8.9 C
Alger
mercredi, février 8, 2023

Meurtre barbare de Djamel Bensmail : C’est bon la Justice algérienne a enquêté et un mandat d’arrêt international lancé contre Ferhat M’henni

- Advertisement -
- Advertisement -

Comme à son habitude, la Justice algérienne a progressé avec une vitesse déconcertante dans ses enquêtes sur les dossiers les plus compliqués et controversés qui ont soulevé l’indignation générale de l’opinion publique. Contrairement aux autres justices des pays les plus développés et puissants, il aura suffit d’une dizaine de jours aux juges algériens pour conclure qu’un crime barbare et crapuleux comme celui de Djamel Bensmail, perpétré le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen en Kabylie, a été commandité depuis l’étranger par des opposants séparatistes affiliés au diabolique Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK). 

C’est en tout ce qui a été substantiellement affirmé ce jeudi 26 août par le Procureur de la République près la Cour d’Alger, Sid Ahmed Merad. Ce dernier a annoncé publiquement l’émission de mandats d’arrêt internationaux contre les commanditaires du meurtre odieux de Djamel Bensmail et à leur tête le président du mouvement terroriste « MAK », Ferhat Mehenni. Selon le magistrat algérien, les « investigations » menées par les services de sécurité sous l’égide d’un magistrat instructeur du tribunal de Sidi M’hamed, c’est le MAK et son leader exilé à Paris en France qui sont à l’origine de la préparation de ce crime d’une violence inouïe. Comment ? Et pourquoi ? Le Procureur Sid Ahmed Merad a affirmé que des preuves techniques et des pièces à conviction ont été recueillies par les enquêteurs de la Police algérienne. Où sont-elles ces preuves ? Naturellement, la justice algérienne n’a dévoilé aucune de ces preuves au nom du sacro-saint principe du secret de l’instruction.

S’exprimant lors d’une conférence de presse animée au siège de la Cour d’Alger consacrée à la présentation de détails sur ce crime, le même procureur général a indiqué que 29 individus étaient actuellement en état de fuite avec l ‘émission de mandats d’arrêt internationaux contre certains d’entre eux, souhaitant que les pays où se trouvent ces individus coopèrent pour les extrader dans les plus brefs délais.

Quant au rôle des policiers présents sur le lieu du crime abject ce 11 août à Larbaâ Nath Irathen, le procureur Sid Ahmed Merad a décidé de les « blanchir » en clamant haut et fort qu’ils sont également des « victimes ». Certains policiers auraient été aussi blessés par la foule en colère qui a lynché publiquement Djamel Bensmail. Mais la justice algérienne a-t-elle mené une enquête rigoureuse avant de disculper les policiers de la DGSN ? Bien sûr que non. Les policiers, eux, ils sont par définition des « victimes ». Pas besoin d’enquête pour le savoir en Algérie. Mais le MAK et son leader, ce sont des terroristes depuis le 19 mai dernier à la suite d’une décision officielle prise par le Haut Conseil de Sécurité. Donc pas besoin vraiment d’une enquête pour accuser le MAK et ses leaders. C’est déjà fait depuis le 10 mai dernier. Et comme par hasard, depuis ce jour-là, des crimes abjects ont vu le jour en Algérie.

Attention, ce n’est pas tout. La Justice Algérienne a découvert l’implication grave de ressortissants étrangers dans ce crime innommable. Lesquels ? L’enquête est, naturellement, encore en cours. Mais comment a-t-on su qu’ils sont des étrangers ? Des moyens techniques sophistiqués utilisés par la DGSN et ses enquêteurs ont pu les démontrer, explique Sid Ahmed Merad qui cite des « SMS » échangés entre les assassins de Djamel Bensmail et ces ressortissants étrangers. Les SMS disent quoi ? Décrivent quoi ? Personne ne le sait. Mais peu importe. L’enquête est très sérieuse et les terroristes du MAK sont coupables de tout. Point barre.

L’affaire sinistre de Djamel Bensmail démontre enfin que l’expertise de la Justice algérienne est en train d’épater toute la planète. Elle fera des émules partout dans le monde entier. Soyons fiers de la justice algérienne. Quant aux images diffusées massivement le 11 août dernier et montrant des policiers passifs, immobiles et volontairement familiers ou amicaux avec la foule qui lynche et brûle vif l’infortuné Djamel Bensmail, il ne faut pas les prendre au sérieux car elles… sont l’émanation d’un « complot » ourdi par les terroristes depuis l’étranger. Circulez y’a rien à voir!

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

65 COMMENTS

  1. Scotland Yard à frappé !!!!
    Le ridicule est devenu un mode de vie dans ce pays de guignol.
    Le Mak, c’est connu c’est lui qui à allumer les feux, c’est lui qui à provoqué les inondations aussi.
    Le covid 19 c’est aussi le Mak, en plus c’est lui qui a empêcher les autres pays à nous vendre des vaccins.
    La crise de la farine, c’est le Mak aussi.
    Quant à l’oxygène c’est connu et vérifié, c’est le Mak qui a détourné toutes les bouteilles, qu’il à d’ailleurs utilisé pour allumer les feux.
    C’est grave docteur, si ce n’était pas si grave cela prêterait à rire.
    En un mot ils ne reculent devant rien, n’y’a t’il plus en Algérie un être sensé pour leurs dire d’arrêter de se ridiculiser à la face du Monde ?

  2. Encore un plat frelaté a destination de la consommation local.
    Le régime improvise en temps réel en fonction de l’évolution de la situation, et du coup il s’enfonce et se discrédite complètement aux yeux de la communauté Internationale ( riez les ennemis de l’Algérie ), nous aussi on aurait rit si la situation n’était pas (sans plaisanter) hyper dangereuse.
    La bande au pouvoir est en train de nous conduire vers un scénario inédit, où le pays risque l’éclatement tout bonnement.
    Les Algérien ont le devoir absolu de sauver le pays et ceci pour le salut de tous.
    Il faut mettre la pression pour virer cette bande incompétente, et freiner sa fuite désespérée en avant.

    Sinon je me répète personne ne sortira gagnant du scénario que nos vieillards aux commandes nous préparent.

  3. Mais bon sang, oui bien sûr! les assassins et incinérateurs de cadavres sont…marocains! Les incendiaires sont marocains!
    Décidément, le pouvoir algérien gigote dans tous les sens comme une poule égorgée. Déjà que les accusations de feux de forets imputés au Maroc font sourire les observateurs internationaux, il en rajoute dans le grotesque…
    Lisez la presse internationale ya analphabètes! Vous vous enfoncez tous seuls. Y a pas pire comploteur contre les intérêts de l’Algérie que le pouvoir algérien qui se couvre de ridicule comme de tradition.

  4. Putain j’ai honte… Jai beau cherché un régime qui fonctionne ou qui a fonctionné de la sorte a travers le monde
    je ne trouve pas … PUTAIN LA HONTE … République bananière avec un régime de pacotille …
    Les nations du monde doivent se fondre la gueule sur l’Algérie et les algériens.

  5. Belkecir, Bouchouareb, Saadani, Chakib Khelil, et des dizaines d’autres, pas de mandat d’arrêt ???
    Ferhat peut dormir tranquille, la France n’extrade pas les réfugiés politiques.
    A moins qu’ils donnent des preuves incontestables vérifiables par les services Français et Européens.
    Ce n’est pas la justice du téléphone, malgré vos insultes permanentes envers ce pays.
    Voilà l’art et la manière de se ridiculiser et montrer à la face du Monde son ignorance,son inculture et surtout des incompétences crasses.
    Car la preuve que l’anjiri,va présenter c’est un nouvel abou Dahdah.
    Ridicule.

  6. Kabyles, de quelqueconque affiliation politique, attendez vous au pire. La prochaine etape, le MIK vas tuer ce qu’il reste du betail, poisonner les puits et les barrages, faire sure qu’aucun arbre ne se releveras en Kabylie et surtout ne vous amuser pas a planter d’autres…. Quoi d’autres ?
    A partir de sa station interplanetaire commandee de la Galaxie Krikouche, les Mikistes ont une seule mission : operation Zero Kabyle!
    PS: j’ai toujours reve d’une Algerie plurielle, libre, seculaire, democratique, industrielle et tournee vers l’avenir. Tout cela c’est fichue. Aucun espoir de mon vivant! Seul le Dieu de l’humanite si jamais il existe sait ce que l’avenir nous reserveras.
    A mon avis rien que du noir..noir et noir. Pauvre Algerie, elle meritait bien mieux que cela

  7. Étant donné qu’il n’y a jamais de responsables en Algérie, heureusement qu’il y a les fameux # ennemis# de l’étranger qui tirent toutes les ficelles !!!!
    Les Algériens étant élevés au Complot, ils ont constamment leurs doses !

    Ferhat Mehenni est un excellent bouc émissaire ! Cela évite de se poser des questions sur le pays !
    C’est un bon cache misère #l’ennemi de l’étranger# !

  8. Si je ne m’abuse, Ferhat a lui-même demandé la mise sur pied d’une enquête indépendante internationale, sous l’égide de l’ONU par exemple, pour identifier les véritables coupables des incendies qui ont ravagé la Kabylie et qui ont causé la perte de dizaines de vies humaines dont le meurtre barbare et prémédité du regretté Djamel Bensmail. Bien évidemment l’Algérie officielle a opposé une fin de non recevoir à une telle requête qui risquait de faire capoter tous ses plans visant la décapitation, au sens propre du terme, du MAK et la mise au pas de la Kabylie frondeuse par tous les moyens incluant le crime et la dévastation totale par le feu. La particularité de cette décision, zaâma souveraine, de la justice algérienne est que Ela3ab Hmida, Erracham Hmida et moul elkahoua Hmida. Plus partial que ça tu meures. Que la justice algérienne daigne au moins nous éclairer en quoi le crime de Djamel Bensmail profite au MAK. Qui est Djamel Bensmail pour pour que son crime soit commandité par le MAK à partir de Paris? En quoi un farouche opposant à la Issaba en place représente-t-il un danger pour le projet du MAK? Ne dit-on pas que l’ennemi de mon ennemi est mon ami? Décidemment on aura tout vu. Le cauchemar continue…

  9. Le problème de ses pieds nickelés c’est la foule de badauds qui ont filmé et postés des dizaines de vidéos de leurs exploits sur les réseaux sociaux
    Quand des petits gens se trouvent mêlé à un crime aussi barbare ….ils se lachent
    En lisant les commentaires ici…on voit la connexion entre les marochiens et les fanatiques extrémistes racistes
    Est ce que l’entité sioniste finance le traitre en chef? mais il le reconnait lui même

  10. C’est assez rigolo parce que l’Algérie indépendante fonctionne comme la France # coloniale# si détestée ! Elle se dit République une et indivisible !
    A travers cette devise, l’idée d’autonomie ou d’indépendance d’un territoire est exclus !
    Feraht Mehenni en souhaitant l’indépendance de la Kabylie représente un ennemi face à cette sacro-sainte devise héritée de la France !

    Avant la colonisation française, le territoire algérien n’était pas politiquement uni !

    ## La France a des territoires d’outre mer avec un peu d’autonomie !

  11. Le Zaka ‘Khra 75, sans respect ni compassion veut faire de même sur les brûlés vifs de la Iïssaba indéboulonnable d’Alger qui ont prémédité leur coup en le faisant annoncer depuis Londres, le 23/06/02021 par l’intermédiaire de leur marionnette « Bensdira ». C’est contre cet énergumène qu’il faut lancer un mandat d’arrêt international depuis l’ONU, puis contre ceux qui l’actionnent pour s’en débarrasser à jamais ! Le cachir rend indécent ! Triste sire !

  12. @Mouloud
    Toi supposément originaire d’Akerrou, tu endosses une telle forfaiture, ce coup tordu du pouvoir assassin comme il en est spécialiste. Toi avec tes grands discours émancipés, tu te fais le relais de ces crapules de mafieux genocidaires ? A negr-ik ay ul !
    Non, Monsieur, tu découvres ta position clairement, tout le reste c’est du baratin. Je n’irai pas jusqu’à te souhaiter une bonne ration de râtelier de la Ripouxblique , mais en parlant de Q , comme dirait Brel : y’en à qui porte la plume sur le chapeau, d’autre dans le derrière.
    Pisk l’inkits du Sherlock Hommess de la Ripouxblique a dicidi et kon-clu ke ci li tirrouriss du MAK ki brili la Kabylie. Bravo M. Hommess grand faiseur de garantita.

  13. J’espère que Mhenni en arrivant sur le sol algérien se prendra un énorme coup de boule dans la tronche… Ensuite qu’il crève en taule.
    Balouuuu le sous homme lâche lui enverra par mail des oranges…. Parce que Balouuuu le fils de catin est un lâche…Et un lâche comme Mhenni..
    Parce que moi j’attends toujours la position de Balouuuu sur l’indépendance de ses douars…Douars qui pourront devenir des parcs d’attractions pour non jeûneur… Hahahaahhaha

    Ah bah oui…le sanglier est un homme rebelle et courageux…. Hahahahaha…. Tfouuuu Tfouuuuu Tfouuuu…..

    Sinon tremblez !!! Le Sierra Leone ( pays fantoche sans régime) a ouvert un consulat à…. Dakhla !!!

    Mais pour y faire quoi???? Ahahhaahhaha…. Maïs attention c’est du sérieux et du lourd…. le Sierra Leone contre de l’argent à accepter de mettre son drapeau sur une baraque au milieu de nulle part…. hahahahahaha….

    Quelle puissance ce Maroc !! Quelle diplomatie de Barouita…la classe…. On est tous bouche bée…. hahahahahaha

    D’ailleurs les US lors de manoeuvrettes militaires au Maroc avait refuser de franchir les frontières internationales qui ne reconnaissent pas l’annexion du Sahara occidental….

    Mais comme dirait Amazigh… Pleure en silence….

    Hahahaahhaha

    Moi je pleure de rire devant le niveau des mouches à merde marocaines…. ahahhahah…

    Un consulat à Dakhla…. ouvert par la Suède ? Canada ? Autriche ???
    Euh non…..le Sierra Leone…

    Ahahahahaha…. Vous marrez pas en silence…. hahahahahaha….

    Merci petit esclave consentant d’un gros lard qui marche avec le doigt de Netanyahou dans le fion…Tu me donnes envie de devenir sujet du royaume des gueux….

  14. @ Ya Dendani
    Je reconnais volontier que mon.post est déplacer et vulgaire. Le problème de réagir a chaud! Cependant je déteste ce Monsieur qui divise le pays et la nuisance de ces partisans sur les réseaux sociaux! Il a été nuisible et utilisé par le Markzen et les Sionistes contre l’Algerie. Je suis un éternel un fidèle défenseur de l’unité Algerienne et de son indivisibilité! Qui peut se targuer de sa vrai identité ? Si on s’amusait, chacun de nous, a faire un test ADN, on serait surpris du résultat, tellement que notre Peuple a été brassé par les différentes invasions, mélanges, apports,…Meme si le système Algerien m’épuise mentalement et nerveusement par sa médiocrité ! MAIS je fais la différence entre l’Algerie, les Algeriens et toutes cette pourritures claniques de tout bords qui nous vendraient une poignée de poids chiches et prêt à nous trahir . La est la limite de ma tolérance et de ma patience.Voilà!!!

  15. @ Mouloud , c’est bien de tricoter, mais moi ta race je payerai pour la faire disparaitre.
    Quant un harki veut se donner de l’air qu’il n’a pas du tout. Moi et beaucoup de mes frères sont pour une partition totale de l’anjiri. Depuis 62 vous n’avez rien fait alors que tout ceux qui peuvent faire quelque chose le font.
    Que la Kabylie, que les Chaouis, que les targuis que tout le monde se lève pour dire que leurs Algérie est une escroquerie monumental.
    Que chaque région s’émancipe et se développe et s’unit même avec le diable si il faut.
    Leurs laisser juste el mouradia en prenant soin de ne pas laisser dans le package Hamoud Boualem.
    A force d cirer des pompes il faut que votre Tebtoub ouvre rapidement des unités de podologie.

  16. A dey eturki,
    Tout au plus Ferhat arrivera directement dans la chatte de ta femme et au pire dans la kerkoura de ta mère, donc ne t’emballe pas trop.
    Ferhat est plus respecté en France par les autorités que ton teztouz de Tebtoub.
    Désolé pour vous,Le président ferhat marchera sur vos sales gueules de PUTES à bouguenours et un jour prochain il rentrera en Kabylie en président. Après vous pouvez faire haw haw mais c’est la logique de l’histoire.
    Tous les khninbous qui aujourd’hui insultes le Maroc vont se mettre à genoux pour lui faire des turluttes. Quant on a pas d’eau, pas de pain pas d’oxygène, il faut juste se mettre à quatre pattes en espérant que l’invité à ramener un pot de Vaseline.
    Bande de bâtards, in3al ahetchoun yematkoum yal kheb.

  17. @ Loco
    Tu es un drôle, un marrant, l’idiot utile au débat contradictoire. Je ne sais pas si tu es Algerien manipulateur, un partisan du groupuscule sectaire terroriste du MAK /Rached une mouche cybernétique appartenant à un pays tiers qui nous veut tant de bien ( tu m’as compris!) mais tu es l’exception qui confirme la règle de l’Unité Algerienne et de l’indivisibilité de mon pays (je dis mon car tu t’es exclu de toi-même et bon débarras). Alors tu vas pouvoir caché derrière to laptop ou ton iphone, verser ta haine, insulter, vomir ton aigreur, mais sache que les chiens aboient et la caravane passe! L’Algerie dans sa diversité te survivra et tu finiras aigri, triste exilé et pleins de remords ! Je vais me retirer et ne plus lire ce média manipulateur d’une incompétence journalistique tenu par un inculte analphabète mutant ne maitrisant aucune langue, aucune technique de com n’ayant aucune éthique, aucune déontologie et qui fait dans le conflit d’intérêt. A bon entendeur salut mais attention au traçage de votre adresse IP pour votre sécurité et/ou de votre géolocalisation ou moment ou on demande des extradition et/ou la periode de la chasse aux traîtres est ouverte. Je dis cela, je ne dis rien!!!

  18. A Mouloud, qui s’est déjà retiré plusieurs fois mais qui est toujours là.
    Tu oses ouvrir ton zigou qui te sert de bouche ?
    Tu dis que tu vas t’amuser avec le cul de ferhat, qui est dix fois plus diplômé et sachant que toi et tu viens pleurer.
    Tu es une grosse merde et jamais tu n’as été KABYLE et tu ne le sera jamais.
    Tu es issus de cette Issaba,et tu creveras au Canada comme cela. Les Canadiens ne sont pas de ton niveau, et tu verras qu’a la longue tu feras la manche rue St Denis. Rkhiss, toi jouer avec le cul du président ferhat. Comme le dit mon frère Ya DENDANI, anegrik ayul.
    Rkhiss tu vis et rkhiss tu vas crever. Tu n’arriveras jamais à égaler de ta vie un orteil de ferhat, fils de chahid, combattant de la première heure des droits de l’homme et de la Kabylie.

  19. A Mouloud, j’ai oublié de de te dire que la vraie chasse aux traîtres le jour où elle va commencer, tu regretteras d’être né.
    Moi j’ai dis mille fois où je vis et celui qui veut venir me voir, bienvenue, mais surtout ne prenez pas de retour. Bande de bâtards.

  20. Larbi , on t’entend plus . Aabla ne T’a pas encore donne de directives ? Le prochain consulat au Sahara marocain , celui de la Sierra Leone . Après , ça sera l’Espagne et la France . Pleure en silence petit Larbi

  21. @u Dey Rey Rey
    Voici un article pour toi, l’ancien Tkatki de Brossette, converti en trio combo, paru sur le Soir d’Algérie:
    LE DEY A LA BARRE
    En patriote insurgé, l’Émir Abdelkader avait toutes les peines du monde à rallier les différentes tribus dans son combat contre l’avancée, sabre au clair, des colonnes de soldats français qui rasaient, détruisaient et brûlaient tout sur leur passage.
    Le Dey Hussein fit semblant de se joindre à lui mais ne fit rien pour sonner la mobilisation de ses janissaires devenus maîtres de la Régence d’Alger. C’est que les dés étaient pipés, un accord secret était conclu entre Français et Ottomans quant au sort futur de la Régence. L’Emir était furieux contre le Dey qui ne tardera pas à fuir, emportant tous ses biens et ses femmes, abandonnant les Algériens à leur triste sort pour près d’un siècle et demi. Des historiens témoigneront de cette trahison et nous rapportent le décompte abracadabrant du hold-up. Normal, les potentats de cet acabit se comportent toujours de la même façon, dès lors qu’il s’agit d’abdiquer devant l’ennemi. D’ailleurs, les chroniques de ces dernières années regorgent de ce type de forfaiture. Leurs auteurs se prévalent du pouvoir absolu, c’est-à-dire le droit de vie ou de mort sur les individus.
    Il en est ainsi de Mobutu Sese Seko de l’ex-Zaïre, assassin de Patrice Lumumba. Le Shah d’Iran finira sa vie dans l’errance car aucun pays ne voulait de ce dictateur trop encombrant — sauf pour un temps, l’Egyptien Anouar Sadate. Sentant la fin proche du régime, la famille du guide libyen Kadhafi s’empressa de quitter le pays, direction l’Algérie, dans des véhicules chargés d’argent notamment. Mais l’Algérie opposera son « niet », le chargement illégal ne put franchir la frontière. Il y a quelques jours à peine, le Président afghan nous fait revivre un scénario identique. Des témoins oculaires affirment que le fuyard s’était accaparé de quantités d’argent, d’or et de pierres précieuses qu’il ne pouvait emporter, il abandonna donc une bonne partie du butin. C’est dire que le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument.
    Le propre d’un dictature est de ne supporter aucun contrôle, aucun droit de regard. Mieux, il s’octroie une inconcevable légitimité. Du reste, tout dictateur s’entoure du mythe de l’homme providentiel, le bon père de la nation, le sauveur. Ajoutez à cela le mystère dont il s’entoure. Ses frasques, ses turpitudes n’en sont pas aux yeux du grand public anesthésié. Bien au contraire, ce dernier l’idéalise, frémit à tout ce qui touche à sa personne, boit la moindre de ses paroles. Irréprochable. C’est cet état d’esprit qui a prédominé des décennies durant chez nous. Les dirigeants des gouvernements successifs nous paraissaient mériter tout le respect car ils se sacrifiaient pour le bien-être de leurs concitoyens.
    Le « Mouvement du 22 février 2019 », ou « Révolution du sourire » allait démasquer ces parjures. Les Algériens tomberont de haut, la pilule à avaler est doublement amère. De hauts fonctionnaires, entourés de tout le respect dû, apparaissent sous le visage de vulgaires délinquants. Des fortunes colossales (en dinars et en devises fortes, svp !) amassées, fruit de vols, de corruption et de détournements, sont révélées par les tribunaux, des procès aux odeurs nauséabondes. Voilà ce que c’est que de confondre bien public et la chose privée. Un bémol, néanmoins, l’impatience du public est tempérée par la justice, connue pour sa lenteur, vu que les dossiers établis doivent être inattaquables. Le Dey Hussein peut continuer à dormir tranquille.
    Brahim Taouchichet

  22. @mouloud
    Je suis désolé je n’avais aucune intention d’offenser les gens d’Akerrou. J’ai confondu l’autre Mouloud que je croyais être celui qui a affirmé être d’Akerrou. Oint de rancune l’ami.

  23. @loco
    J’ai évité de te chercher depuis plusieurs semaines, je me suis retiré de ce site, tu m’attaques et c’est injuste. Je me pose des questions et la seule explication qui ressort: tu es de la merde, manipulée. On utilise tes frustrations pour te transformer en larve.

  24. La grosse mouche a💩El Hadj Omar petite fiote du Dey “la fatma de deval ” nous joue sa haouwhaouw haouwhaouw hawaïenne est attend avec impatience ses trois rondelles de cachir périmé pour service rendu aux gêne-rats .. mais pas de pot
    la réponse de ces derniers est singeante plus de farine.. plus d’eau et surtout plus de viande donc MAKenche… El cachir ya la 🪰a 💩 .

  25. Les brigades de la mort de Chengriha le caporal sanguinaire, ont enlevé une militante Kabyle qui certainement subira le même sort que Jamal BENSMAIL, Algériepart a le devoir et l’obligation d’enquêter sur cette affaire et dénoncer le régime des caporaux mafieux e, sanguinaires et pyromanes qui est entrain de brûler toute l’Algerie pour rester au pouvoir.

    https://afrique.le360.ma/algerie/politique/2021/08/26/35270-video-algerie-william-goldnadel-denonce-le-silence-des-medias-francais-apres-la-disparition

  26. Alors , le pisseur , demande clairement a Macron d’expulser ferhat mehenni . Tu ne peux pas le faire . Demande a la grande Bretagne d’expulser zitout . C’est impossible . Riu ne peux rien exiger de tes maîtres

  27. @Mouloud de Loussaindi
    Nous sortir les histoires de noyade de poisson voulant que la population algérienne est issue d’un brassage total de races et d’ethnies est d’un ridicule consommé. Les autochtones de ce pays ont toujours combattu les différents envahisseurs, à titre de derniers et plus récents examples les turcs.et les français.
    Dis-moi donc combien de français se sont mélangés avec les algériens, combien de turcs qui vivaient séparément de la population autochtone et qui la méprisaient l’ont également fait ?
    Cette façon de noyer la vraie Histoire, la seule qu’on a pu trouver pour contrecarrer la légitimité et l’irréfragabilité de la dimension historique et patrimoniale Amazighes de toute l’Afrique du Nord.
    L’araboislamisme a déposé sa chape d’abrutissement collectif qui a rendu les gens étrangers à leur propre culture, Histoire et traditions.
    Lorsqu’on veut préserver sa culture, sa langue, son patrimoine, ses coutumes et traditions on nous balance la pureté ethnique, le racisme,le séparatisme e tutti quanti.
    Il faut être arabe et musulman ou rien, va le constat.
    L’example de ce fascisme donné des les exactions que vivent toutes les communautés amazighophones et kabyle en particulier depuis soissata !
    Fais ton test adn tu seras surpris du résultat.

  28. l’Arabie saoudite , va fournir une aide alimentaire a l’Algérie , les Usa va fournir de vaccins a l’Algérie , rien que des pays sionistes pour aider l’Algérie . Alors , Larbi , il faut refuser tout ça . l’Algérie est un grand pays qui ne demande pas d’aumone . Mais , il faut convaincre le pisseur et le tebboune ( avec le froid qui va arriver , on a besoin toujours du tebboune ) . N’est ce pas Mr Larbi?

  29. Ssi Larbi , tu as trouvé du pain et du lait aujourd’hui ? il le faut , puisqu’il n’y a plus de relations entre le Maroc et l’Algérie . Ton supérieur à aabla ne t’as pas encore dit ce qu’il faut dire ?

  30. Mort ou vif, je paye la prime.
    Hachakoum, il ya plein de kabyles du Mak au Canada, ils nous ont envahis.
    Ils disent aux canadiens qu’on n’est pas algériens, ni musulmans et qu’ils veulent créer un Kurdistan en Algérie.
    Zadmou alina, hachakoum, c’est une merde.

  31. A lotfi Mierdani,
    Tu payes la prime de quoi ,avec tes aides sociales ?
    Zedmou, pourquoi le Canada ta3 yemak Wella nanak.
    Ils ont le droit de dire qu’ils ne sont pas cafards comme toi et ta race.
    Tu as dû arriver au Canada il y’a 3 ou 4 ans et ça y’est tu veux devenir plus canadien que les Canadiens ?
    En tout cas les KABYLES,et ce n’est un secret pour personne s’intègre plus vite et mieux que ta race de blattes.
    Drôle de mentalité,raciste.
    Ferhat est au dessus de vous et pas que d’un peu.

  32. @@[email protected] esclaves de la monrachie moyenâgeuse du cannabis
    Ce qui se passe en Algérie ne regarde pas un marochien esclave…
    Pour l’aide, les dons ou même la Sadaka….on accepte l’aide des martiens mais jamais de la part du roitelet…votre argent est haram, vous vivez dans le haram, vous manger dans le haram…
    un pays qui tire 25% du PIB du commerce de la drogue, et une dizaines % de PIB d’autres de la prostitution ,et une autre dizaines de % de PIB d’autres des marocaines installé dans les pays du golf

  33. Zakarie : Tu parles d’haram à toutes les sauces !
    Tu m’as l’air bien fanatique pour vivre chez les kouffars ! En principe un vrai musulman ne va jamais vivre auprès des mécréants !
    Hadith : # Je désavoue tout musulman qui séjourne au sein des Polytheistes #

  34. @Lotfi meziani
    Tu n’a pas honte de débiter cette scatologie que déverse ton égout puant ? Tu dois être de la race des insectes nuisibles, genre de bousier bouffeur de crottin, un charançon de récolte suçant de l’aide sociale aux frais de la princesse canadienne.
    C’est dû à cette mentalité que tu incarnes et représente si bien, raciste qui ne dit pas son nom, que le MAK existe, petit facho qui découvre le monde en inculte invétéré, qui se paie le luxe d’étaler sa bassesse, profère des abjections sur autrui comme s’il représentait l’exemple altier de la perfection. Alors que toi, bourourou de caniveau, tu devrais te faire tout petit, car plus tu te découvres et plus tu exposes ton état de cavi confirmé, yakhi grelou. Wa3lach L’Canada tu l’as hérité de tes ancêtres, probablement des Béni Hillel nomades ?
    Ils vous ont envahi, dis-tu !?!? Tu es un nouveau débarqué qui traîne savate dans les cafés hideux et, depuis hier des cornes t’ont poussé pour te proclamer le lendemain maître du fief !
    On aura tout vu et entendu.
    Tu es dans un pays cosmopolite, où tout le monde a ses droits garantis par la Charte Canadienne des Droits et Libertés, chose qui n’existe même pas en France, encore moins dans aucun pays araboislamique de cochons et de dictateurs invétérés.
    Tu es mieux de la fermer.

  35. Les fanatiques c’est eux qui menacent les autres de les égorger car ils ne partagent leurs idées sécessionniste ou leurs islam wahabite ou salutiste du moyen âge

    Je vis en démocratie mec…ici on ne me menace pas de m’égorger comme tes amis du MAK ou leurs associés de Rachad
    Le pays ou tu peux être pour ou contre, défendre tes idées , contester les décision du simple Maire ou du président légalement

    Le pays ou vivre du commerce de la drogue, de la rapine, de la prostitution est illégal ou haram…c’est kif kif bourricot

  36. Ya El khroufi mezzanine
    Tu nous raconte ta vie troué comme le gruyère
    En nous disant que:
    Mort ou vif, je paye la prime.
    Hachakoum, il ya plein de kabyles du Mak au Canada, ils nous ont envahis.
    Pourquoi tu ne profite pas de cette fameuse prime que tu possède pour aller faire un tour au bled et de t’engager auprès des generats sanguinaires.. car avec des propos pareils.. tu n’as même plus besoin de supporter les hivers glacials et tu rendra service à tous les kabyles du Canada.
    A moins que vivre avec des gens qui expriment librement leurs points de vue est beaucoup plus facile.. que de vivre avec des rats voleurs et menteurs y’a l’khroufi?

  37. Plus les Marochiens et les sangliers enragés se font tarter en réel…Plus ils se déchaînent en vain sur le net….Loco le Rambo du net qui parle dans le vent pendant que Mhenni va se prendre un grand coup de rangers dans sa bouche qui pue la pisse et la bière…Hahahahaha…

    Cheh…mille fois cheh…. Prends les armes Petite pute de Loco… WELLAH tu me trouveras en face… On verra le virtuel et le réel…

    Quand aux marochiens… Coupure du GAZODUC..allez vendre vos femmes pour en obtenir…Plus d’argent plus de gaz…

    Reste à dégager les 700 000 gueux qui mangent chez nous… Ils pourront admirer comment marche leur gros lard de tapette Homosexuel et débile…le doigt de Netanyahou dans le fion.
    Allongé devant lui ils pourront lui servir de serpillère…

  38. Pendant des années tous les Makistes ont raflé les visas pour le Canada et la France…Je ne cesse de le dire depuis des années….Ils s’agitent là bas en s’alliant avec tous les Sionistes et Islamophobes possible…De vrais rats bas de gamme…Des gros débiles qui se prennent pour le peuple élu…. ahhahahahahahaaahah…
    Des voleurs et des FOSSOYEURS cupides de l’Algérie…De la racaille.

  39. Ya Dey oulid el kahba et kelba,
    C’est pas toi qui te vanté de me donner ton adresse mail, ya facha ta3 lehmar ?
    Moi je te dis jma3 Liman ar dhaknetlagh am akjoun.
    Tfouhhhhhh sur ta Tronche et la la tronche de ton pédophile. Tu sais de qui je parles fils de Zoubida de la rue du Lac Duc.

  40. Lotfi meziani Dans les journaux au canada Québécoises et Québécois partisans de la liberté d’expression et du pacifisme, nous ne pouvons rester insensibles à la situation dramatique que vit actuellement la Kabylie et qui menace son avenir, voire son existence.

    Cette Kabylie qui est d’ailleurs un des grands bastions fournisseurs de l’immigration francophone du Québec.

    Une immigration triée sur le volet par les services de l’Immigration, qui s’intègre bien à notre société et qui s’ajuste à ses valeurs. 👍💪🙏👍💪🙏

    Lotfi meziani fais attention a ton caractere, il determine ton destin, La haine rend non seulement aveugle et sourd mais incroyablement bête

  41. @u Dey Rey Rey
    Voici un article pour toi, l’ancien Tkatki de Brossette, converti en trio combo, paru sur le Soir d’Algérie:
    LE DEY A LA BARRE
    En patriote insurgé, l’Émir Abdelkader avait toutes les peines du monde à rallier les différentes tribus dans son combat contre l’avancée, sabre au clair, des colonnes de soldats français qui rasaient, détruisaient et brûlaient tout sur leur passage.
    Le Dey Hussein fit semblant de se joindre à lui mais ne fit rien pour sonner la mobilisation de ses janissaires devenus maîtres de la Régence d’Alger. C’est que les dés étaient pipés, un accord secret était conclu entre Français et Ottomans quant au sort futur de la Régence. L’Emir était furieux contre le Dey qui ne tardera pas à fuir, emportant tous ses biens et ses femmes, abandonnant les Algériens à leur triste sort pour près d’un siècle et demi. Des historiens témoigneront de cette trahison et nous rapportent le décompte abracadabrant du hold-up. Normal, les potentats de cet acabit se comportent toujours de la même façon, dès lors qu’il s’agit d’abdiquer devant l’ennemi

    Avec ça tu as l’outrecuidance de venir déverser tes billevesées d’ancien dherrab el djelda, maintenant converti en trio combo, du circuit ETUSA rue Tripoli entre Kharrouba et Lafarge, puis avaler un sandwich merguez de chez chouwayett Akak, pas très loin du stade Zioui.
    Rappelle-toi tes parties de rey rey sur le petit pont d’El Harrach où tu arnaquais les pauvres naïfs. Maintenant, dey rey rey, h’sirett Merdogan le janissaire, clerc du parti Hommoss garantita, converti cabriolet vintage, grand donneur de leçons de haine, aigri par sa déchéance en pays de kouffars qui lui fournissent aide sociale et confort et qui l’enragent a les voir avec autant de développement et d’avancement scientifique, pendant qu’à Léveillé ses acolytes des halaqates et tarawettes hard core n’arrivent pas à trouver une baguette de pain, 1 litre de lait, pas d’oxygène, par d’électricité mais des séances de transes collectives non stop, à vouloir déchiqueter la planète toujours disponibles.
    Bessah atansyou li pick-pocketage il i enterdi fi beldan l’kouffars qui préfèrent t’assister et te sortir de ta paresse congénitale que te laisser crever dans un camp de travail, croyant qu’il pourraient redresser un tronc tordu par tant de fourberies bien ficelées avec une pensée magique bien ancrée.

  42. Ça y est la grosse mouche 🪰 a💩 El Hadj Omar
    Arrière descendance du Dey à l’éventail “servante de deval ”est prête à dégurgiter les derniers morceaux de cadavre de chien que ses maîtres on bien voulu lui offrir en récompense pour service rendu.. il ne va pas tarder à nous faire sa haouwhaouw haouwhaouw hawaïenne préféré pour ameuter le reste de l’escadrille de mouches a merde. Ah oui Dendani t’as surnommé le Dey la barre 😂 sauf que la barre tu t’ai assis dessus.
    Haouwhaouw haouwhaouw 🐩

  43. @ Loco, Morgane et tous les autres avec la fibre Amazighe toujours vivante et vaillante
    Le pouvoir criminel vient de nous gratifier avec son savoir faire : la politique de la terre brûlée au sens propre du terme.
    Il y a un vieux document du Moyen Âge écrit en Tamazight qui mentionne qu’à cette époque les Imazighen appelaient les arabes Iserghinen, de la racine amazighe « rgh » d’où dérivent les mots « sergh », « serghen », «ragh», «auragh» qui a donné la couleur jaune, mais aussi le mot latin auro (or) et plus loin dans le temps le titre du Dieu Ra égyptien qui réfère à l’éclat brûlant du soleil.
    Nous devons peut-être nous poser la question pourquoi ces incendies de la haine ? A qui profitent-ils réellement ?
    Ah oui, j’oubliai , le mot Iserghinen a aussi donné par dérivation le mot Sarrazin. Ci-joint le lien :

    https://fr.scribd.com/document/301976317/Les-Anciens-Berberes-Appelaient-Les-Arabes-Iserghinen-Lacite-DZ

  44. @tous les patriotes des patries opprimées :

    A https://www.liberte-algerie.com/contribution/larbaa-nat-iraten-notre-guernica-363974

    A Larbâa-Nat-Iraten, notre Guernica…

    Par : AREZKI AIT-LARBI
    JOURNALISTE FREE LANCE. COFONDATEUR DE LA PREMIÈRE LIGUE ALGÉRIENNE DES DROITS DE L’HOMME.

    Il est établi que l’artiste Djamel Bensmaïl était un amoureux de la Kabylie, qui l’avait adopté et où il comptait de nombreux amis. Comme des jeunes de sa génération de plus en plus nombreux, que l’art avait désintoxiqués de la culture de l’intolérance et de la haine, ce “Hirakiste” d’avant-garde était au carrefour des luttes citoyennes dans différentes régions du pays.

    La bête immonde a encore frappé. À travers la barbarie qui a emporté Djamel Bensmaïl, le bûcher dressé contre la Kabylie a trouvé à Larbâa-Nat-Iraten le terrain de son abominable exécution. La pieuvre, frappée à la tête le 22 février 2019, bouge encore les tentacules et tente de se régénérer. Chassés par la rue et rasant les murs, les délinquants serviles, qui étaient à plat ventre devant le Cadre du parrain, redressent la tête et se posent en modèles de dignité. Du déserteur du Service national recalé par le Conseil constitutionnel qui clame son patriotisme comme un bonimenteur sur la place du marché, au rescapé des purges pour détournement de fonds qui appelle à la “libération idéologique de la Kabylie occupée par les forces du mal”.
    Pendant deux ans, la révolution du 22 Février a rapproché les esprits et les cœurs, malgré les diversions des luttes claniques, et les fatwas du mâle dominant. Lorsque le généralissime, promoteur de la “novembria-badissia”, avait lancé ses hordes vociférant la haine contre les Kabyles, des emblèmes amazighs ont été brandis comme un défi, un peu partout dans le pays en scandant : “Qbayli Âarbi, khawa-khawa” (Kabyles-Arabes, frères…)
    En allumant le brasier pour brûler le dernier carré de la résistance citoyenne, les manipulateurs de l’ombre n’ont pas reculé devant le chaos. “Ennemi intérieur” des temps de crise, comme en 1963, en 1978, en 1980 et en 2001, abcès de fixation du malaise national qui mobilise les canailles autour de “l’unité nationale et de la patrie en danger” en temps de paix, la Kabylie est enfin saluée par la nation en lutte, comme la locomotive du rêve algérien. Dans la diversité de leurs langues, de leurs cultures, de leurs opinions et de leurs croyances, les Algériens ont fini par comprendre le poids supporté dans la solitude, pendant des décennies, par la région martyre, saignée par “l’Opération Jumelles” avant de devenir le souffre-douleur des combattants du 19 mars.

    Naufrage moral
    Contre les incendies criminels allumés avec une précision chirurgicale et un bien rare professionnalisme, un tsunami de solidarité s’est déversé sur les montagnes en feu. Des villes les plus proches aux localités les plus lointaines, les secours affluent, les volontaires accourent, avec cet ardent désir de mettre du baume sur les plaies de la région blessée, et lui dire : “Non, cette fois, tu n’es pas seule !”
    En visant la Kabylie dans son âme, les manipulateurs de l’ombre ont programmé sa mise à mort politique. Sur les plateaux des télés-poubelles et les réseaux sociaux, des escouades de politiciens sans troupe, de journalistes sans talent et “d’académiciens” sans palmes appellent à mettre la “région maudite” dans le box des accusés pour l’obliger à faire contrition, battre sa coulpe et plaider coupable. Et “baisser la tête”, en attendant de mettre un genou à terre.
    Le terrain de cette purification idéologique a été préparé depuis l’extravagant meeting pour la “Concorde civile”, en septembre 1999 à Tizi Ouzou, lorsqu’Abdelaziz Bouteflika promettait à la Kabylie de “dégonfler (son) ballon de baudruche” et de la “mettre au pas comme toutes les autres régions du pays” ! Le résultat du passage à l’acte, en 2001, est un bilan de guerre : 128 morts, des centaines de blessés, dont certains handicapés à vie.
    Depuis deux ans, le racisme et la haine, qui étaient confinés dans les officines où l’on conspire, s’affichent au grand jour. Sans complexe. En toute impunité. De l’opération “Zéro Kabyle” parrainée par des officiels, aux éructations de Madame Naïma, de ses acolytes et de leurs protecteurs haut placés.
    Au-delà des manœuvres occultes et des scénarios élaborés derrière le rideau, le naufrage moral de Larbâa-Nat-Iraten interpelle toutes les consciences qui n’ont pas renoncé à leur devoir de lucidité. Dans ce climat de tensions, d’incertitudes et de peur, les élites médiatiques ont le devoir de rappeler les principes fondamentaux du droit et non d’encourager leur violation. De sanctifier le glaive de la justice, malgré ses tares, et non le bûcher dressé par des foules en délire, même s’il étanche leur soif de vengeance. En accusant le MAK et Rachad d’avoir assassiné Djamel Bensmaïl et incendié la Kabylie, et en appelant à leur “éradication”, le Haut Conseil de sécurité a outrepassé ses prérogatives pour usurper celles du magistrat. Sans preuves convaincantes, il est difficile de croire que ces deux organisations – antagonistes, illégales et clivantes mais, jusqu’à preuve du contraire, pacifiques – auraient brusquement décidé de faire front commun pour brûler la Kabylie et détruire l’Algérie. L’enfumage officiel de cet improbable “khawa-khawa” islamo-séparatiste appelle des preuves et non des incantations. À force de monter des scénarios éculés, d’exhiber des “Dahdouh” d’opérette et de convoquer la “main étrangère” pour discréditer les mouvements sociaux, il sera difficile de convaincre une opinion devenue incrédule, maintenant que le danger, bien réel, s’échauffe à nos frontières.
    Ces deux mouvements ne sont pas nés d’une génération spontanée ; ils sont le produit de la négation de la citoyenneté et de la répression de son expression libre. Leurs projets politiques, leurs dérives sectaires et leurs prétentions hégémoniques, sur lesquels il faudra bien revenir quand reviendra la sérénité, relèvent du débat contradictoire, que les élites intellectuelles ont évité par cécité, par calcul ou par lâcheté. Pour l’instant, la responsabilité collective de sinistre mémoire ne doit pas servir d’alibi à une répression indiscriminée qui va frapper dans le tas. Comme tout citoyen en infraction avec la loi, les militants politiques, quelles que soient leurs fautes et leur obédience, sont passibles de la justice pénale qui individualise les responsabilités, et non de “l’éradication” de masse.

    Déjouer le scénario de l’apocalypse
    Dans cette procédure bien singulière, la justice, qui devait être en première ligne pour baliser l’enquête par les garde-fous du droit, se retrouve humiliée, poussée à la marge, et réduite au rôle d’alibi cosmétique, qui donnera à l’épilogue un semblant de légalité. Se pose alors, une fois encore, la question récurrente qui hante le pays depuis des décennies, et singulièrement depuis les années 90. Peut-on lutter contre la barbarie, quels que soient son étendard et sa tenue de camouflage, par des moyens barbares ? Pour avoir balayé les sujets qui fâchent sous le tapis de prière d’une réconciliation nationale frelatée, le pays n’a pas exorcisé ses vieux démons. La tentation de la violence comme raccourci pour accoucher l’histoire et les dérives sécuritaires qui ont violé les droits de l’Homme et discrédité la légitimité de la lutte anti-terroriste rôdent encore, et la bête immonde risque de frapper à tout moment.

    Pour l’instant, le pire a été évité. Grâce au père de Djamel Bensmaïl, exemplaire de dignité et de courage, à sa famille, et à toutes les bonnes volontés patriotiques, la guerre civile n’a pas dépassé les limites des réseaux sociaux. Même si la menace d’un grave dérapage n’est pas totalement écartée, la communion fraternelle tissée par la révolution du 22 Février a déjoué le scénario de l’apocalypse. Malgré le choc qui a ébranlé Larbâa-Nat-Iraten et les éructations des semeurs de haine, les secouristes et les caravanes d’aide ont continué d’affluer vers Tizi Ouzou et Bgayet. Alors qu’elle n’avait pas pansé ses blessures, alors qu’elle n’avait pas fini d’enterrer ses morts, la Kabylie s’est portée au secours d’autres villes de l’Est algérien ravagées à leur tour par les flammes. Comme pendant la guerre de Libération lorsque, démunis de tout, on partageait toujours le bout de galette avec le rond d’oignon desséché…

    Fiers d’être Kabyles, fiers d’être Algériens !
    Au-delà des faits troublants, qui confortent les doutes et alimentent les interrogations, se pose l’inévitable question : à qui profite le crime ?
    Il est établi que l’artiste Djamel Bensmaïl était un amoureux de la Kabylie, qui l’avait adopté et où il comptait de nombreux amis. Comme des jeunes de sa génération de plus en plus nombreux, que l’art avait désintoxiqués de la culture de l’intolérance et de la haine, ce “Hirakiste” d’avant-garde était au carrefour des luttes citoyennes dans différentes régions du pays.

    Pour les spécialistes des coups tordus, c’est un don du ciel ! Il avait le profil idéal pour tomber dans le piège avant l’exécution de l’horrible sentence. Ce sacrifice rituel visait un double objectif : neutraliser le dernier carré de la contestation populaire, et mettre en accusation la “Kabylie barbare et raciste”, prélude à sa mort politique. À travers la guerre déclarée contre la Kabylie, c’est l’Algérie en lutte pour son émancipation citoyenne que l’on veut briser. Aux nationalistes à gages, aux Goebbels de poche, aux régurgitations des miasmes du passé, aux roquets qui jappaient devant le Cadre pour avoir un os, avant de lui cracher au visage pour briguer les faveurs de son successeur, à tous ces idéologues de la régression et de la haine qui nous ordonnent de baisser la tête, notre réponse est unanime : NOUS NE CÉDERONS PAS ! NOUS NE PLIERONS ! NOUS NE BRISERONS PAS !
    Car, nous sommes ce peuple digne qui, même blessé, même cerné par la meute, ne courbe pas l’échine.
    Non, mille fois non, nous n’avons pas honte d’être Kabyles. Parce que nous sommes fiers d’être Algériens. Non, mille fois non, vous ne ferez pas de Larbâa-Nat-Iraten, berceau de Fadhma N’Soumer et d’Abane Ramdane, le tombeau de nos espérances mille fois trahies, mais mille fois renouvelées. Aux slogans de “l’unité nationale” des casemates et des kasmas qui dressent des murs de haine, nous opposerons l’union de notre fraternelle communion qui construit des ponts d’amour et de respect.

    Nous gagnerons la guerre de 2000 ans !
    Malgré vos injonctions et vos menaces, nous refusons de marcher au pas cadencé sous les ordres de vos indics et de vos kapos, en psalmodiant des slogans moisis, pour conjurer les “démons de la liberté”.
    Nous célébrerons nos morts qui ignorent les slogans prémâchés par des officines interlopes, et les selfies narcissiques pour affronter, armés de leur seul courage, l’enfer et la mort. Comme Djamel Bensmaïl qui, juste avant de rendre l’âme, a laissé pour la postérité cette émouvante profession de foi christique : “Non, les Kabyles ne sont pas comme ça !”
    Comme Mabrouk Karmit, 23 ans, venu de Oued Souf pour prêter main-forte aux secouristes et mort dans l’incendie. Comme Lyasmine, la jeune fille de 26 ans des Ath Yenni, qui a sauvé ses voisines et leurs enfants, avant de périr dans les flammes. Comme les 19 martyrs d’Ikhlidjen enterrés le même jour. Comme les bébés de l’hôpital de Aïn El-Hammam, morts asphyxiés par la fumée. Comme les dizaines de martyrs, qui ont donné leur vie pour sauver celle des autres. Nous sécherons les larmes de l’enfant des At Iraten qui a perdu toute sa famille à l’âge de 4 ans, et qui interpelle nos consciences impuissantes : “Qui a brûlé ma mère ? Qui a brûlé mon père ?”
    Nous panserons nos plaies et nous reconstruirons nos maisons, qui seront encore plus belles pour rivaliser de propreté. Nous replanterons des millions d’oliviers, cet arbre béni des dieux, pour faire refleurir la paix. Nous rouvrirons les cafés littéraires que vous avez fermés et les espaces de libre-débats que vous avez interdits, car le dialogue et l’esprit critique restent le meilleur rempart contre les marchands d’illusions et les sergents-recruteurs de la mort. Et nous chanterons l’hymne à la liberté et à la fraternité d’Aït Menguellet, pour couvrir les éructations de haine.
    L’Algérie de Février, de Novembre et de la Soummam qui va rassembler tous ses enfants dans le respect de leurs différences est en marche. Et malgré vos croche-pieds et vos faux barrages, rien ne pourra l’arrêter. Ce jour-là, cette terre de liberté qui a subi tant d’outrages rendra les honneurs à tous ses héros. De Jugurtha à Larbi Ben M’hidi. D’Ali La Pointe à Abane Ramdane.
    De Mohamed Belouizdad à Hocine Aït Ahmed. De Fadhma n’Soumeur à Hassiba Ben Bouali… Et de là haut d’où ils nous regardent, Djamel Bensmaïl et Guermah Massinissa pourront scander à l’unisson : “Le pouvoir assassin est mort ; la bête immonde qui semait la haine est terrassée ; nous avons gagné la guerre de 2000 ans !”
    Et Matoub Lounès sera fier de ses enfants, “patriotes de toutes les patries opprimées”.
    Et Djamila Bouhired, avec ce sourire qui avait ébranlé ses juges et ses bourreaux, verra enfin cette Algérie, libre, solidaire et fraternelle pour laquelle elle avait défié la guillotine en la regardant dans le blanc des yeux…

  45. Ya Dendani: superbe article
    De ce journaliste Mr AREZKI AIT-LARBI
    Je me permets ce mot de Félicitations et votre article témoigne de votre compétence professionnelle a rédigé un constat accablant
    envers les ennemis non pas seulement de la Kabylie
    mais de toute l’Algérie.

  46. Dans un entretien accordé à l’Agence Presse Kabylie, l’ex-ministre des finances du Gouvernement Provisoire de Kabylie (GPK) a déclaré que Ferhat Mhenni, président du GPR, lui a donné 25 000 euros en espèce pour faire fonctionner la radio qu’il dirige, Kabyle-fm. Il a également abordé le sujet du financement du parti et son fonctionnement interne. Un parti où il a occupé le poste de ministre pendant six mois.

    Ainsi, il a affirmé que les ministres et les collaborateurs du GPK sont tous rémunérés mensuellement. Leurs salaires varient entre 2500 et 4500 euros par mois et que, Ferhat Mhenni toucherait une aide de 250 000 euros par mois du Maroc depuis janvier 2010.

  47. Ferhat M’henni Président de la KABYLIE touche plusieurs millions par an. Mais pas de la junte mais des amis de la KABYLIE.
    Quant un grelou Parle du gouvernement KABYLE c’est qu’il le reconnaît de facto.
    Des millions de Kabyle sont pour l’autodétermination de la KABYLIE et cela arrivera tôt ou Tard. Pas que les KABYLES parceque cette junte qui sème la mort et la misère s’écroulera quelque soit alpha.
    Plus de réserve de change dans moins d’un an, donc plus de moyens pour nourrir le peuple.
    Toutes les régions opprimées vont demander leurs auto détermination, et cela sera la fin de cette mascarade qu’est devenu ce pays.
    Maintenant les cachiristes patentés vont devoir choisir un camp, car la vie va devenir dur!
    Ils ont depuis 60 ans opprimés un peuple entier en lui niant son identité,sa langue, sa culture, ses us et coutumes, et après on vient nous dire que nous sommes séparatistes ?
    Oui on est séparatistes tout simplement parceque nous ne sommes pas Arabes, beaucoup d’entre nous ne sont pas musulmans, et notre culture ne nous a jamais appris à nous mettre à plat ventre.
    Vive.la KABYLIE libre , indépendante et surtout Laïc.
    Quant à la Ouma des PEDERASTES elle est entrain de renaître en Afghanistan, alors prenez un billet Paris Kaboul et vous serez heureux.

  48. Que ceux qui ont des preuves sur l’assassinat du pauvre jeune les produisent.
    La justice anjirienne est connue de tous.
    Que cette JUNTE accepte une commission internationale pour faire la lumière sur cette affaire si ils n’ont rien à se reprocher ?
    Si des preuves irréfutables sont produites,et que le MAK est impliqué de n’importe quelle façon que ce soit, il faut les punir et extrader tous les protagonistes.
    Mais tout le monde sait que c’est la suite logique, des Abou Dahdouh, Cap Sigli etc…
    Un état voyou depuis 62, et rien ne changera, jusqu’à leurs jugement devant les tribunaux internationaux.
    Nezzar le sanguinaire est revenu aux affaires après une condamnation à 20 ans de prison.
    Son fils est condamné à six ans de prison, mais pas de mandat d’arrêt, rien et dans quelques mois il reviendra par le salon d’honneur.
    Et vous voulez nous dire que c’est un état de droit ???