9.9 C
Alger
lundi, février 6, 2023

La Surprenante Réaction de la Police Algérienne Suite à Notre Article !

- Advertisement -
- Advertisement -

La police algérienne a décidé de mettre toute son énergie, mobilisant des moyens techniques et toute une brigade de fonctionnaires payés avec l’argent du contribuable, pour poster plus de 350 commentaires sur notre page Facebook !

Dans notre article daté du 22 Juillet 2020, date de la fête de la police, qui a visiblement fait mal à la Direction Générale de la Sûreté Nationale, nous avions dénoncé les dérives du directeur de la Police Aux Frontières, bombardé contrôleur Général de la Police par son fidèle ami : Khelifa Ounissi.

Khelifa Ounissi – Actuel Directeur de la Police algérienne

Nous faisons ainsi le constat que les services de Sûreté Nationale, qui disposent de systèmes et d’appareils « modernes », préfèrent venir sur le site d’Algeriepart pour poster des messages de menaces et des insultes à l’encontre de nos journalistes, car ces derniers auraient osé révéler à l’opinion publique, des vérités que la DGSN souhaitait ne jamais voir diffusées.

La brigade de lutte contre la cybercriminalité relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger a dévoilé ainsi la liste de tous les faux profils utilisé par ses services pour intimider les rédacteurs d’Algeriepart, comme vous pouvez aller le constater ici.

 

Aussi, nous invitons l’ensemble des citoyens désirant vérifier si un doubab des services de sécurité (mouche électronique) figure dans leur liste d’amis ou participe de manière suspecte dans leurs commentaires, à venir simplement retrouver son profil sur la longue liste composée des centaines de profils utilisés sur un seul de notre article intitulé « 22 Juillet 2020 – La Fête de La Police Gachée Par des Promotions Injustifiées ».

Au final, on voit plus souvent la police s’activer vainement à tenter de réduire la liberté d’expression citoyenne sur les réseaux sociaux et le droit à l’information des algériens à travers l’arrestation de blogueur et de journalistes, que sur le terrain ou l’insécurité a pris des proportions alarmantes !

Le véritable challenge des hautes autorités du Pays aurait été de vérifier nos informations, et d’y apporter des réponses fortes pour rétablir la rigueur dans un corps en déliquescence.

Mais au lieu de cela, le seul ordre parvenu aux services de Police émanait de ceux-là même que nous avions dénoncés, Khelifa Ounissi et de Mohamd Noui Sifi.

Mohamed Noui Sifi – Directeur de la PAF

Suite à nos fracassantes déclarations sur la gestion de cette honorable institution qu’est la DGSN, ces deux responsables ont dévié le travail de dizaines d’Hommes et de Femmes au service de la Partie, uniquement dans le but de tenter de se blanchir… En vain !

Voilà à quoi en est réduit tout pays quand il est entre des mains médiocres. Si on en a vu le résultat ces vingt dernières années, pensez-vous vous que le Peuple acceptera de le vivre encore ?

Danger en vue !

Y.F Cheikh

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -