Lamamra écrit à un enfant américain, mais ignore les enfants Harragas algériens qui affrontent la mort en Méditerranée

14
1990

L’attitude du chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, intrigue et soulève de nombreuses interrogations sur les véritables intentions, ou la marge de manoeuvre réelle, de celui qui est en ce moment l’un des plus emblématiques dirigeants du régime algérien. Doté d’une expérience internationale avérée, respecté par ses pairs et disposant d’un carnet d’adresses prestigieux, Ramtane Lamamra a effectivement énormément déçu après avoir suscité un énorme espoir lors de son retour au gouvernement au début du mois de juillet 2021. 

Et pour cause, Lamamra est en train d’ignorer totalement, voire occulter avec beaucoup de mépris, les souffrances endurées par les Harragas algériens dont certains ont péri en haute mer après avoir tenté une malheureuse traversée dans l’espoir de rallier l’Espagne. Depuis la mi-septembre, il ne se passe pas un seul jour sans que des dizaines, voire des centaines, migrants algériens ne débarquent sur les côtes espagnoles. Beaucoup de ces migrants périssent, disparaissent à bord d’embarcations de fortune qui ont chaviré ou parties à la dérive au large de cette Méditerranée qui se transforme en un immense cimetière pour de très nombreux algériens en quête de nouvelles espérances.

Femmes enceintes, personnes handicapées, familles entières s’élancent dans ces embarcations pour fuir l’Algérie et partir à la conquête de nouveaux horizons. L’aventure peut tourner au cauchemar. Fort heureusement, les unités d’intervention des gardes-côtes espagnoles sont très bien équipées et bien préparées pour éviter le pire. Hier mercredi matin, des sauveteurs espagnols ont secouru 7 harragas algériens dont 2 femmes accompagnées par 3 enfants qui tentaient d’escalader une falaise pour tromper la vigilance des gardes-côtes espagnols et fouler enfin cet eldorado européen tant rêvé.

Cette scène horrible s’est déroulée près de Carboneras, une localité de la province d’Almería à l’extrême sud de l’Espagne, l’un des points de « débarquement » des Harragas algériens. Ne pouvant plus poursuivre leur escalade, les femmes et enfants risquaient de mourrir tragiquement dans le sillage d’une chute vertigineuse. Des sauveteurs espagnols épaulés par des plaisanciers bénévoles ont pu ainsi les récupérer sains et saufs en les extirpant de cette falaise périlleuse. Ces harragas algériens ont été ensuite transférés vers le port d’Almerai pour bénéficier d’une assistance médicale et humanitaire.

Ce drame a ému toute la province d’Almerai. Mais pas un mot, un commentaire ou une seule réaction n’a fuité depuis Alger. Et pourtant, c’est l’énième scène horrible qui se déroule près des côtes espagnoles après la mort d’une cinquantaine de migrants algériens durant ces deux dernières semaines et le repêchage d’une femme enceinte de 8 mois accompagnée par… 5 de ses enfants.

La diplomatie algérienne affiche un silence absurde, une indifférence méprisante face à cette tragédie. Ramtane Lamamra si empressé de dénoncer les injustices infligées à de nombreuses victimes dans le monde, n’a pas pipé mot pour répondre à la détresse des enfants de son propre pays. Il n’a lancé aucun message d’apaisement ni tendu une main à ces compatriotes désespérés au point de risquer leur vie et celles de leurs enfants pour fuir l’Algérie. Lamamra n’a même pas dépêché un consul ou des représentants de l’Ambassade d’Algérie à Madrid pour aller à la rencontre de ces familles algériennes secourues par les gardes-côtes espagnols. Aucun diplomate algérien n’a fait le déplacement au sud de l’Espagne pour prendre des nouvelles de ces infortunés compatriotes ou pour proposer de l’aide à ces familles en détresse.

La dignité de notre peuple s’étiole au vu et au su du monde entier sans que cela n’émeuve Ramtane Lamamra ou ses plus proches collaborateurs au ministère des Affaires Etrangères algérien.

Pendant ce temps-là, le chef de la diplomatie algérienne joue à l’homme sensible sur Twitter en répondant à un enfant autiste américain qui rêve de devenir diplomate et de représenter son pays en Algérie. Dans une vidéo, Mathew Hill, 11 ans, a adressé un message au personnel de l’ambassade des États-Unis à Alger, dans laquelle il a fait part de son ambition.

« Mon nom est Mathew Hill, j’ai 11 ans et je suis autiste. Mon but est de devenir diplomate américain pour contribuer à bâtir la paix avec tous les pays et d’aider les moins chanceux qui vivent dans la pauvreté et la souffrance », a expliqué l’enfant américain.

« Cher Matthew, vraiment heureux de regarder votre vidéo. Je vous envoie mes salutations chaleureuses et mes encouragements. Vous avez un bel avenir devant vous et je peux dire avec confiance que vous deviendrez un diplomate habile. Suivez simplement votre rêve. Bienvenue en Algérie », lui répond Ramtane Lamamra sur Twitter. C’est, naturellement, mignon et touchant. Mais on aurait aimé que Lamamra réserve également une petite part de sa sensibilité aux enfants algériens qui risquent de mourrir en Méditerranée sur des embarcations de fortune.

L’on pensait que Ramtane Lamamra était un homme différent des autres dirigeants algériens médiocres, égoïstes et incompétents. Malheureusement, il est finalement comme tous les autres caciques du régime algérien, indifférents et insensibles aux souffrances de son peuple. Quelle triste déception.

14 COMMENTS

  1. Lamamra est le KDS type, en puissance.
    Il travaille pour la junte depuis des décennies, même si de temps à autre il n’était plus présent sur place, il a toujours rouler carosse pour eux.
    N’est ce pas lui qui faisait campagne pour Fakhamatouhou, nôtre pharaon !!!!
    C’est ce que la KABYLIE à enfanté de pire et malheureusement il n’est pas le seul.

  2. Les KDS ( kabyles de service) , le pouvoir a toujours fait appel à des kabyles de service pour faire leurs sale boulot et par la même occasion ,s’octroyer les services d’hommes intellectuellement au dessus de la moyenne, savez-vous le premier ministre( A Benabderrahmane) a des origines d’IGHIL N’ZEKRI .

  3. Il faut remettre les choses à l’endroit, en commençant par le commencement.
    1) Lamamra est avant tout un KDS (Kabyle de Services) et pas fier de l’être ! Mais que voulez-vous…
    2) Sous Boutef….déjà, il n’était qu’un 1/2 ministre !
    3) Sous Tebtoub, on l’a affublé de 2 ambassadeurs encombrants, Zermati et Djerad ! Sans broncher !
    4) Quant aux sans-papiers en France, il convient de distinguer 2 catégories :
    a) Ceux appartenant à l’entourage de la nomenklotura, pour lesquels le consulat refuse de donner les autorisations ;
    et pour lesquels on ne s’est pas gênés pour convoquer l’ambassadeur de France pour explications.
    b) Les autres (les 22 ordinaires) qui sont déjà expulsés.
    5) Ceux qui partent en Espagne, rackettés au prix fort, au passage, par les passeurs-baltaguis, avec la bénédiction des
    hors-la loi ; de ceux-là, on n’en parle pas, c’est tabou. C’est une réalité qu’on refuse de voir ! Et pour cause ?
    On comprend ce pauvre Lamamra qui se donne un moment de détente avec cet autiste américain pour fuir les multiples
    entorses qu’on lui fait subir à longueur de temps. Dure, dure d’être un KDS de parrains !!!

  4. Lamarara, ce mercenaire répugnant, ne s’occupe que du Polisario et de son chef Brahim Ghali dont la justice espagnole vient de se rappeler à lui pour « genocide, viol et torture ».
    Le peuple algérien harraga est le cadet des soucis de LamraRat cet imposteur qui enfume tout le monde avec son carnet d’adresse inexistant au point que sa candidature au poste d’envoyé spécial pour la Libye a été retoquée par l’ONU pas dupe des limites du personnage. Il a été relevé de ses fonctions en pleine réunion des ministres des affaires étrangères arabes. Une humiliation sans precedent.
    https://telquel.ma/2021/09/29/polisario-en-espagne-laudiencia-nacional-rouvre-une-plainte-contre-brahim-ghali_1738434

  5. Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es. De quel gouvernement Lamamra est-il membre? Il ne faut donc point s’étonner du mépris qu’il affiche, au même titre que ses patrons, face au désespoir de tous ces Algériens qui risquent leur vie pour des jours et des horizons meilleurs. Mr Lamamra trouve le temps pour écrire un doux tweet et encourager le jeune Américain Matthew à rêver grand mais pas la moindre compassion pour ces jeunes Algériens dont le seul rêve se résume à la harga. Selon que vous serez Américain ou Algérien harag, vos gouvernants vous encourageront ou vous mépriseront aurait peut-être écrit Jean de la Fontaine s’il avait été témoin de la tragédie que vivent les jeunes Algériens dans la Nouvelle Algérie.

  6. Lamamra est un homme reconnu par sea pairs.
    Lamamra est un homme de confiance et un grand diplomate.
    Lamamra travaille pour son pays.
    Lamamra est un enfant qui a ete eleve par l’Algerie.
    Lamamra sait parler avec ses enfants.
    Lamamra fait son travail…
    Lamamra continue a nous epater car il nous aime puique nous sommes ses enfants.
    Lamamra est un Don du ciel pour la diplomaticie Algerienne.

  7. A ma petite soeur la Putte de Morgane.
    Et A el locco sans cervelle espagnole…

    Vous etes mes petits enfants et je je vous encourage d’etudier….
    Seulement, voila, vous derangez les autres entre….
    (( Petite soeur et Mon frere)).
    Seule une putte acceptte qu’un Homme insulte les Mamans des autres sans lui repondre.
    Mais quand il s’agit de El Locco, tu t’efface…

    Reponds Espece de pettace,, Reponds

    Pourqoui tu ne le lui dis de ne pas insulter les Mamans?????
    Pourqoui??????
    Sale Morgane
    Sale putte..
    Repo ds Espece de Connasse de Merde