8.9 C
Alger
mercredi, février 8, 2023

Le métro d’Alger fermé depuis plus d’une année faute d’une simple… autorisation du Premier-ministre

- Advertisement -
- Advertisement -

C’est une situation totalement inédite. Le Métro d’Alger est fermé depuis le 22 mars 2020, date à laquelle les autorités algériennes ont décidé de suspendre les activités de ce métro pour une période indéterminée pour des raisons purement sanitaires à cause des dangers de la pandémie de la COVID-19. Cependant, cette suspension a duré plus d’une année alors que le pays a connu à maintes reprises des accalmies sur le plan sanitaire avant de revivre certains pics épidémiques. 

C’est dire que l’argument sanitaire ne tient pas la route et ne peut pas expliquer à lui-seul cette fermeture du Métro d’Alger qui a duré plus d’une année et demie d’autant plus que le gouvernement algérien a relancé l’ouverture partielle des frontières aériennes en permettant un certain nombre précis de vols internationaux. Alors pourquoi continuer à maintenir la fermeture du Métro d’Alger ?

Selon les diverses sources bien introduites au sein de la direction générale de l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), ce blocage inédit s’explique par le défaut d’une autorisation qui doit être délivrée par le Premier-ministre. En effet, diverses ont confirmé à Algérie Part que l’EMA est suspendue à une seule décision du Premier-ministre pour pouvoir remettre en service le matériel roulant du métro d’Alger.

Sans cette autorisation signée dûment par le Premier-ministre, il demeure encore impossible de relancer les services du Métro d’Alger. Mais qu’attend donc le chef de l’Exécutif algérien pour délivrer cette autorisation ? A l’EMA, personne ne détient le moindre élément de réponse.

Et au sein du gouvernement algérien, un silence intrigant et mystérieux règne autour de cette question que certaines « sources » qualifiées de « délicate ». Une réponse étonnante qui soulève naturellement de nombreuses interrogations. En réalité, des doutes persistent sur la capacité des autorités algériennes à assurer le fonctionnement correct et conforme aux normes de sécurité du Métro d’Alger. Et pour cause, depuis novembre 2020, la gestion du métro d’Alger a été transférée intégralement à une entreprise 100% algérienne, filiale de l’EMA. Elle a remplacé la RATP El Djazaïr, filiale du groupe français RATP (Régie autonome des transports parisiens) qui assurait son exploitation depuis novembre 2011, à la mise en service du métro.

Le départ des managers et ingénieurs français a plongé le Métro d’Alger dans l’incertitude car il semble que la partie algérienne n’a pas été suffisamment bien préparée pour gérer les équipements modernes et sophistiqués de ce Métro qui a coûté à l’Algérie plus de 1,5 milliard de dollars avec ses trois extensions réalisées entre 2013 et 2018. Selon nos investigations, les rames du métro d’Alger fonctionnent à peine 3 fois par semaine pour transporter des travailleurs de l’EMA. Quelques essais techniques ont été également accomplis par les ingénieurs de l’EMA. Après avoir subi plusieurs retards de paiements de leurs salaires, les employés de l’EMA touchent, désormais, l’intégralité de leurs salaires car leur entreprise facture à l’Etat les frais de maintenance des équipements du Métro d’Alger.

Il est à signaler enfin que cette fermeture a provoqué des pertes financières colossales. Rien qu’entre le mois de mars 2020 et mars 2021, le Métro d’Alger a perdu l’équivalent de 96 millions de dollars à cause de cette inactivité. Aujourd’hui, l’addition est plus salée et les pertes ne cessent de s’accumuler.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

13 COMMENTS

  1. Des ânes qui gèrent le pays,Entmv est encore en inactivité pour cause du covid19, Les frontières fermés depuis 19 mois pour la même raison, on dirait le covid19 touche uniquement l’algerie. Ils vont ruiner le pays pour le pousser vers la failite, en 2022 on sa emprunter l’argent auprès de FMI pour financer le pays car les réserves de change vont finir dans quelques mois.

  2. Aucun réseau de métro ne s’est arrêté au monde pour raison de covid ni celui de New-York ou de Londres ou de Paris… sauf la minuscule ligne de métro gérée par la junte militaire d’Alger…. La Covid-19 a mis à nu le régime militaire d’Alger le plus bête au monde!!!
    Ce régime va être emporté par le tsunami du peuple qui va faire des bûchers un peu partout en Algérie pour faire payer a ce régime et ses relais leur crimes sur le Peuple Algerien! Je plains les enfants et proches des agents du régime qui vont payer pour des crimes qu’ils n’ont pas commis !

  3. Mais vous rigoler au quoi.. le pays possède les meilleurs épidémiologistes du monde
    C’est le seul pays au monde avoir fermé le métro
    et a cloué toute sa flotte aérienne au sol.. tout en autorisant sa population à se rendre à la plage
    Le tout sans bavettes comme ils disent
    et pendant ce temps là.. les compagnies étrangères
    affluer de toute part en important le variant indiens
    sur le sol algérien.
    Alors Abdou là tu exagères .

  4. @[email protected] l’esclave de momo6 baron de la drogue
    Si si les métros de Casablanca , de rabat , de ranger et de Marrakech sont à l’arrêt…
    à Marrakech le tramway est l’arrêt…pourtant il serait utile pour transporter les prostitués du roitelet de Jamaa El Fna vers la Palmeraie..
    En quoi cela te regarde petit esclave de la monarchie moyenâgeuse ?

  5. Vous avez raison car ce régime ne sait même pas quoi faire, tout ce qu’il sait fermer et bloquer. Aucun pays au monde ne ferme ces frontières depuis 19 mois,le transport aérien à l’arrêt,le métro à l’arrêt et le transport maritime, alors que il n’y a aucune politique pour faire face à la crise sanitaire. Personne ne porte le masque, vacination au ralenti, non respect des gestes barrières etc.