5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Polémiste de Londres et Dandy de Paris – Même Discours, Mêmes Attitudes !

- Advertisement -
- Advertisement -

Il y a quelques jours, le binôme composé d’un polémiste réfugié à Londres et le responsable de la Fondation de l’Islam de France (FIF) ont encore tenté d’exister en faisant dans ce qu’ils savent faire le mieux : la polémique !

Contribution de Mélissa Dernane-Abid

Les deux comparses semblent partager les mêmes valeurs et manifestent les mêmes convictions et intérêts pour des sujets qui les dépassent, tout en se hasardant vainement à les imposer à une communauté bien plus éveillée qu’ils ne le croient, alors que ni l’un ni l’autre ne possède une quelconque autorité ou un soupçon de crédibilité.

Dénigré par les sommités de chercheurs et scientifiques en charge de l’Institut français d’Islamologie, récemment inauguré par le Président Emmanuel Macron à l’université de la Sorbonne, le Président de la FIF a été sèchement écarté de cet événement, parce qu’il ne possède aucun diplôme en Théologie ou en sciences Islamiques !

Cela n’empêche guère le blogueur exilé à Londres de lancer de vains éloges et des discours aussi dithyrambiques que comiques par leur légèreté, à l’adresse de celui qui ne cesse de créer la polémique au sein de la Communauté Musulmane.

En effet, le responsable de la FIF vient de proposer un débat autour des Droits l’Homme et l’Islam, en publiant une affiche qui dépeint un jeune homme aux yeux bandés et aux mains ligotés, dos à un mur qui reprend les articles de la déclaration des Droits de l’Homme !

Comme si l’univers des Droits de l’Homme en Islam était un espace de ténèbres, de coercition et d’inaction…

Encore une ultime tentative de salir la Religion suivie par 2 milliards d’individus, tout en faisant le jeu des fondamentalistes qui essentialisent les véritables problèmes, ramenant la cause à la foi et non à certains comportements et attitudes de personnes minoritaires qui parlent et agissent en son nom !

Ce n’est pas la première fois que les agissements de cette personne sont dénoncés. Il y a quelques jours, nous avions évoqué le cas de la pièce de théâtre dénigrant le Prophète Mohamed “ﷺ”que le premier responsable de la FIF avait décidé de prendre comme base de travail en direction de jeunes de quartiers difficiles.

Tout comme nous avions montré comment le Sieur Victor avait publiquement pris en exemple un Islamophobe pour s’autoriser à cracher sur l’Islam !

Nous avions également démontré le surprenant recours du Responsable de cette Fondation au polémiste virtuel, condamné par la justice à 10 Années de prison pour corruption, afin de faire sa promotion et tenir sa communication !

Ce dernier, à partir du Royaume-Uni vient de se lancer dans une série d’attaques contre la famille du Rédacteur en Chef d’Algeriepart, pour avoir divulgué le nom d’un de ses plus importants supports financiers, impliqué dans de grands scandales financiers et qui vient de perdre son procès contre le créateur d’Algeriepart.

Il faut ajouter également que notre pseudo-journaliste londonien n’a pas supporté qu’Abdou Semmar détricote, inlassablement et avec preuves, les sidérantes fake-news du populo-propagandiste d’Outre-Manche concernant l’actualité du Pays.

Le plus hilarant, ou tragique selon les humeurs, est que cet individu narcissique et empli de contradictions agit de la même manière que ceux qu’il ne cesse d’attaquer, en s’en prenant vilement à tous ceux qui contrarient ses plans et anéantissent ses visées…

Finalement, une attitude que partagent harmonieusement les deux personnages.

N’ayant plus de sources crédibles, le youtubeur exilé dans la capitale anglaise se voit obligé d’aller patauger encore un peu plus profondément dans la fange, en recourant à la polémique et l’attaque ad-hominem et aux fausses révélations pour pouvoir exister.

De même pour le dandy parisien qui, pour assouvir ses désirs, s’en trouve réduit à s’associer à un repris de justice et à poursuivre, sur deniers publics, un programme dans lequel la communauté musulmane ne trouve ni adhésion, ni reconnaissance !

Quelle triste constat…

Les avis exprimés dans ce document sont ceux de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement les points de vue de la rédaction. Ils n’engagent en aucune façon Algeriepart.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -