8.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

L’Algérie comme le Maroc parmi les 33 Etats les moins respectueux au monde des libertés et des droits fondamentaux

- Advertisement -
- Advertisement -

L’Algérie tout comme le Maroc, les deux plus importants pays du Maghreb qui s’entre-déchirent dans une longue et harassante guerre froide, ont au moins un point commun : ils ont été classés en 2021 parmi les 33 Etats les moins respectueux des libertés et des droits fondamentaux dans le monde. C’est effectivement ce que nous l’édition 2021 de l’Indice Mondial de l’Etat de Droit. 

Il s’agit  de l’indice global de l’ONG américains World Justice Project Rule of Law Index® qui est la principale source mondiale de données originales et indépendantes sur la primauté du droit. Couvrant 139 pays et juridictions, cet indice s’appuie sur des enquêtes nationales menées auprès de plus de 130 000 ménages et de 4 000 praticiens et experts juridiques pour mesurer la manière dont l’état de droit est vécu et perçu dans le monde. Le WJP Rule of Law Index (Indice mondial de l’Etat de Droit) est un rapport qui a pour cadre l’état de droit et couvre huit facteurs – contraintes sur les pouvoirs du gouvernement, absence de corruption, gouvernement ouvert, droits fondamentaux, ordre et sécurité, application de la réglementation, justice civile et justice pénale.

Les droits fondamentaux englobent tous les droits et libertés ayant un caractère essentiel pour l’individu ; ils sont en principe assurés dans un État de droit et une démocratie. Ils comprennent en partie les droits de l’homme au sens large. Il y a, par exemple, le droit à la vie, à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté ou  le droit d’être protégé contre les menaces d’agression ainsi que contre les agressions physiques et psychologiques. Ces droits fondamentaux comprennent aussi la liberté de conscience et de religion. La liberté de religion signifie aussi que l’État ne peut imposer une religion à la population ou favoriser une religion plus qu’une autre.

Malheureusement, concernant la protection et le respect de ces droits fondamentaux, l’Algérie comme le Maroc font partie des pires Etats du Monde. En effet, l’Indice mondial de l’Etat Droit classe l’Algérie au 106e rang mondial et le Maroc à la 110e place sur 139 pays étudiés et évalués par cet indice international. L’Algérie tout comme le Maroc récoltent des notes catastrophiques concernant l’obligation de respecter et de protéger les libertés ou les droits fondamentaux de leur population.

L’Algérie et le Maroc ont ainsi placés dans la même catégorie que certains pays ruinés par les crises politiques et déstructurés comme Haiti, le Vénézuela ou l’Afghanistan. Les deux pays maghrébins sont comparés aussi à des dictatures absolutistes comme la Biélorussie, la Chine ou l’Egypte de Sissi.

Soulignons enfin que le World Justice Project® (WJP) est une organisation indépendante et multidisciplinaire qui travaille à faire progresser l’État de droit dans le monde entier. Cette organisation estime qu’un État de droit efficace réduit la corruption, lutte contre la pauvreté et les maladies et protège les personnes contre les injustices, grandes et petites.

C’est le fondement de communautés de justice, d’opportunités et de paix qui sous-tendent le développement, un gouvernement responsable et le respect des droits fondamentaux. Traditionnellement, l’État de droit a été considéré comme le domaine des avocats et des juges. Mais les questions quotidiennes de sécurité, de droits, de justice et de gouvernance nous concernent tous ; chacun est partie prenante de l’État de droit. Sur cette base, les secteurs d’activité de WJP, qui se renforcent mutuellement, utilisent une approche multidisciplinaire grâce à des recherches et des données originales, un réseau mondial actif et des programmes pratiques dirigés localement pour faire progresser l’État de droit dans le monde entier.

Fondé par William H. Neukom en 2006 à l’initiative du président de l’American Bar Association (ABA), et avec le soutien initial de 21 autres partenaires stratégiques, le World Justice Project est devenu une organisation indépendante à but non lucratif en 2009. Ses bureaux sont situés à Washington DC, Seattle, Singapour et Mexico.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

3 COMMENTS

  1. @faux Kabyle
    Occupes toi de la Kabylie qui en as bien besoin en ce moments: ses forets sont brulees, ses enfanst emprisonnees et tortures, ses habitants dans la misere et toi tu nous parle du Maroc ???? mais tu n’as de Kabyle que le nom que tu utilises pour poster. Appelle toi plutot Abou quelque chose, cela t’irais mieux.
    Din U kavac!