L’Algérie parmi les 11 pires pays au monde concernant les libertés individuelles selon Human Freedom Index 2021

5
1147

L’Algérie a été durement épinglée par l’Human Freedom Index 2021.  Les libertés individuelles déclinent dangereusement dans notre pays, selon cet indice de liberté humaine 2021 publié par le Cato Institute en collaboration avec l’Institut Fraser au Canada.

L’indice de liberté humaine présente l’état de la liberté humaine dans le monde en se basant sur une mesure générale qui englobe la liberté personnelle, civile et économique. La liberté humaine est un concept social qui reconnaît la dignité des individus et est définie ici comme l’absence de contrainte coercitive. Parce que la liberté a une valeur intrinsèque et joue un rôle dans le progrès humain, elle mérite d’être mesurée avec soin. L’indice de liberté humaine est une ressource qui peut aider à observer plus objectivement les relations entre la liberté et d’autres phénomènes sociaux et économiques, ainsi que la manière dont les différentes dimensions de la liberté interagissent les unes avec les autres.

L’indice utilise 76 indicateurs distincts de liberté personnelle et économique dans les domaines suivants : État de droit, Sécurité et sûreté, Mouvement, Religion, Association, assemblée et société civile, Expression et information, Identité et relations, Taille du gouvernement, Système juridique et droits de propriété, Accès à l’argent sain, Liberté de commerce international, Réglementation du crédit, du travail et des affaires.

Le HFI est l’indice de liberté le plus complet créé jusqu’à présent pour un ensemble de pays significatifs au niveau mondial. L’IHM couvre 165 pays pour 2021. L’indice classe les pays à partir de 2008, l’année la plus précoce pour laquelle un indice suffisamment robuste a pu être produit. Sur une échelle de 0 à 10, où 10 représente plus de liberté.

Concernant l’Algérie, elle récolte la catastrophique note de 5,26 sur 10. Ce qui lui vaut une très déshonorante position de 154 sur 165 pays. Ce qui fait de l’Algérie l’un des 11 pires derniers pays au monde qui connaissent une inquiétante régression des libertés individuelles. Nous approfondirons dans nos prochaines publications la position de l’Algérie dans plusieurs catégories étudiées et évaluées par l’Human Freedom Index 2021.

 

5 COMMENTS

  1. Il y a les droits de l’homme par rapport aux opinions politiques….
    Il y a particulièrement aussi les droits des femmes en Algérie, alors elles doivent vraiment se plier aux fameuses # règles comportementales arabo-musulmanes # !
    Quelles ne s’amusent pas à avoir un pendentif en forme de croix !! Oh, c’est interdit de diffuser cette religion de mécréants en Algérie !

    Le comportement d’une algérienne est scrutee ! Prenons le cas de Shirine Boutella, elle peut être une actrice et faire un film en France pour Netflix ! Cela reste une Algerienne et elle est suivie à la trace !
    Elle a connu un cyber harcèlement à partir de l’Algérie ! Elle s’en est plaint à Télérama !

    https://www.dzairdaily.com/shirine-boutella-represente-algerie-nidal-tacle-actrice-christmas-flow/

  2. l’Algérie par apport a certains pays elle est mieux ,certe il n’y a pas un maximum de liberté, mais samamra dénigre l’Algérie . Vu que son salaire joue sur ce qu’il raconte et sur ce qu’il écrit , mais c’est ça les poufiasse elle travaille pour celui qui paye mieux.

  3. Tout ça c’est rien le ministre du lait vient de lever l’interdiction d’importation de la poudre de lait.
    Quant à l’importation du cartel des généraux, on n’en sait rien!
    On est à 8 jours de 2022, indépendant soit disant depuis 62, et on parle encore de lait et de patates, tiens sur TSA, la tomate est à 200 DA.
    Et il y’aura toujours,ceux qui vont venir nous dire koulchi labass.
    Il Faut au moins 3 ou 4 générations pour entrevoir,ne serait ce qu’un début d’amélioration, cela ne sera malheureusement pas de notre vivant. Que ceux qui croient qu’il y’aura changement,j’envie sérieusement votre optimisme.
    L’ Algérie s’enfonce malheureusement dans les abîmes du sous développement, à cause de la junte. Quant on voit qu’un général incontinent qui ne se cache même plus d’être le décideur à 76 ans svp, et Tebtoub marionnette du système, on se dit que le système malheureusement est là et restera la encore pour des dizaines d’années.
    Les Harragas continueront à braver les éléments, pour un infinitésimale espoir de pouvoir respirer un air de liberté. Quant à ceux qui ont réussi à se sortir du guêpier, n’oublions surtout pas d’où on vient.

  4. Depuis l’indépendance l’Algérie est dirigée par des malades, des inconscients qui n’ont jamais regardés plus loin que le bout de leurs nez , c’est vieux chnocs ne laisserons jamais leurs places pour des jeunes plus modernes et instruits qu’eux , nous vivons le même système que l’ex URSS où on voyait a la télé des généraux tous vieux comme des éponges pourries derrière Gorbatchev a peine tenir debout. Tebboune né en 1945, Chingriha né en 1945 , Goudjil bientôt 90 ans et comme même ils veulent rester à tout prix quite a détruire le pays.