Les prix de la viande rouge continuent d’augmenter de façon inquiétante en Algérie

0
382

Depuis le mois de mai dernier, les prix de la viande rouge ont connu une inquiétante nouvelle hausse des prix.  D’après l’indice des prix à la consommation (IPC) de l’Office National des Statistiques (ONS), un organisme gouvernemental algérien chargé de la collecte des données retraçant l’évolution socio-économique du pays, les prix de la viande rouge ont été marqués par une hausse de 5,9% durant le mois de Mai dernier. La viande rouge est pratiquement la seule viande qui a connu une aussi importante augmentation des prix, nous apprend encore l’IPC de l’ONS.

« Les produits agricoles frais se distinguent par une baisse de 4,7%. En effet, à l’exception de la viande rouge qui inscrit une augmentation de 5,9%, le reste marque des baisses. Les plus importantes concernent la viande de poulet (-28,5%), les légumes (-9,0%) et la pomme de terre (-7,9%) », souligne ainsi ce document de l’ONS dont Algérie Part détient une copie.  Pour rappel, l’indice des prix à la consommation (IPC) est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation moyenne des prix des produits consommés par les ménages. Il est basé sur l’observation d’un panier fixe de biens et services, actualisé chaque mois, chaque trimestre et chaque année.

Partant de ces observations, l’IPC de l’ONS explique, à titre d’exemple, que les prix des viandes et abats de mouton ont augmenté de 6,38 % entre avril et mai 2022. Les prix des viandes et abats de bœuf ont augmenté, pour leur part, de 3,38 % durant la même période. Ces augmentations confirment plus que jamais la viande rouge est devenue un produit de luxe inaccessible pour le commun des mortels en Algérie.

Le consommateur algérien doit dépenser en moyenne plus de 1745,73 Da pour un KG de viande de mouton, plus de 2111 Da pour un KG de Beefsteak (Bœuf /Veau) et 1812,20 Da pour un KG de viande hachée. Ces sommes représentent entre 7 et 11 % du salaire minimum garanti en Algérie qui est l’un des pays les plus chers au monde en matière de consommation de la viande rouge.

C’est certainement pour cette raison que les Algériens enregistrent la consommation moyenne de viande rouge la plus faible de tous les pays du Monde Arabe après le Yémen qui est ravagé par une terrible guerre civile depuis 2014 et une inquiétante famine rongeant sa population. En effet, jusqu’à 2021, l’Algérie enregistre une consommation moyenne de viande rouge par habitant de 18,06 kg par an, confirme à ce propos l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (connue sous les sigles ONUAA ou, plus couramment, FAO soit en anglais Food and Agriculture Organisation). Cette moyenne est effectivement la deuxième moyenne plus faible du monde arabe après celle enregistrée au Yémen où la population locale consomme à peine 16,86 KG de viande rouge par an.

Au Maroc, la consommation moyenne de viande rouge par habitant est de 35,12 KG par an. En Tunisie, elle est fixée à 28,36 KG par an.