7.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Plus de 21 millions de dollars USD ont été dépensés par le gouvernement algérien pour acheter les droits de diffusion de la CAN 2022

- Advertisement -
- Advertisement -

L’Etat algérien a débloqué l’équivalent de pas moins de 21 millions de dollars USD pour permettre à l’ENTV, la chaîne de télévision étatique, d’acquérir les droits de diffusion de la fameuse Coupe d’Afrique des Nations 2022 (CAN). Un budget onéreux qui a été dépensé pour permettre aux Algériennes et Algériens de suivre le parcours de la sélection nationale de football. 

Il s’avère que cette décision très dispendieuse n’a procuré aucune joie aux Algériens amoureux du ballon rond puisque leur équipe nationale de football a été rapidement éliminée et ce dés le premier tour de la CAN 2022. Trois matchs, trois défaites humiliantes et une sortie par la plus petite des portes. Sur le plan financier, la facture est très salée puisque les 21 millions de dollars USD accordés par les autorités publiques à l’ENTV n’ont servi absolument à rien.

Ce budget avait été attribué par le gouvernement algérien au ministère de la Communication et ce dernier a remis ce financement public à l’Établissement public de télévision, dont le sigle usuel est EPTV et anciennement Établissement national de télévision, est la société nationale qui gère les activités de la télévision publique en Algérie, de la production à la diffusion. Finalement, cette dépense a été dilapidée et gaspillée puisque Djamel Belmadi et ses poulains ont honteusement écartés de la compétition à la suite de leurs trois défaites successives. Un bilan médiocre qui n’a pas permis aux autorités algériennes de tirer le moindre profit de la participation de l’équipe nationale de football à cette CAN 2022 pour laquelle pas moins de 21 millions de dollars ont été dépensés sans aucune justification rationnelle. En vérité, le pouvoir algérien voulait permettre à toute la population de regarder les matchs de la CAN 2022 dans l’espoir d’exploiter politiquement les ferveurs du football et les liesses des victoires de l’équipe nationale. Pari perdu puisque les footballeurs algériens ont été défaits et renvoyés chez eux dés le premier tour. A quoi bon avoir donc dépensé ainsi plus de 21 millions de dollars pour financer une simple diffusion de matchs de football ?

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

1 COMMENT

  1. Longue vie à Bouteflika et son frére de combat Boumedienne , les pères du pays depuis sa création en 1962, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani Boudiaf et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires patriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 312 des chouhadas.
    TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères de L’ALGERIE .