables comme il a été démontré à maintes reprises par les investigations d’Algérie Part. 

En 2020, les installations existantes de production de Sonatrach ont subi aussi la mauvaise gestion de l’actuelle administration ce qui a donné naissance à des pannes récurrentes avec des arrêts prolongés sans compter les incidents graves sur les installations de production au sud et au nord du pays sans oublier les nombreux incendies déplorés au niveau des canalisations de transport des hydrocarbures avec des dégâts environnementaux majeurs.

Dans la commercialisation des produits énergétiques comme dans la gestion des ressources humaines, l’actuelle direction générale de Sonatrach collectionne les contre-performances et les mauvais bilans. Algérie Part publiera plusieurs chiffres et fera des révélations dans ses prochaines publications sur les bilans occultés de l’actuel PDG de Sonatrach protégé encore par certains lobbys qui continuent de tenter de le maintenir dans son poste.

Soulignons enfin que toutes ces mauvaises performances ont fini par causer une chute de la fiscalité pétrolière estimée à 36% durant les 4 premiers mois de 2021. Ce qui est un énorme manque à gagner pour le Trésor Public du pays. L’incompétence et le mensonge peuvent saboter le développement de tout un pays. Le secteur des hydrocarbures en Algérie illustre parfaitement cette réalité amère.

16 COMMENTS

  1. Vous avez penser à récupérer les 2000 enfants mineurs abandonnés volontairement à Ceuta par leurs parents qui ne peuvent plus les nourrir ?
    Franchement Pédale 6 le roi des gueux mérite bien que vous l aidez…

    Sinon le vaccin chinois et le test grandeur nature sur la populasse marocaine…. ça donne quoi??

    Plus sérieusement…. Quand pensez vous récupérer les 700 000 clandestins marocains qui vivent chez nous pour manger ??

    Wellah je comprends pas qu’un lupanar de gueux à ciel ouvert ne favorise pas le retour chez eux de ces esclaves consentants….Ils pourraient trouver refuge dans un des palais réservé aux pédophiles du monde entier…

    Hahahahahahabaha…..

    Vive les frontières ouest fermées à vie !
    Vive Chengriha et le Polisario !
    Vive la Palestine que vous avez trahi !

  2. Zemmar yazamar et les marochiens sujets du roitelet baron du cannabis applaudissent
    Désolé pour vous mais les fakenews c’est Zemmar qui les diffuse pas Mr Hakkar
    Selon le département américain de l’énergie l’Algerie a la 3eme réserve de gaz de schiste au monde et la 7e réserve de pétrole de schiste
    C’est des informations consultables et verifiables par tout les haineux de l’ouest
    Concernant l’année dernière, la totalité de la production mondiale a drastiquement baissé ( -30 %) et les prix ont baissé jusqu’à 20 $
    Des producteirs de gisements de gaz et de pétrole de schiste aux usa ont vendu a perte avant de faire faillite et fermer
    Le gaz de schiste américain a ete bradé aux européens obligeant l’algerie de baisser ses tarifs du fait de la crise et aussi de baisser ses livraisons
    Cette année l’Algerie a augmenté ses livraisons a l’Italie , a l’Espagne et au Portugal mais a profiter pour vendre son surplus de production sur le marché spot
    Ce n’est pas Hakkar qui le dit, ni le gouvernement mais les italiens, les espagnols
    Cette année le petrole est à 70 $ mais l’Algerie respectera son quota défini par l »Opep
    Normalement les revenus escomptés selon les projections des analystes seront de 30 milliards de $ contre 20 en 2020
    Ce que ne dit pas Zemmar c’est que l’algerie augmente sa consommation de gaz ( 90 % de l’électricité produite), de produits raffinés et que cetre année on omportera zero fioul et zero essence , nos raffineries a Arzew Alger et skikda ont été toutes les 3 rénovées et leurs productions améliorées

  3. Pour le plus grand malheur des marochiens le baril de dirige vers les 100 dollars…. Chaque fois que les marocains rêvent de nos déboires et chaque fois ils se la prennent profond.
    Le Marochien a besoin des malheurs de l’Algérie pour supporter sa condition d’esclave consentant dans un pays identifié aux 4 coins de la terre comme un désastre humain social et moral.

    @Kheireddine
    Khouya je n’aime ni le Maroc ni les marocains.
    Pourquoi ? Parce qu’ils nous détestent depuis longtemps parce qu’ils jubilaient dans les années 90 du terrorisme qui nous frappait
    Parce qu’ils boycottent les commerces algériens dès qu’ils le peuvent… parce qu’ils s’accaparent des mosquées sans donner un centime et sur le dos des musulmans…

    La liste est longue.
    Ne sois plus naïf et ne tombe pas dans les discours khawas khawas…. C’est du pipeau et cela a souvent été à notre dépend…

    Regarde l’histoire récente des palmiers à El Arja….

    Je suis fier de Chengriha et de l ANP… Eux savent depuis longtemps qui est le Marochien…

    Dernière chose : les 700 000 clandestins marocains doivent quitter notre sol.
    Aucunes confiances à avoir chez des gens ingrats et qui te poignarderont même si tu les a nourris.

    Ils donneraient leurs Parents et leurs enfants pour un billet sur ordre de ce fils de catin de Pédale 6 la serpillère à sioniste….

    Ne te laisse jamais endormir par les discours khawas khawas…. Rappelle toi bien….

  4. Nous on exporte du pétrole et du gaz halal et vous vous exporter du cannabis et vos fille
    Ce n’est pas moi qui le dit mais vos amis des pays du golf
    Des marocaines sont vendu comme du betail par leurs maitres saeoudiens avec photos et Pedigree
    Chacun son truc
    Pour l’eau, comme pour le pétrole et le GAZ, l’Algerie , grace à Allah , possède la plus grande reserve au monde de nappe phréatique au monde
    On mange du halal, on boit du halal et on vit dans le halal
    On se débarrasse pas des enfants batars en les livrant aux espagnols et aux français se prostituer et se droguer

  5. @Axis et Nif, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc,

    Vous n’êtes que des trolls qui sont payés par la prostitution de votre mère, femmes, sœurs et filles, même vos garçons sont prostitués pour votre solde.

    Vous êtes des pollueurs absolues de la liberté et l’honneur, Esclaves consentants infra-humains.

  6. 45% de l’endettement de l’Afrique du Nord est endossé par le Maroc… Les perfusions des proxénètes n’arrêtent plus la plongée dans un gouffre sans fond…Ce trou qu’on trouve du côté de Jerada où les gueux vont chercher à mains nus du charbon pour le vendre et se nourrir…aahhaahhahahaha….

    Depuis la fermeture des frontières ouest, tout L’oriental marocain est repassé à l’âge de pierre…Une prouesse de plus du roi des pauvres…ahhahahahahahaha…..

    Mais qui peut m’expliquer pourquoi on héberge 700 000 clandestins marocains chez nous ?
    C’est misérable à ce point de vivre au Maroc ?
    Mouahahahahah….

  7. @Axis et Nif, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel maitres des Esclaves du Maroc,

    Vous n’êtes que des trolls qui sont payés par la prostitution de votre mère, femmes, sœurs et filles, même vos garçons sont prostitués pour votre solde.

    Vous êtes des pollueurs absolues de la liberté et l’honneur, Esclaves consentants infra-humains

  8. Melilla s’attend à recevoir 20 000 gueux jetés par-dessus les barbelés par Pedale6 la serpillère à sioniste….ahhahahahaahah… Ils veulent être détenteur du titre de champion du monde jeté de gueux…..Moi perso je suis marocain je viens plus sur les sites algériens tellement le Maroc est devenu symbole de tous les maux de la planète….

    Sinon j’ai toujours pas de réponse sur les 700 000 clandestins marocains qui mangent chez nous pour vivre….ahhahahahaa

    Humiliation sur Humiliation…

  9. @Axis et Nif, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel maîtres des Esclaves du Maroc,

    Vous n’êtes que des trolls qui sont payés par la prostitution de votre mère, femmes, sœurs et filles, même vos garçons sont prostitués pour votre solde.

    Vous êtes des pollueurs absolues de la liberté et l’honneur, Esclaves consentants infra-humains.

    PS: Nous Algériens ont est des hommes et femmes libres ont critiquent ceux qui se considèrent comme des hommes politiques et publiques, c’est notre droit et notre devoir. Vous Esclaves consentants marocains vous vivez dans des situations bien pire que les animaux. Esclaves consentants essaye de te libérer de ta condition animalière.