Méga-projet du phosphate de Tébessa : comment le ministère de l’Energie a compromis dangereusement les intérêts économiques du pays

15
1614

Encore et toujours des irrégularités inquiétantes autour du méga-projet du phosphate de Tébessa qui devait permettre à l’Algérie de se lancer officiellement dans l’industrialisation et la diversification de son économie encore primaire et totalement entière. Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que les hauts responsables du ministère de l’Energie en charge officiellement du lancement de ce projet ont orchestré des manoeuvres indélicates qui menacent dangereusement les intérêts stratégiques de l’économie nationale. Et pour cause, Mohamed Arkab et les membres de son cabinet ont associé à ce méga-projet deux sociétés étrangères qui sont impliquées grandement dans d’autres projets industriels concurrents aux projets d’exploitation du phosphate algérien. 

Effectivement, le ministère de l’Energie a retenu dans sa liste préliminaires des sociétés ayant été sélectionnées pour des consultations approfondies en vue du lancement de ce méga-projet du phosphate de Tébessa deux sociétés étrangères qui participent activement à l’exploitation de deux projets similaires et concurrents en Arabie Saoudite et au Maroc.

Il s’agit du groupe américain Bechtel qui est impliqué depuis 2012 dans le fameux projet saoudien Waad Al Shamaal City development by Saudi Arabian Mining Company (Ma’aden).C’est Bechtel qui avait supervisé l’ingénierie et la construction de la ville et du complexe industriel prévus pour ce projet près de Turayf dans le nord de l’Arabie saoudite.

En 2016, le producteur Saudi Arabian Mining (Ma’aden) a finalisé un investissement de plus de 6 milliards de dollars pour doubler ses capacités de phosphates. En construisant un troisième complexe en Arabie Saoudite, le groupe s’est lancée dans une course effrénée pour se positionner comme le numéro 3 mondial du marché. Saudi Arabian Mining (Ma’aden), spécialiste saoudien de l’aluminium et des phosphates, est donc un concurrent direct du méga-projet que veut développer l’Algérie dans les mines de phosphate de Tébessa. Le groupe saoudien a affirmé qu’il veut rivaliser avec les plus grands producteurs mondiaux de phosphates, comme le géant marocain OCP.

En associant Bechtel avec les discussions autour du projet de l’exploitation du phosphate de Tébessa, le ministère de l’Energie a commis une inquiétante maladresse car ce groupe américain exerce en Arabie Saoudite depuis 70 ans et il n’hésitera pas à privilégier ses intérêts saoudiens au détriment des objectifs de l’Etat algérien. En accédant à tous les détails confidentiels du méga-projet de Tébessa, Bechtel peut facilement permettre aux Saoudiens d’espionner économiquement l’Algérie et de torpiller son arrivée en grande pompe sur le marché mondial du phosphate.

Pis encore, le ministère de l’Energie a associé à l’appel à manifestation d’intérêt une autre société étrangère qui entretient des liens privilégiés avec le groupe marocain OCP, premier concurrent du méga-projet du phosphate de Tébessa. Il s’agit de la société belge De Smet Engineers & Contractors qui collabore dans plusieurs projets industriels avec le marocain OCP depuis 2007.

Comme pour le groupe américain Bechtel, le ministère de l’Energie a pris le risque d’associer De Smet alors que ce groupe belge a prospéré dans au moins trois projets majeurs au Maroc. Les concurrents marocains pourront donc facilement identifier les points forts et les points faibles du méga-projet du phosphate de Tébessa pour ensuite lui damer le pion et l’empêcher de conquérir des clients sur le marché mondial.

Ces deux dérapages majeurs du ministère de l’Energie prouvent que ce méga-projet de Tébessa est en train de tourner au méga-scandale de mauvaise gouvernance.

Comme il a été expliqué récemment dans une enquête précédente d’Algérie Part, le géant chinois CITIC s’est engagé officiellement à apporter les 80 % de parts de l’investissement de 6 milliards de dollars nécessaires pour la réalisation de ce méga-projet d’exploitation et de transformation de phosphate. Le géant chinois a également signé publiquement au moins deux accords officiels avec le gouvernement algérien pour concrétiser ce méga-projet.

Le 26 novembre 2018, l’ex-PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et le PDG de la société chinoise CITIC, Chen Xiaoijia, ont signé un accord officiel à la direction de transfert du gaz à Oglet Ahmed, dans la wilaya de Tébessa, en présence de l’ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui stipule un partenariat à 51-49 % entre les groupes industriels publics algériens Sonatrach et Asmidal, majoritaires, et le conglomérat chinois Citic. Le projet intégré d’exploitation et de transformation du phosphate et de gaz naturel, dont la partie algérienne détient 51% contre 49% pour la partie chinoise, est réparti entre le gisement de Bled El-Hadba dans la wilaya de Tebessa (Est d’Algérie), sur 2045 hectares, la plateforme de Oued Kebrit à Souk Ahras, s’étendant sur 1484 ha , celle de Hadjar Essoud à Skikda, sur 149 ha et enfin le port de Annaba sur 42 ha.

Mobilisant un volume d’investissement de six (6) milliards de dollars, le complexe de phosphate dont la mise en exploitation est prévu en 2022, devrait créer 3.000 postes d’emplois directs alors que ses chantiers de réalisation à travers les quatre wilayas assureront 14.000 postes d’emploi indirects. Ce nombre des emplois va rapidement monter jusqu’à 150 mille en raison des investissements connexes qui seront réalisés pour déployer tout un environnement industriel autour du PPI de Tébessa.

Malheureusement, depuis avril-mars 2021, les autorités algériennes tentent d’exclure et d’éjecter le géant CITIC de ce méga-projet pour le remplacer par de nouveaux acteurs et sociétés étrangères dans le seul but de renégocier « les commissions » et « rétro-commissions » qui seront remises aux dirigeants algériens. Tout un méga-projet est donc compromis à cause de la voracité honteuse de certains hauts responsables du pouvoir algérien. Nous reviendrons sur ce dossier avec de nouvelles révélations dans nos prochaines publications.

15 COMMENTS

  1. Tu es un clown…tu défends le projet de OULD KEDDOUR et la société CITIC
    Pour un projet aussi couteux et aussi risqué , un pays normal lance des appels d’offres internationales et sélectionne des entreprises selon des critères strictes : Chiffres d’affaires, leurs implantations et leurs marchés
    Et oui Mec , Haddad , Takhout, ou les frères Kouinef ne sont pas là…désolé pour toi mais la fête est fini…le Open bar aussi
    Il faut pas juste creuser des tunnels, exploiter des mines …mais un grand projet structurant avec ses lignes de chemins de fer, ses centrales électriques, , ses usines , ses usine de dessalement d’eau de mer…et le plus dure la commercialisation vers les marchés mondiaux …
    Une entreprise américaine en Algérie ? c’est la réussite du projet à coup sur…tous les marchés lui seront ouverts sans exception y compris le plus grand et le plus rentable : les USA

  2. Il doit y avoir un groupe de terroristes du MAK, qui ont eu des 10 à 20% du contact avec les Chinois exclus, qui sont derrière cette désinformation. Bechtel, Schlumberger, etc etc sont des multinationales qui travaillent à tous les projets d’études et de réalisation si ils le peuvent. Parceque ils sont en Alaska, Sibérie, golf de Mexique, Nigeria, Angola, Libye, Algérie depuis la découverte du pétrole que maintenant ils vont saboter un projet car ils sont de mèche avec les maîtres des Esclaves en Seoudite et chez l’homosexuel du Maroc!
    Le phosphate est un composant qui est de plus en plus rare, il commence à se raréfie comme les terres rares. Quelque soit le tonnage produits dans le monde et il y a et aura un manque! Pour ceux qui ne le savent pas !!!

  3. Mais Larbi …c’est aussi le voisin de l’Ouest qui fait jouer ses lobbies…le premier exportateur au monde de phosphate c’est le royaume du cannabis…il a aussi 70 % des réserves mondiales en comptant les gisement du sahara occidentale
    L’émergence d’une industrie de phosphate en Algérie va concurrencer les marchés du roitelet baron de la Drogue ( le roitelet détient des gisements avec sa société MANAGEM filiale de sa Holding EL MADA)
    Nos coûts de productions seront forcement moins cher grâce à un prix bas de l’énergie et notre proximité avec les marchés de l’Europe du Sud…Le coût du transport est aussi important que le coût de production ..on est plus prêt du Canal de Suez ( marché asiatique) que la sahara, Casablanca ou même Tanger Med…
    Selon les sources d’Africa Intellgence, il y’a 14 sociétés qui sont sur la short list…5 sont chinoises ( d’autres affirment que 3)…alors que sous BOUTEF , et son Monsieur Commissions,OULD KEDDOUR le projet a été traité directement avec CITIC
    (après avoir écarté le leader chinois du Phosphate la société WENGFU)
    Des cadres de CITIC ont déjà été condamné par le passé pour corruption et tentative de corruption par la justice algérienne…notamment dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest mais pas que..

  4. @Karim 70, Balou et tous les Oulad El Khab infra-humains, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc.

    Moi, je travaille à crée des groupes de Marocains libres, des citoyens a part entière dans une République Démocratique Marocaine.
    Tous Marocains et Marocaines qui maintenant naissent et vivent eux, leurs parents et enfants en tant qu’Esclaves non consentants, ont les aidera à se libérer de leurs maître, le Grand Homosexuel du Maroc.

    Les citoyens libres de la future République Démocratique Marocaine vont aussi nationaliser toutes les richesses du Maroc que le maître des Esclaves et Homosexuel du Maroc détourne à hauteur de 80% pour son profits personnel et celui de ceux qui l’aident à maintenir les Marocaines et Marocains dans l’esclavagisme.

  5. Larbin
    Tu n es même capable de t occupé de ta famille qui crève la dalle dans son propre pays et tu veux t occupé des Marocains libre. Pauvre Inculte, dégénéré, les Kabyles ton rendu fou.
    Bien fait pour toi tu ne vaux même pas la crotte d un cafard. Retourne dans tes chiottes et bouffe la merde des Kabyles que tu as pleine bouche tu adores ça. Espèce de larbin homosexuel refoulé.

  6. Ahmed
    Je partage ton posts sur le Labin la larve du système
    J’en suis sûr qu’il s’est fait violé par l’un d’eux et c’est pour ça qu’il ne peut s’en empêcher de commencer une phrase sans insulter quelqu’un
    Ou parler du MAK .

  7. Un nouveau marochien…esclave
    Tu parles de Guerguerat? comme si c’était la frontière ou un point de passage avec l’Algérie…nous les frontières resteront fermées..
    C’est ton roitelet qui supplie de réouvrir les frontières…c’est ton Roi qui veut renouveler le contrat du Gazoduc
    Les autorités algérienne et son peuple on lui dit merde …garde ton royaume de haschich
    Tu connais même pas la signification du mot jalousie… HASSDE
    Un projet pour exploiter le phosphate algérien , en Algérie c’est de la jalousie LOL…
    C’est Allah Arrazek…pas ton roitelet …et Allah donne à qui il veut …

  8. @Karim 70, Balou, Ahmed, Amazigh et tous les Oulad El Khab infra-humains, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc.

    Moi, je travaille à crée des groupes de Marocains libres, des citoyens a part entière dans une République Démocratique Marocaine.
    Tous Marocains et Marocaines qui maintenant naissent et vivent eux, leurs parents et enfants en tant qu’Esclaves non consentants, ont les aidera à se libérer de leurs maître, le Grand Homosexuel du Maroc.

    Les citoyens libres de la future République Démocratique Marocaine vont aussi nationaliser toutes les richesses du Maroc que le maître des Esclaves et Homosexuel du Maroc détourne à hauteur de 80% pour son profits personnel et celui de ceux qui l’aident à maintenir les Marocaines et Marocains dans l’esclavagisme.

    Le projet de la République Démocratique Marocaine a commencé par donner forme à structure aux Marocaines et Marocains qui veulent vivre en tant que citoyens libres, vivant dignement dans leurs pays avec leurs familles, enfants et parents. Le Maroc est un pays très riche par ses ressources naturelles que l’autoproclamé Maître d’Esclaves au Maroc détourne 80% de ses ressources et services pour sa propre famille et ceux qui l’aident à maintenir les Marocaines et Marocains comme Esclaves. Marocaines, Marocains le temps est propice pour se libérer de l’esclavagisme et pour une vie libre et digne en tant qu’êtres humains!

  9. On est pas frères marochien esclave du Baron de la drogue
    Vos frères sont les sionistes racistes colonisateur d’une terre musulmane
    On est seulement voisin
    Arrêtez vos délires de jalousie
    Désolé vous vivez dans la haram vous manger du haram et vous vous alliés avec les sionistes et les croisés contre nous
    Personne ne viendra chez vous
    On a vu ce qui s’est passé à Ceuta , en 48 heures 12000 Esclaves ont fuit le royaume du cannabis et de la prostitution dont 2500 enfants abandonnés par leurs propres familles et qui n »en veulent pas
    Des dizaines de milliers d’autres enfants errent en Espagne en France
    Vivent dans la rue sans que votre roitelet, un des roi les plus riches au monde ne bouge un doigt

  10. @Karim 70, Balou, Ahmed, Amazigh et tous les Oulad El Khab infra-humains, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc.

    Moi, je travaille à crée des groupes de Marocains libres, des citoyens a part entière dans une République Démocratique Marocaine.
    Tous Marocains et Marocaines qui maintenant naissent et vivent eux, leurs parents et enfants en tant qu’Esclaves non consentants, ont les aidera à se libérer de leurs maître, le Grand Homosexuel du Maroc.

    Les citoyens libres de la future République Démocratique Marocaine vont aussi nationaliser toutes les richesses du Maroc que le maître des Esclaves et Homosexuel du Maroc détourne à hauteur de 80% pour son profits personnel et celui de ceux qui l’aident à maintenir les Marocaines et Marocains dans l’esclavagisme.

    Le projet de la République Démocratique Marocaine a commencé par donner forme à structure aux Marocaines et Marocains qui veulent vivre en tant que citoyens libres, vivant dignement dans leurs pays avec leurs familles, enfants et parents. Le Maroc est un pays très riche par ses ressources naturelles que l’autoproclamé Maître d’Esclaves au Maroc détourne 80% de ses ressources et services pour sa propre famille et ceux qui l’aident à maintenir les Marocaines et Marocains comme Esclaves. Marocaines, Marocains le temps est propice pour se libérer de l’esclavagisme et pour une vie libre et digne en tant qu’êtres humains!

    Ont rendra visite à des citoyens libres et indépendants qui jouissent des richesses de leurs pays libre et souverain, pas à des Esclaves qui sont enchaînés et vivent comme des infra-humains, qui voient leurs richesses nationales confisqués par un maitres des Esclaves autoproclamés et en plus Homosexuel. C’est Sodom et Gomora le Maroc d’aujourd’hui, malheureusement (Kaoum Lot).