10.9 C
Alger
vendredi, février 3, 2023

La presse internationale donne un écho inédit à la marche de la diaspora algérienne à Genève contre la répression des Droits de l’Homme en Algérie

- Advertisement -
- Advertisement -

« Une quinzaine de manifestants, bouches scotchées et habillés en orange pour rappeler l’uniforme des prisons, ont ouvert la marche menottés avec à leur cou le portrait de l’un ou l’autre détenu d’opinion algérien ». C’est avec cette phrase que de nombreux titres de la presse internationale ont décrit la marche organisée hier samedi 10 juillet dans les rues de Genève, la prestigieuse ville suisse, par plusieurs collectifs de la diaspora algérienne pour dénoncer les pratiques totalitaires de l’actuel pouvoir algérien. 

 

« Tout le monde peut être arrêté: mineur, journaliste, médecin, étudiant », peut-on lire ainsi sur le site d’information suisse Swiss Info, l’un des médias en ligne les plus consultés en Suisse. Comme plusieurs autres médias internationaux, le média helvétique a tendu l’oreille à plusieurs manifestants qui ont défilé hier samedi dans les rues de Genève pour appeler notamment à la libération des détenus politiques injustement incarcérés dans les prisons algériennes.

« Nous avons aujourd’hui une grande pensée pour eux, emprisonnés et violentés pour rien. Il est difficile de parler en Algérie, c’est pourquoi nous sommes en quelque sorte les ambassadrices et ambassadeurs du Hirak », a expliqué ainsi une marcheuse, venue de Paris spécialement pour la journée, au média Swiss Info. Ce dernier prend le soin de noter que « c’est la deuxième fois que la diaspora algérienne se réunit à Genève pour soutenir le mouvement de contestation algérien ».

L’Agence télégraphique suisse (ATS), la principale agence de presse de Suisse qui existe depuis… septembre 1894, s’est également fortement intéressé à cette action de protestation de la diaspora algérienne à Genève.

« Les manifestants sont arrivés de différentes régions françaises, de Belgique et d’Italie. Lors des discours, au point de départ de la marche au Parc des Cropettes (GE), une manifestante a appelé à la mise sur pied d’un gouvernement civil et non militaire et à la fin du soutien au gouvernement algérien. D’autres ont dénoncé le « silence assourdissant » de la communauté internationale « alors que les droits humains sont bafoués », indique ainsi ATS dans une dépêche largement diffusée et reprise massivement par de nombreux médias suisses ou européens.

« Sur le trajet de la marche, le cortège rempli de drapeaux algériens a redoublé de chants lorsqu’il a croisé différents bus des transports publics: « Libérez les otages », ont scandé les participants », a décrit encore ATS qui n’a pas manqué de mettre en exergue la complexité de la situation politique actuelle en Algérie caractérisée par une répression sans précédent des Droits de l’Homme et des droits civiques des algériennes et algériens.

La Presse, un prestigieux quotidien québécois fondé en 1884 à Montréal, a publié également dans ses colonnes un compte-rendu détaillé de cette marche de la diaspora algérienne à Genève. « (Genève) Quelque 300 Algériens de la diaspora ont manifesté samedi dans les rues de Genève, en Suisse, pour interpeller l’ONU sur la situation des droits humains dans leur pays, en particulier dans les prisons », a précisé à ce sujet La Presse. « Cette marche s’est déroulée alors que se tient à Genève jusqu’au 13 juillet la 47e session du Conseil des droits de l’homme », a expliqué le même média.

Plusieurs autres médias français ont repris intégralement la dépêche de l’Agence France Presse (AFP), l’une des plus influentes agences de presse à travers le monde entier, pour retracer le déroulement de cette marche de contestation organisée par la diaspora algérienne dans les rues de Genève. Le Figaro, Mediapart et plusieurs autres médias français ont repris ainsi les témoignages des manifestants algériens recueillis par l’AFP.

« Nous sommes venus dénoncer les arrestations arbitraires, la torture et la répression à cette occasion « , a expliqué dans la dépêche de l’AFP Assia Guechoud, qui a participé à l’organisation de la marche. « Ces derniers mois, la répression n’a fait qu’augmenter et il y a de plus en plus de témoignages de torture ».

« Déterminé à briser le mouvement contestataire du Hirak, le pouvoir algérien a interdit ses manifestations et multiplie les poursuites judiciaires contre opposants, activistes, journalistes et universitaires. À Genève, les manifestants ont marché jusqu’au siège du Haut-Commissariat, scandant des slogans comme « À bas la dictature » ou chantant « Libérez les prisonniers d’opinion » », a rapporté ainsi l’AFP.

Radio-Canada, le plus ancien service de diffusion du Canada, a également repris la dépêche de l’AFP tout en diffusant plusieurs images des manifestants algériens dans les rues de Genève. La radio canadienne s’est particulièrement intéressée à la mise en scène organisée brillamment par les marcheurs algériens pour illustrer la complicité de la communauté internationale avec le régime algérien. En effet, « une vingtaine d’entre eux étaient vêtus d’une combinaison orange de prisonniers, mains menottées et pieds enchaînés. D’autres tiraient une grande calèche en bois sur laquelle trônaient un homme portant le masque du président français Emmanuel Macron et un autre arborant celui du président algérien Abdelmadjid Tebboune », souligne enfin Radio-Canada.

 

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

10 COMMENTS

  1. Bravo la diaspora algérienne, le régime dictatorial est cerné et acculé ! Il va finir par craquer et chuter… l’Algérie de demain débarrassée grâce au Covod du régime le plus pourri du monde va se relancer et devenir l’un des pays les plus performants en Afrique!

  2. Des Makistes et des agents du makhzen derrière cette manifestation… C’est connu et cela explique la surmédiatisation via les relais traditionnels sionistes…

    Bref…Y a rien de nouveau.

    Le makhnaz tombera bien avant le régime algérien…Je tiens toujours mon pari.
    La gangrène est très avancée chez Pédale 6 c’est pour cela qu’il s’acharne sur l’Algérie pour détourner l’attention…

    Vive Chengriha

  3. La France de 2021 consolide son empire à distance en s’appuyant sur les supplétifs de ses ex. colonies auxquels elle avait passé le relais pour s’assurer du maintient et de la stabilité de son ex. empire !
    Si en apparence la France stigmatise les émigrés pour calmer la colère de ses citoyens, il n’en sera rien d’autres car c’est là le prix minimum à payer pour son éternelle main mise sur nos pays. Les Le Pen et Cie ne sont que des aboyeurs de services qui ont pour vocation d’amuser la galerie !
    Il ne faut pas oublier que le « Diviser pour régner » est une invention française pour les besoins de la colonisation de l’Algérie. Ce que leurs supplétifs ont reconduit sans en changer une virgule !
    Chaque algérien doit se convaincre que l’an I de l’Algérie libre est unie commence avec le Hirak, le « Yetnahaw Gââ » prend tout son véritable sens maintenant que nous savons tous la vérité !

  4. Porter la protestation de la rue algerienne en Europe et en Amerique. La presse locale s’en chargera. Nos augustes dictateurs militaires, islamistes, incultes, violents, faussaires et vulgaires, hesiteront à y aller se soigner par crainte d’une arrestation.

  5. A quoi il sert ce tintamarre , si en Algérie ils ne déclenchent pas une grève générale ,ils ne feront rien , ça fait 2 années de suite que le hiraq cri et qu est ce qu’il a fait ,il n’a fait que renforcer la mafia au pouvoir ,et puisque tous les hommes de boutef sont revenus au pouvoir , la mafia dirigeante entend le cri du peuple mais il rentre d’une oreille et sort de l’autre.

  6. @Dey buveur de pisse de chamelle
    Tu khorote :  » Des Makistes et des agents du makhzen derrière cette manifestation  » .
    Les Makistes ne participent pas a ces manifs du hirak car leur agenda est different. Rien a FOUTRE avec le HIrak!!!!
    Mais c’est plutot ton deuxieme point qui m’interesse . « Makhzen  » tu dis ???? Tout le monde en Algerie sait que la plupart des gens dans le pouvoir sont d’origine marocaine. Et oui, on est sous le joug d’un vrai Makhzen, celui venu du Maroc et de Tunisie en 1962.
    Les Chabib Kehelil, Mouad Boucharab, et autre membres de la caste du pouvoir sont tous des Marocains d’origine.
    Alors arretes d’emmener les gens en barque..

  7. Le figaro aussi à fait un article sur cette manifestation politiquement habile. Le pouvoir algérien à peur de la communauté internationale sachant que nombre de ses dinosaures sont passibles du Tribunal Pénal International pour les crimes et disparitions durant la decennie noire et au delà.
    Il faut sans cesse harceler le pouvoir algérien tellement idiot qu’il ne sait pas qu’il l’est. Et donc il ne changera jamais.
    Lire ci-dessous.

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/marche-de-300-algeriens-a-geneve-pour-interpeller-l-onu-20210710

  8. « les deux cadres dirigeants d’Asfertrade, une filiale d’Asmidal ainsi que les deux propriétaires de l’entreprise « privé » LG-transport  » ont été coamdamnés Octroi d’indus avantages dans le cadre des marchés publics », « Abus de fonction dans le cadre des marchés publics », « Non-respect des dispositions et procédures de réalisation de marchés publics », « Conflit d’intérêts » et « Obtention d’indus avantages ».
    Pour résumer , vous défendez deux cadres corrompus qui ont décidé de considérer que cette filiale d’Asmidale était leur propriété privé et ils ont non seulement affranchi du code des marchés publics, abusés de leurs fonctions pour attribuer les marché à LG-Transport ( qui eux sont les gentils corrupteurs) …et de toucher la tchipa

    Dans aucun article du jugement , il ne s’agit de ce milliardaire ( qui a été écarté par le fait du prince : peut-être qu’il a refusé de payer les deux cadres ) mais uniquement de ces deux cadres et des deux gérants de la société LG-Transport
    Il y’a de la corruption à tout les niveaux dans nos sociétés étatiques

  9. @[email protected] on est sujet du royaume du cannabis, et que depuis 3 décennies, son pays est désigné comme le plus grand producteur et exportateur de cannabis on devrait faire profil bas

    Quand est sujet du royaume du cannabis qui tire 25 % de son PIB du trafic international de la drogue, selon le département américain de la drogue , on devrait fermer sa grande gueule

    Quand la Banque ( Attijarawafabank) du Roitelet momo6, est camdamné à un blâme , 500.000 euros d’amendes, des agences fermées en Europe, pour la nième fois pour blanchiment d’argent sale , on devrait fermer son caquet

    Quand tu nous cites un article du journal Le Figaro, qui est une référence pour un esclave comme toi, qui cite un nombre de manifestants dérisoire , je parie un billet qu’une partie sont des marochiens comme toi, qui passent leurs temps à dénigrer un pays qui n’est pas le leurs, mais qui oublient leurs merdes : drogue, prostitutions, pédophilie, mineurs à la rue,misère sociale, et prison pleine à craquer
    Il y’a des centaines de milliers d’affamés esclaves de ton roitelet qui préfèrent vivre et travailler au noir en Algérie que rester dans ce royaume moyennnageux
    J’ai lu dans les journaux du makhnez qu’en une semaine, début juin dernier, à Marrakech, les services de police, ont arrêté 5040 personnes « prétendument délinquants » ..Les journalistes et les passants sont comdamnés pour des délis sexuels comme Raissouni, et les leaders du Hirak croupissent dans les geôles du makhnez pour 20 ans