12.9 C
Alger
lundi, février 6, 2023

Le célèbre magazine américain Foreign Policy : « les Algériens ont besoin de se libérer de leurs dirigeants âgés »

- Advertisement -
- Advertisement -

Le journaliste et écrivain Francisco Serrano, spécialiste d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient et l’une des plumes du célèbre magazine américain Foreign Policy, a étrillé les dirigeants algériens dans une longue contribution parue le 14 octobre dernier sur le site internet de ce très célèbre magazine bimestriel créé en 1970 par Samuel P. Huntington, professeur américain de science politique connu pour son livre intitulé Le Choc des civilisations paru en 1996, et Warren Demian Manshel. Foreign Policy était publié jusqu’à fin 2009 par la Fondation Carnegie pour la Paix Internationale à Washington, D.C. Il a été racheté par The Washington Post Company fin septembre 2009.

Dans sa longue contribution sur la situation politique actuelle de ce grand pays de l’Afrique du Nord qui est l’Algérie, l’auteur Francisco Serrano a durement dénoncé le régime algérien qu’il accuse d’avoir échoué à garantir la stabilité de son pays et à amorcer son développement. Analysant les évolutions de l’Etat algérien depuis l’indépendance du pays jusqu’à l’enclenchement du Hirak et la désignation d’Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’Etat algérien le 12 décembre 2019 tout en passant par la période de la pandémie de la COVID-19, Francisco Serrano a proposé une profonde prospection du fonctionnement irrationnel et opaque du pouvoir algérien.

« Coincés dans leurs querelles de pouvoir, les dirigeants militaires et politiques algériens n’ont jamais permis au pays de capitaliser sur ses richesses en ressources ou sa position stratégique en Afrique du Nord et en Méditerranée », juge ainsi cet expert qui publie régulièrement des analyses et longues contributions sur les pays de la région dans les colonnes du Foreign Policy.

Le même expert explique que la décadence actuelle de l’Algérie est le prolongement de la « grande tragédie du règne de Bouteflika » qui a empêché le pays de s’épanouir et de se développer en exploitant ses véritables potentiels. « Bouteflika, qui a régné pendant 20 ans avant d’être chassé du pouvoir par des manifestations populaires en 2019, a laissé un pays en ruine.  Certes, tous les malheurs actuels de l’Algérie ne lui sont pas imputables. Mais Bouteflika était là au début – lorsqu’une nation dynamique et nouvellement indépendante a vu son destin se transformer en autocratie militaire – et un demi-siècle plus tard, lorsqu’il a dirigé le régime qui en a résulté, incapable de transformer la richesse pétrolière de l’Algérie en prospérité. Tout au long de sa carrière, Bouteflika a été à la fois un produit du système dirigeant de son pays et une source de ses échecs », a estimé ainsi Francisco Serrano.

Le même spécialiste de l’Afrique du Nord établit une relation directe entre le sous-développement de l’Algérie et le totalitarisme de son système politique avec l’âge très avancé de ses dirigeants. « Les généraux et les politiciens gérontocrates comme Bouteflika ont retenu l’Algérie pendant trop longtemps », a encore décrété l’expert du Foreign Policy qui appelle de ses voeux à une seconde libération des algériens, « mais cette fois-ci de leurs dirigeants âgés », précise-t-il enfin et ce dés les premières lignes de l’introduction de sa contribution qui ne manquera pas de faire réagir le très susceptible régime algérien.

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

9 COMMENTS

  1. « Les généraux et les politiciens gérontocrates comme Bouteflika ont retenu l’Algérie pendant trop longtemps », a encore décrété l’expert du Foreign Policy qui appelle de ses voeux à une seconde libération des algériens, « mais cette fois-ci de leurs dirigeants âgés » »
    Tout est dit!

    Généraux criminels
    DRS terroristes

  2. Les Generaux que ce soit ceux que l’on nomme arabe ou chaoui ou kabyle ou mzabi ou chergui ou autres sont des octogénaires plein de gras, il suffit de regarder leurs bedaines ecoeurantes débordées de leurs pantalons, incultes, corrompus, obsolètes, dépassés,… même pas capable de visser une casquette correctement sur leurs têtes, incapables de faire un jogging de 50m et de faire une pompe et/ou un burpes. Ils donnent la nausée à la vue de leurs physiques et à leurs niveaux d’incultures. Ils sont là faillite de l’Algerie, les nouveaux colonisateurs qui ont privatisé le pays pour leurs propres comptes, Tebboune est une marionnette! A leurs niveaux, ils font des mariages d’alliances entre région et famille MAIS divise le peuple Algeriens pour mieux les maîtriser sous un.joug dictatorial. Mais la roue est entrain de tourner, ils ne pourront plus être tranquille dans le pays ou en dehors du pays ni mettre les fruits de leurs corruptions en investissements à l’extérieur. La pression va être de plus en.plus forte en interne et externe qu’ils n’auront plus le choix que de s’écarter du business, des conflits d’intérêts, de la corruption, de la politique et de partir pour laisser la jeune génération prendre les manettes pour s’occuper exclusivement de la sécurité interne et externe. Ils sont la source du problème depuis que le médiocre Bouteflika a nommé un nombres exponentiel de generaux piranhas qui mettent votre pays en danger.

  3. Mouloud ou mouloud comme tu veux tu choises! On veut me faire croire que il y a des algeriens qui analysent, réfléchissent. Vous êtes foutus, votre pays va nous appartenir bientôt grâce à des alliés comme toi. Continuer toi et les autres à porter les estocades sur les bougnoules de tout bords afin que l’on cueille le fruit à maturité pour s’emparer de votre pays avec toutes ses richesses et 40 millions d’Esclaves corvéables à merci.

  4. La seule raison la France n’espas lache le regime Algerien c’est la peur du deferlement de la moitie de la population du pays vers l’Europe. Mais si les US decident autrement rien n’arreteras cette realite. A l’example de la Libye et ce n’est pas les Kabyles qui vont venir defendrent ce pays qui les a trahit depuis 1962

  5. Là, définitivement, on tient nos Harkis 2.0 aigris qui ne savent plus où ils habitent. Mais, sachez-le une bonne fois pour toute, les vrais Algériens patriotes, qui ne se noient pas dans l’absinthe ou autre substances hallucinogènes, savent se tenir prêts à l’appel de la patrie, comme ils l’ont déjà démontré. Ils vous attendent de pieds fermes sans besoin de se vanter !

  6. @Kabylos, bravo à toi et ceux qui pensent comme toi. On a besoin de collabos de ton genre pour porter l’estocade. On compte sur vous afin d’être nos mercenaires sur les réseaux sociaux, vous êtes nos nouveaux harkis pour lutter contre ces généraux. On a besoin d’Algériens de services (arabophone, kabyle, Chaoui,…) comme toi et les autres qui ont la haine de leur pays et la détestation de soi mais sauf ton respect sache que pour nous, financierement et économiquement Kabyle, arabophone ou autres vous êtes la même merde avec les mêmes têtes de culs basanés issues des mêmes origines. Ce qui nous intéresse c’est les richesses du pays, on aura besoin de collabos comme toi pour que la partie opérationnelle fonctionne comme sur des rails. On a un besoin vital de cette 5eme colonne dont tu fais partie et tu seras récompensé le jour venu.