L’Etat algérien va consacrer en 2022 l’équivalent de 45 millions d’euros pour indemniser les victimes des actes terroristes de la décennie noire

3
1141

Les autorités algériennes ont prévu en 2022 de débloquer un budget de 7 milliards de Da, soit l’équivalent de 45 millions d’euros pour financer le versement des indemnités aux victimes des actes terroristes perpétrés durant la décennie noire, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Ce budget a été attribué par le gouvernement algérien au ministère de l’Intérieur,  des Collectivités Locales et de l’Aménagement du territoire, qui doit ensuite le gérer et le distribuer dans le cadre de ses activités prévues au chapitre de l’Assistance et de la Solidarité. Ces 7 milliards DA bénéficieront essentiellement aux victimes non-salariées qui ont été touchées de plein fouet par les actes terroristes ayant endeuillé le pays tout au long de la décennie noire.

Il faut savoir à ce sujet que le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud a affirmé le 8 avril 2021 que « 99,63% des dossiers des victimes du terrorisme au niveau national ont déjà été traités ».

Les pouvoirs publics « travaillent d’arrache-pied pour la prise en charge des catégories sociales parmi les victimes du terrorisme et leurs familles, en vue de leur assurer une vie décente », avait indiqué à l’époque le ministre de l’Intérieur lors d’une séance plénière au Conseil de la nation.

« 99,63% des dossiers des victimes du terrorisme au niveau national ont été traités, ce qui dénote une prise en charge effective de cette catégorie, notamment par le versement d’indemnisations et de redevances légales à ces familles, outre les mesures de prise en charge sociale », a-t-il ajouté.

Il est à souligner en dernier lieu qu’en Algérie, les indemnisations des victimes du terrorisme des années 90 sont encadrées par l’instruction interministérielle du 19 février 2018, laquelle stipule que la pension mensuelle des victimes du terrorisme ne peut être inférieure à une fois et demi le salaire national minimum garanti (SNMG).

 

3 COMMENTS

  1. Et dire que les acteurs de la décennie noire se sont organisé « une concorde civile en famille » bien avant de songer
    à verser un seul kopeck aux pauvres victimes civiles. Depuis le 8 juillet 1999 jusqu’à ce jour, soit 22 longues années
    d’oublis !
    Quelle mouche a donc piqué soudainement le régime pour revenir à de meilleurs sentiments ?
    Il y’a encore de longues listes de victimes en Algérie à ne pas oublier aussi…

  2. Longue vie à Boumedienne et son frére de combat Bouteflika , les pères du pays, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires compatriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 302 des chouhadas. 1, 2, 3 VIVA L’ALGERIE de TEBBOUNE et CHENGRIHA qui ont pris le flambeau des 2 pères du pays .

  3. @nif, tu ne fais rire personne avec ton commentaire à deux balles que tu répètes partout. Si tu es malade mentalement, on peut t’offrir les soins gratuitement en Algérie. Au Maroc tu seras ligoté à un arbre comme un chien et tu crèveras la gueule ouverte.
    L’Algérie a vécu une décennie noire comme aucun autre pays n’a vécu. Seulement, à l’époque, il n’y avait pas les réseaux sociaux pour informer l’opinion public locale et mondiale de toutes les ingérences et manipulations. Comme en Syrie, ou tous les pays arabes censés défendre la Syrie (Qatar, Jordanie, Arabie Saoudite, Emirats, Maroc,…) et des pays occidentaux se sont permis de violer la souveraineté du peuple Syriens en y envoyant des mercenaires et des militaires, en finançant des terroristes et en fournissant des armes aux différentes factions pour nourrir la guerre civile et la faire durer, l’Algérie a subi pire mais dans le silence le plus total. Pire encore, on nous a accusé de créer le terrorisme pour tuer notre peuple.
    Nos soldats et services de sécurité capturés des marocains, saoudiens, tchétchènes, yéménites, venus faire « la guerre sainte » sur le peuple Algérien innocent. Personne n’a cru en nous, on a voulu nous écraser et nous faire disparaitre pour nous faire payer nos positions de principe.
    Le royaume de la Zettla, abritait les terroristes et leurs offrait le gite et le couvert. Après avoir commis des massacres en Algérie, ils rentraient se reposer et se refaire des forces chez El-Glawi 2.
    Aucune famille Algérienne n’a été épargnée par ces hordes de barbares assoiffés de sang.
    L’Algérie a souffert toute seule. Les terroristes trouvaient l’asile politique en Belgique, France, Suisse et Grande Bretagne.
    Ce qui a sauvé l’Algérie c’est le revirement de la position Américaine suite aux attentas du 11 septembre 2001. Immédiatement après cet acte horrible, les américains ont dépêchés du matériel de vision nocturne et des avions de reconnaissance à l’armée Algérienne destiné à la lutte contre le terrorisme. L’Europe nous avait privé de ce précieux matériels sous de fallacieux prétextes.
    Maintenant que notre peuple et notre valeureuse armée ont payés de leur vie pour que vive l’Algérie, vous avez tous ces moins que rien, faute d’avoir vaincu l’Algérie sur le terrain, viennent sur les forums refaire la guerre qu’ils ont perdue sur le front ou des milliers de militaires et forces de l’ordre sont tombés pour sauver la patrie.
    L’Algérie tahya, Allah Yerham Echouhadas.