Pourquoi la cherté de la vie est durement ressentie en Algérie

12
1216

Depuis 2020, c’est la première problématique qui préoccupe la majorité écrasante de la population algérienne. Sur les réseaux sociaux, dans les cafés ou dans les foyers familiaux, les algériennes et algériens parlent longuement de la cherté de la vie, de l’effondrement de leur pouvoir d’achat face à une flambée massive des prix à cause d’une très forte inflation.

Mais si les Algériens ressentent durement cette cherté de la vie, c’est parce qu’elle a touché d’abord et avant-tout les produits alimentaires de première nécessité. En effet, en analysant ses composantes de l’inflation, il apparait que l’inflation en Algérie jusqu’au troisième trimestre, résulte principalement de la hausse des prix des biens alimentaires.

Toutefois, depuis le mois d’avril 2021, l’augmentation des prix des biens manufacturés est significative dans sa contribution globale à l’indice des prix à la consommation, puisque ces derniers ont augmenté en moyenne de 6,1 % au T3 2021. A contrario, l’inflation des prix à la consommation des services demeure contenu à une moyenne de 2 % pour le troisième trimestre.

Dans le détail, l’inflation sur les produits alimentaires érode de plus en plus le pouvoir d’achat des ménages. Phénomène sous-jacent depuis plusieurs années, l’inflation touche de plus en plus en Algérie des produits essentiels de large consommation (à l’exception de ceux à prix fixe soutenu par l’État, comme la baguette de pain et le lait pasteurisé en sachet) tels que les pâtes, la semoule, la farine, les légumes secs, les pommes de terre ou les sardines.

Les données de l’ONS disponibles pour le dernier trimestre font état d’un relèvement des prix de certains produits alimentaires comme les pommes de terres (+65,8% au 3e trimestre de l’année 2021, la volaille (+41,6%), les légumes (+22,4%), les huiles (+42,2%). Ces hausses peuvent s’expliquer par une inflation mondiale de certaines matières premières essentielles dont l’Algérie est importatrice.

Ces données expliquent la dureté de la cherté de la vie en Algérie et son fort impact sur le quotidien des pans les plus fragiles de la population.

 

12 COMMENTS

  1. Semmar fais nous un article sur la pénurie d’eau au maroc et la révolte qui gronde dans le sud marocain ou il ne reste plus rien que la misère l’exode rural pour alimenter la prostitution a casablanca
    semmar parles nous de l’augmentation du prix des carburants et des manifestations du peuple marocain écrasé par la hausse des prix!
    eh oui tu obéis à tes maîtres le makhzen
    ton journal est un ramassis de saletés anti algériennes
    tu crois que ta grande gueule et ton
    vomi est invincible
    toz alik

  2. J’ai visité et séjourné dans tous les pays arabes pour des raisons professionnels, du sultanat d’Oman jusqu’au Maroc. J’ai pu observé dans tous ces pays, sans exception, les inégalités sociales, la cherté de la vie et la misère. Dans tous ces pays, il y a une frange de la population qui vit dans l’opulence et le reste de la population vivote. En Arabie saoudite j’ai pris une fois le taxi de l’aéroport au centre ville de Riad et j’ai commencé à parlé avec lui en Anglais. Il m’a répondu : je suis saoudien, tu peux parler en arabe. Il m’a dit qu’il était prof au lycée et qu’il faisait taxi pour améliorer ses conditions matérielles. Il y a des pays artificiels comme les émirats ou, de l’extérieur, tu as l’impression que c’est le paradis mais quand tu creuses tu te rends compte que ce n’est pas si joyeux. toujours les mêmes qui profitent et qui étalent leur richesse tandis que le reste de la population survie. Je ne parle même pas de l’Egypte et du Maroc, ou j’ai vu une misère sociale et des bidons villes à ne pas en croire ses yeux.
    En Jordanie, j’ai traversé des ville tu as l’impression que le temps est arrêté tellement c’est dépourvu de services publics. En Tunisie aussi, une fois tu quittes les villes, c’est le no-mans land.
    Je crois que malgré nos problèmes indéniables, aucun pays ne peut nous donner des leçons avant de balayer devant sa porte.

  3. @DZ
    Ah merci tu nous rassure. on a fini par ressembler à nos « frères » comme l’a toujours souhaité nos idéologues adorés.
    Avant on ressemblait trop dans nos comportements et modes de vie aux Européen qu’ils soient maudits.

    Maintenant que tu nous a rassuré sur l’état du Monde, continuons notre sieste sans peur. La pente est douce et la brise nous berce.

  4. @[email protected] moi j’ai visité des pays de l’Amérique latine , des pays asiatiques , qui du point de vue PIB et dévellopement sont loin devant nous
    On Amérique latine ( comme aux USA d’ailleurs) vous avez deux zones résidentielles : une pour les riches et des zones pour les pauvres et je ne parle pas des favelas ou des ghettos mais des zones résidentielles
    Ces pays ont du pétrole, du gaz , des minerais et une industrie exportatrice ( Brésil, Mexique, Colombie etc)
    Ils ne fréquentent ni les mêmes écoles, ni les mêmes hôpitaux, ni les mêmes centres commerciaux
    Les familles s’endettent pour que leurs enfants aillent dans « les bonnes écoles », se soignent ou fassent des études supérieures
    Les étudiants s’endettent à vie pour faire leurs études supérieures ,aux USA, Monsieur
    Je vais souvent aux USA, et les noirs, les latinos vivent de leur cotés et les blancs de l’autre…on se mélange pas

  5. @Zak, et cela est censé nous consoler ? Et nous rendre moins critiques ou exigeants vis à vis des gens qui se sont imposés par la force ? Étonnante conception de la vie digne.

    Sur terre il n y a ni fatalité ni lah ghaleb. Comment alors accepter, même en étant favorisé,d’avoir à la tête du Pays des gens de ce niveau d’incompétence. Le peuple Algérien digne et respectable ne mérite pas mieux ?
    Les personnes qui ont vécu quelques générations, on vus la dégringolade du Pays vers un abime sans fond.

  6. Ces gens ce sont des algériens issus de la société algérienne
    Depuis 1962, il n’ya plus que des algériens en Algérie et c’est bien les algériens le problème
    Moi je n’ai jamais été confronté à un général, un ministre, un wali ou même à un Maire mais à des employés et des fonctionnaires algériens et c’est ces gens là qui pourrissent la vie à leurs concitoyens
    Corruption, incompétence , régionalisme, clientélisme et médiocratie à tous les étages
    Cela fait plus de 30 ans que je vis à l »étranger , et en France allez un tiers des délinquants emprisonnés sont des maghrébins ( certaines statistiques disent beaucoup plus)
    Dans certaines banlieues , 25 à 40 % des jeunes issues de l’émigration sont au chômage, beaucoup sans aucun diplôme
    C’est la faute à qui? au pouvoir? à la junte?
    Quand tu entends des mamans maghrébines te dire : la prison est faites pour les Rjels
    Quand tu entends des maghrébins se vanter de vivre du commerce de la drogue, de recel et des prestations sociales
    Je vais m’arrêter là…il vaut mieux

  7. @ Chaw,
    Avant tout thanmirth.
    Comme le disent si bien les shab el cachir et les bouchkara, si tout part à vau-l’eau, ce n’est pas la faute des za3ims et parmi eux fakhamatouhou le soukardji d’El mouradia,qui entre nous si il y’ avait un indice classant les corrompus il serait à lui seul champion toutes catégories vu son long passage au ministère de l’habitat. Mais bien sûr que c’est la faute au peuple qui est ingérable et tout le reste qui va avec.
    Donc moralité de l’histoire aucune,car le pauvre peuple ne reproduit que ce que font ces élites.
    Alors venir accabler le peuple pour blanchir cette junte est juste un peu, beaucoup nauséabond, et vivre depuis 30 ans ou depuis 50 ans dans une démocratie ne fait pas de vous un démocrate, la preuve est sous nos yeux, car malheureusement le cachir corrompt.
    Thanmirthik.

  8. @Chaw, faire un constat d’une situation ne veut pas dire que vous êtes d’accord et consentant avec cela.
    J’ai voulu clouer le bec à tous ces canards boiteux qui ne sont pour leur grande majorité même pas Algériens et qui viennent sur le site AP se réfugier tels des crevards pour partager une passion commune : le lynchage de l’Algérie.
    A tous ceux là, je leur dis : avant d’ouvrir votre salle bouche, vous devez d’abord balayez devant votre porte et s’attaquer d’abord à votre misère sociale et intellectuelle avant de l’ouvrir sur notre pays.
    Quant à ceux qui veulent jouer sur les divisions entre Algériens, il n’auront que leurs yeux pour pleurer. En Algérie il n’y a que des Algériens, bons et mauvais, sans distinction de région.
    Ceux qui veulent semer la discorde en voulant nous faire croire que l’Algérie irait mieux s’il elle est entre les mains d’une certaine frange de la population, il suffit de passer en crible les dirigeants et les hommes d’affaires mêlés à des scandales et de la corruption, ils représentent toutes les régions de l’Algérie. Donc le mythe qui consiste à nous faire croire qu’il y a un peuple élu en Algérie tombe à l’eau et ne tient pas une seconde devant les faits.

  9. Y’a dz lahmar
    Jouer la division du peuple ?
    De quel peuple tu parles ?
    Quand allez vous comprendre que la Kabylie et les Kabyles ne font pas partie de Takhraba !!
    Pour parler d’un peuple il faut qu’il soit Uni, mais la vous êtes loin du compte, nous sommes des millions de Kabyles a chier matin et soir sur votre houkouma.et votre culture importé de chez les buveurs de pisse de chameau.
    Nous ne sommes pas et nous ne serons jamais Arabe, wehna ymout Kaci.

  10. Dans tous ces pays, il y a une frange de la population qui vit dans l’opulence et le reste de la population vivote.

    Donc, en Algérie, notre pays, tous les laissés pour compte, tout ceux qui n’arrivent pas à boucler leur fin de mois ou qui font un repas par jour et qui vivotent à longueur d’année sont priés de se taire, de la fermer car dans tous les pays que Monsieur Dzman a visités il y a des gens comme vous, Algériens et Algériennes, qui subissent la misère!

    Et c’est tout à fait normal. Que vous le voulez ou non c’est comme ça.

    Sachez que nos dirigeants qui sont à la tête de notre nation méritent votre respect, votre admiration et vous leur devez obéissance en tout. Ils ont toujours raison et depuis 60 ans ils font tout pour que votre pauvreté soit supportable.

    Et attention, dénoncer la cherté de la vie, l’effondrement de notre pouvoir d’achat, en Algérie c’est anti patriotique, pour ne pas dire être vendu à l’étranger. Alors soyons patriotes, et proclamons: Nous sommes heureux d’être pauvres!

    A la réflexion, M. Dzman ne doit pas avoir de problème de pouvoir d’achat. Tant mieux pour lui!

  11. Très bien résumé @zakaria75.
    Tu vas dans toutes les administrations Algériennes, tu est confronté à des MAKAKS et des frustrés de la Dachra content d’avoir des postes qui ne méritent pas avec leurs diplômes de conducteur de chèvres.
    A l’université, j’ai côtoyé beaucoup d’abrutis type « Loco » et autres écervelés, c’étaient des bourricots de la classe, bon que pour ne pas faire le ramadan et faire des grèves à répétition pour aller se bourrer la gueule derrière les amphis. Maintenant je les croise, ils occupent tous des supers postes dans les administrations. En fait, quand tu vas dans les administrations, tu ne rencontre que des abrutis et des loques type « Loco » qui nous pourrissent la vie.
    Dire que ces abrutis répètent à tout va qu’ils sauveront l’Algérie alors que c’est eux-mêmes qui l’on mise plus bas qu’à terre !
    Ils gangrènent tous les rouages de l’état et bloquent le bon fonctionnement de ces derniers.
    Comment expliqué que cette frange de la population qui vit sur un mythe mensonger de grandeur dont personne n’a vu ni les vestiges ni les écrits, peut-être aussi introduite dans la ISSABA et pourrit la vie des Algériens à ce point.
    Le peuple Algérien est vraiment naïve, il se laisse vraiment dominé par une bande de barbares venue tout droit de l’âge des pierres.

  12. Y’a dz hmar, inteniktuel ta3 el khorti,
    Nous ne voulons sauver que la Kabylie et rien que la Kabylie. Vous ,vous avez vos frères kharabes pour vous aider.
    Chasser le naturel,il revient au galop, toute cette diarrhée verbale pour afficher votre racisme crasse
    Les Kabyles vous chient dessus H24 365 jours par an.
    Nous ne faisons pas partie de votre ouma de pédéraste et pédophile.
    Nous sommes Kabyles et fiers de l’être, et beaucoup de votre zeri3a n’hésite pas à se proclamer Kabyle, car vous savez qu’entre un Vrai Kabyle et un arabe il y’a une sacrée différence je dirais juste cela pour ne pas dire plus.
    Faire nation avec des kelbounes comme vous, non merci.
    Quoi que vous fassiez la KABYLIE sera un jour INDÉPENDANTE.