Les tensions entre l’Algérie et le Maroc font craindre le pire à plusieurs spécialistes du Maghreb

13
1932

Les tensions entre l’Algérie et le Maroc ne cessent de monter crescendo. Et cette fois-ci, la crise a pris une dimension alarmante entre les deux pays notamment du côté algérien où il ne se passe pas une semaine sans que les dirigeants algériens n’annoncent de nouvelles mesures agressives, radicales ou hostiles au Maroc voisin accusé de « manoeuvrer contre la sécurité nationale » de l’Algérie en pactisant avec son nouveau allié Israël.

Cette situation fait craindre le pire aux observateurs les plus avertis et aux spécialistes du Maghreb. Plusieurs de ces experts n’écartent pas le danger de voir ces escalades inquiétantes aboutir à une guerre conventionnelle directe entre l’Algérie et le Maroc. Dans un entretien accordé au quotidien français Libération, Kader Abderrahim, spécialiste du Maghreb et auteur des ouvrages Géopolitique de l’Algérie (2020) et Géopolitique du Maroc (2018), chez Bibliomonde, a fait savoir que la crise diplomatique entre Alger et Rabat  pourrait même « déboucher sur une confrontation militaire ». Kader Abderrahim n’a pas manqué également de signaler que l’actuel régime algérien recourt à de « vieilles ficelles nationalistes et patriotiques pour détourner le regard des véritables problèmes ».

De son côté, Pierre Vermeren, professeur d’histoire contemporaine du Maghreb à l’université Paris I, a expliqué dans une interview accordée à France 24 que « la signature des accords d’Abraham à l’hiver 2020 a très certainement contribué à mettre le feu aux poudres »entre Alger et Rabat. « Cet accord multilatéral signé par le Maroc, les États-Unis, Israël et les monarchies du Golfe a eu pour conséquence la reconnaissance, par Washington, de la marocanité du Sahara. Pour l’Algérie, c’est clairement un casus belli. D’autant plus que, ces dernières années, le Maroc a marqué beaucoup de points sur le plan diplomatique et s’est renforcé sur la scène internationale pendant que l’Algérie, elle, restait à l’écart. Et cela a été très mal vécu », décrypte ainsi cet expert auteur de plusieurs ouvrages spécialisés dédiés à l’Algérie, au Maroc et à tout le Maghreb.

Pierre Vermeren a indiqué encore que les autorités algériennes instrumentalisent le Maroc dans la gestion des crises internes pour étouffer l’opposition et la contestation populaire. Il a fait savoir à ce propos que le gouvernement algérien « est plein d’incertitudes face au Hirak, ce mouvement de contestation né en février 2019, dont il est difficile d’apprécier l’avenir après le long sommeil du Covid-19 ».

« En rompant ses relations avec le Maroc, Alger tire sur de vieilles ficelles nationalistes. Il trouve un bouc émissaire qui lui permet de détourner les regards et de désigner à toute la population un ennemi commun, extérieur. D’ailleurs, lors des feux en Kabylie, en août 2021, l’Algérie avait accusé le Maroc d’être proche des incendiaires. Et cela aussi avait participé à envenimer les relations entre les deux pays », a souligné ainsi Pierre Vermeren d’après lequel une confrontation armée entre les deux pays voisins est un risque sérieux.

« Les deux pays n’ont pas pris directement les armes l’un contre l’autre depuis 1963. Si la situation continue à s’envenimer, c’est quelque chose qui pourrait arriver, mais cela serait tragique. Et surtout, personne ne veut en arriver là. Cela ne servirait ni les intérêts d’Alger, ni ceux de Rabat, ni ceux de leurs partenaires économiques. Cela dit, des rumeurs circulent sur des incidents frontaliers, toujours possibles, que ce soit près de Figuig ou au Sahara », a-t-il expliqué à ce sujet.

Luis Martinez, directeur de recherche SciencesPo-Le Centre de recherches internationales (CERI) a constaté lui-aussi que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais comme un potentiel ennemi ».

« Pour justifier cette nouvelle rupture des relations diplomatiques, Alger énumère une longue liste de griefs, qui remonte aux victimes algériennes de la « guerre des sables » de 1963, à propos de la délimitation de la frontière, puis évoque le conflit du Sahara occidental et s’achève en dénonçant le danger que représente pour l’Algérie et pour la région la normalisation des relations entre Israël et le Maroc actée en décembre 2020 », souligne enfin ce chercheur et spécialiste du Maghreb qui partagent ainsi les inquiétudes de nombreux universitaires, journalistes ou académiciens sur les conséquences très dangereuses d’une permanente escalade entre les deux grands pays du Maghreb.

 

 

13 COMMENTS

  1. la politique de la terre brulé . les caporeaux ont detruit tous espoires en Algerie et rien de mieux que d’entrainer le pauv voisin dans une guerre question de detourner l’attention du bon peuple et de pereniser leur main mise du pouvoir en Algerie . le hic , c’est que le pauv voisin n’est peut etre pas si pauv que ca . apres tous ca fait plus que 45 ans que son armée fait la loi dans territoire aussi grand que la france et que son budget militaire est loin d’etre celui d’un pays pauv . l’Iran et l’Irak se sont entretues pendant 8 années .plus de 1 millions de morts . plus de 100 000 civils morts . plus de 135 milliard de dollars de deponse . la guerre Algerie Maroc , sera brutale , fratricide , sanglante , destructrice . il ne restera que des cendres …… ca fait longtemp qu »on achete des armes et tous ceux qui veulent nous en vendre . il est peut etre temp de les utiliser et de precipiter le maghreb dans la misere et les larmes .

  2. la politique de la terre brulé . les caporeaux ont detruit tous espoires en Algerie et rien de mieux que d’entrainer le pauv voisin dans une guerre question de detourner l’attention du bon peuple et de pereniser leur main mise sur le pouvoir en Algerie . le hic , c’est que le pauv voisin n’est peut etre pas si pauv que ca . apres tous ca fait plus que 45 ans que son armée fait la loi dans un territoire aussi grand que la france et que son budget militaire est loin d’etre celui d’un pays pauv . l’Iran et l’Irak se sont entretues pendant 8 années .plus de 1 millions de morts . plus de 100 000 civils morts . plus de 135 milliard de dollars de deponse . la guerre Algerie- Maroc , sera brutale , fratricide , sanglante , destructrice . il ne restera que des cendres …… ca fait longtemp qu ‘on achete des armes a tous ceux qui veulent nous en vendre . il est peut etre temp de les utiliser et de precipiter le maghreb dans la misere et les larmes . et que aucun arriére ignorant ne vienne me reciter la propagante avec laquel on a ete nouri pendant des annees . la Messieurs Mesdames, c’est du SERIEUX

  3. Va te faire entuber chez Pédale 6 si cela te fait du bien….Va te faire entuber chez lui si tu penses qu’un pays doit accepter toutes les provocation d’un voisin belliqueux pendant des décennies…

    T’es sûrement analphabète et débile c’est pour cela que Pédale 6 se fera un plaisir de s’occuper de toi …Tu utilises des termes que tu ne connais pas…

    Conclusion ? Va bien te faire entuber chez Pédale6…et surtout surtout ne reviens pas

  4. Tebboune & Chengriha sont la peste et le choléra de l’Algérie. Et ces deux plaies ouvrent encore leurs bouches fétides.Une calamité.Des minables sans fierté. Des stupides.Pénuries à tous les étages. Pas d’eau ni de vaccin. Une armée sans canadairs qui envoie ses soldats à mains nus brûler vifs et se faire secourir par….des civils. En Algerie, des civils secourent… l’armée. Des harragas par milliers.

  5. que le maroc reste tranquille et nous foutes la paix
    depuis 1962 il nous crée des problèmes : trace des frontières, contrebande essence farine sucre… et nous inonde avec son hachich
    stop yal mrarka! habssou ! vous allez le regretter ! ce n’est pas un jeu! restez chez vous! et reprenez vos 2 millions d’espions marocains qui sont chez nous

  6.  » …… entre les deux pays notamment du côté algérien où il ne se passe pas une semaine sans que les dirigeants algériens n’annoncent de nouvelles mesures agressives, radicales ou hostiles au Maroc …..  »

    Je n’ai jamais lu semar protester de la sorte envers le HMARoc lorsque ce dernier invectivait, insultait et blasphémer contre l’Algérie. Les actes sont là pour.

     » ….. Il trouve un bouc émissaire qui lui permet de détourner les regards et de désigner à toute la population un ennemi commun, extérieur. ….  »

    Ce Pierre Vermeren est un adepte de la Mamounia. Il ne voit pas ce qui se passe au HMARoc et que ce dernier instrumentalise le Sahara Occidental pour faire bloc autour de bouffi sex également patron et baron de tout le pays.

     » …. l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais comme un potentiel ennemi …  »

    Ce Martinez est du même acabit que le précédent. Qui a donc dit, haut et fort que l’Algérie est un pays ennemi du HMARoc, si ce n’est pas le Consul HMARocain à Oran qui à la suite de sa déclaration a été renvoyé dans son non pays créé par Lyautey.

    Faudrait pas inverser les rôles et porter toutes les causes de cette situation à l’Algérie. Le HMARoc est le seul responsable de cet état de fait. Que cela plaise ou non, que les relais soudoyés inversent les accusations, cela ne changera rien puisque les faits sont têtus, n’en déplaise à l’autre HMARocain axis7 et le karim qui s’incrustent tels des morpions pour jeter leurs commentaires à la noix sur mon pays, l’Algérie.

    Il n’est pas le seul sur ce site d’ailleurs et même ce Kader Abderrahim tire ses conclusions à la mord moi le nœud assis dans son bureau et de même a appris la leçon du comment faire pour profiter des avantages matériels de la Mamounia. Manque de bol, pandémie oblige, tout est cadenassé.

  7. TA DUE SORTIR PAR LE TROU DU CUL DE TA BATARDE DE MÈRE POUR QUE TU SOIT UN TRAITRE A LA SOLDE D UNE PÉDALE MOHE 6.
    VAS NIKER TOUTE TA RACE DE TAHANNE ABDOU MES COUILLES.
    VIVE L ALGÉRIE. VIVE ANP.
    VAS SUCER TON MAHZEN YA OULD KHABA.

  8. M. Zemmars, avant qu’on prennent les armes marocains et Algériens… Est ce que en ta qualité de journalos d’investigation nous donner des renseignements sur l’état de santé de notre commandant suprême des forces armées et ministre de la défense puisque depuis son retour d’Allemagne il n’a jamais quitté Alger (je dit bien Alger). Et par la mm occasion le roi et amir des croyants et… Bla bla. Parce que je tiens à recevoir des ordres des gens avec leurs capacités intellectuelles et physiques intactes

  9. Un article à 2 balles écrit par des offices étrangères à l’Algerie et vendu comme article d’investigation…
    Zemmar a touché le fond
    Ça décrédibilise toute la profession et surtout des journalistes algériens qui font leur travail sans se vendre au plus offrant
    Et après vous venez critiquer …..
    Vous n’êtes pas mieux..vous êtes pire.

  10. Je n’aime pas ce gouvernement encore moins Tebboune mais une chose est sur je suis avec lui je le félicite de ce qu’ils fait contre l’ennemis vive L’ANP
    M. SEMMAR jamais en vous a vue faire une seule critique sur les provocation de MOMO6 contre l’ALGERIE et pourtant il y en a des tonnes