7.9 C
Alger
mardi, janvier 31, 2023

Le général Abdelghani Rachedi et la DGSI : les véritables superviseurs de l’opération d’extradition d’Abdelmoumen Ould Kaddour

- Advertisement -
- Advertisement -

Le général Abdelghani Rachedi, le patron de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), la principale branche des services secrets algériens, est à l’origine de tout le processus de négociations avec les services secrets émiratis qui a abouti à l’extradition de l’ex-PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. En sa qualité d’ex-attaché militaire à l’ambassade d’Algérie à Abu Dhabi, Abdelghani Rachedi, a fait jouer ses réseaux à Abu Dhabi pour conclure un accord favorable à cette extradition qui ne va pas manquer de faire couler beaucoup d’encre pendant longtemps. 

Selon nos informations, Abdelghani Rachedi a géré cette opération et les négociations avec les interlocuteurs émiratis en étroite collaboration et sous l’égide de la Présidence de la République. Aucun autre organisme ou service de sécurité n’a été associé à ce processus de pourparlers et de négociations secrètes avec les autorités émiraties. Ainsi, contrairement à ce qui a été propagé par certaines sources médiatiques manipulées, le renseignement extérieur, à travers la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), n’a joué aucun rôle majeur dans cette opération de « récupération » d’Abdelmoumen Ould Kaddour alors que normalement cette mission relève de ses prérogatives. La DDSE du général-major Mahfoud a été mise sur la touche dans ce dossier sensible géré dans une discrétion absolue par le général Abdelghani Rachedi.

La Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée (DCSA) n’a joué également aucun rôle et elle n’a été associée ni de prés ni de loin à cette opération contrairement à ce qui a été affirmé par certaines rumeurs totalement infondées.

Il est à signaler enfin que le général Abdelghani Rachedi a fait plusieurs voyages à Abu Dhabi pour rencontrer ses interlocuteurs émiratis. Le mercredi 4 août, le jour de l’extradition d’Abdelmoumen Ould Kaddour depuis Abu Dhabi vers Alger, le général Abdelghani Rachedi était aux Emirats Arabes Unis pour superviser personnellement cette extradition. Il avait même accompagné  Abdelmoumen Ould Kaddour à bord de l’avion qui a été dépêché depuis Alger en prévision de cette opération d’extradition.

C’est pour cette raison que le général Abdelghani Rachedi n’était pas présent lors des travaux du dernier Haut Conseil de Sécurité présidé par Abdelmadjid Tebboune le 4 août dernier. Il avait été remplacé à cette occasion par le général Hichem, l’actuel patron du fameux centre opérationnel d’Antar, le plus important Centre principal des opérations relevant de la DGSI à Alger et sur l’ensemble du territoire national.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

7 COMMENTS

  1. Ould Kadour mérite plus que se faire photographier de face et profil à l’aéroport. Ca aurait été plus juste d’avoir invité quelques jeunes chômeurs des wilaya du sud pour lui donner des gifles avant les prendre les photos.
    La peine capitale est nécessaire pour tous ceux qui ont volontairement dilapidé les richesses du pays en tant que responsables. Ca donnera à réfléchir à ceux qui sont en postes, mais rien ne remplace un contrôle populaire direct de ses affaires. Une vraie démocratie.

  2. Ould Kaddour un pilier de la Issaba Bouteflika… Un ex proche de Semmar le réfugié choyé par Fafa…
    Son arrestation déplaît forcément à Semmar…
    Tahkout étant déjà en taule ainsi que d’autres…Il ne va rester plus que le makhnaz et BHL pour subventionner le train de vie de Semmar le Harki et sa longue et vaine fuite en avant….

  3. tout a fait d accord …! des traitres , harka …ouled le hram ils méritent la peine capitale apres avoir retourné tout l argent détourné qui se trouve dans les banques française /israelienne/suisse et autres paradis fiscaux ainsi que leurs enfants et tous leurs proches qui profitent et ont profité de la situation …

  4. Ould Kadour est de Tlemcen qui a en tant qu’étudiant rencontré la fille du directeur de l’École Polytechnique de El-Harach a Alger. Premier contact avec un centre de décision, le directeur du polytechnique qui l’a envoyer apres son diplome d’ingénieur, avec sa fille au USA au MIT pour un petit master!!!
    Revenu en Algerie il a rejoint USTHB ou il a travaillé comme maître assistant avec Prof. Hadj Slimane qui le ramena dans ses affaires lorsque Hadj Slimane a été désigné Commissaire dans le Haut Commissariat de la Recherche. Ould Kadour se retrouve directement directeur d’un des centre de recherche nucléaire!!!
    Le reste est connu par tous le monde, coups d’état, Dick Cheney est CEO de Halliburton qui obtient tous les projets au sud contre aide US aux généraux génocidaires janvieriste. Activation de Ould Kadour qui fait pénétrer Halliburton au HCR avec la création de BRC (Brown Root and Condor) qui le conduira à la prison pour haute trahison. Réhabilitation, il aura même Sonatrach à gérer alors que plus nul que lui comme ingénieur il n’y a pas en Algerie. C’est la conséquence de l’absence de démocratie qui génèrent des opportunistes à la Toufiq, Nezar, les Bouteflika, Ould Kadour, Teboune et la liste et trops longue.