La condamnation de Fethi Ghares démontre que le régime algérien ne veut faire aucun compromis

10
1204

Le coordinateur du Mouvement démocratique et social (MDS), Fethi Ghares, a été condamné officiellement ce dimanche 9 janvier, à deux de prison ferme par le tribunal de Bab El Oued, à l’ouest d’Alger. L’opposant algérien croupira ainsi encore en prison alors qu’il est placé en détention depuis le début du mois de juillet 2020. Cette condamnation arbitraire d’un opposant politique sur la base de simples déclarations et activités militantes pacifiques est la démonstration parfaite que le régime algérien ne veut faire aucun compromis sur le terrain politique. 

Le régime algérien maintient ainsi son cap vers la répression massive des libertés individuelles et publiques et l’étouffement général des Droits de l’Homme. Les dirigeants algériens ne veulent d’aucun compromis avec l’opposition ou leurs détracteurs. La liberté d’expression, d’associer ou de militer pour une cause qui diverge avec celle propagée et défendue par le pouvoir algérien sont, désormais, interdites en Algérie. Et il n’est pas question de faire marche arrière. C’est la principale conclusion que l’on peut tirer de cette condamnation arbitraire et brutale dont a fait l’objet Fethi Ghares.

Pour rappel, Fethi Ghares a été arrêté, au début du mois de juillet 2020. Il a été poursuivi pour « atteinte à la personne du président de la République », « outrage à corps constitué » et « diffusion d’informations pouvant porter atteinte à l’unité nationale et à l’ordre public». Commentant ce verdict, le vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), le qualifie de « scandaleux et de honteux ».

«Un verdict lourd pour des poursuites infondées avec un dossier vide. Ce verdict est une preuve de plus, une dérive de trop dans la criminalisation de l’acte politique. Fethi est poursuivi pour ses opinions et pour son engagement politique en tant que responsable du MDS, un parti politique agréé et légal. C’est une escalade contre les libertés ! », écrit-il sur sa page Facebook. Lors de son procès qui s’est déroulé, le 26 décembre dernier, le coordinateur du MDS a dénoncé « une affaire politique ».

« C’est un procès politique ! Vous êtes en train de juger un coordinateur d’un parti politique. Cette qualité je la garde même dans ma cellule », avait-il déclaré en réponse aux questions du juge. Lors de cette audience, le magistrat l’avait interrogé sur ses propos sur le système.

« De qui parlez-vous en disant que nous refusons d’être gouvernés par les enfants de Bigeard (Général de l’armée coloniale française en Algérie) ? », lui avait-il demandé. En réponse, le chef du MDS avait déclaré : « Il ne refuse ces propos que celui qui se sent visé ». « Qu’est-ce que vous entendez par le régime criminel ? », l’avait interrogé à nouveau le juge.

L’accusé avait rétorqué : « Le régime qui emprisonne des innocents est criminel, le régime qui dilapide 1000 milliards de dollars l’est aussi. J’ai critiqué le régime de Bouteflika qui a dépensé cet argent. Aujourd’hui, je suis poursuivi pour cela, ça veut dire que le régime n’a pas changé», avait-il lancé.

 

 

10 COMMENTS

  1. IL a le droit de contester « le régime », « le pouvoir » ou « la junte » mais traiter des algériens d’enfants de Bigeard est inaceptable
    On conteste et on s’oppose par des idées, un programme politique, pas par l’insulte
    L’insulte est l’arme des faibles , il y’a aucun courage ou mérite dans l’insulte
    Il y’a d’autre « opposants » qui ont été acquitté comme des journalistes, des étudiants mais comme par hasard , d’eux vous n’en parler pas …eux ils défendaient des idées, une Algérie libre et démocratique mais n’insultait ni d’autres algériens

  2. Qu’est ce que tu fait en France pays des libertés ? Rejoins ton paradis carcéral, issue de l’idéologie que tu souhaites pour les autres, mais pas à toi.

    Ah oui j’oubliais, c’est ce pauvre ventre, qui te retient chez l’ennemi honni.

  3. @ Chaw
    Tu plaisante, il ne quitteras jamais la France
    Car il sait se qu’il l’attend là-bas, d’ailleurs il le dit lui même, il ne voyage jamais par air couscous, il préfère les compagnies européennes.
    Il est à l’image de tous les haut in…dignitaires algériens.

  4. Il dit enfants de Bigeard, moi en utilisant le langage de loco le débile, ce prétendu défenseur des droits des algériens est un fils de pute.

    Ceci dit il mérite sa condamnation pour injures publiques, point barre !

    Les autres qui se masturbent l’esprit à longueur de journée, et qui sont des verrues et chômeur, les algériens sont connus pour être des voyageurs et c’est leur droit de vivre où bon leur semble. Le reste des supputations de MAKaks n’est que parole de caniveau où ils sont.

  5. @ frère Balou et Chaw,
    la meilleure façon de répondre à ce pseudo plein de merde ,c’est de l’ignorer.
    Sa mission est de travestir la réalité et de tout faire endosser au Maroc.
    Je rêve du jour où le peuple va renverser la table et de poursuivre ces gens là jusque dans leurs toilettes comme l’a si bien dit le dictateur poutine.
    ces gens là doivent êtres exhibés aux yeux de tous pour que le peuple puisse connaître l’origine du mal.
    Quant à Fethi, les lions ne meurent jamais et quand on à une femme comme la sienne,il peut dormir tranquille ,par contre la junte et ses obligés doivent sentir le souffle du tsunami qui les guette.

  6. Ya Vaginlisse,
    Toi qui fait croire que tu est aux US alors que tu es dans une barre d’immeuble dans ta banlieue crasseuse parisienne.
    Tu ne perds rien pour attendre car des vomis comme toi vont rendre des comptes quelque soit Alpha.
    Quant à Fethi il vaut toute ta descendance turc. Va t’occuper de Nezzar le criminel et de son fils pareil.
    Peux tu avec un peu d’objectivité si il te restes un gramme dire comment un vrai criminel, blanchisseur d’argent sale, et surtout déjà condamné lui et son fils peuvent aujourd’hui se pavaner et décider?
    Ah pardon, c’est votre nouvelle ânjiri.
    Sinon ,est ce qu’il y’a de l’huile?
    Remarque tu as des circonstances atténuantes, comme tu ne connais pas ta filiation ,cela se comprend.

  7. Il y a deux individus de l’entourage de la junte exfiltrés vers la France, avec la nationalité française sur un plateau !
    Ils rodent sur ce site comme des hyènes assoiffées de sang. Ils vont jusqu’à faire de la délation pour se faire valoir !
    Maintenant qu’ils se sentent en perte de vitesse en France, Ils font tout pour refaire allégeance à leur junte pour se
    refaire une virginité. Ces gens là, n’ont aucun sentiment pour le peuple algérien, en dehors de rouler sur et pour leur
    ventre, comme des serpents (hnach). Ils mangent à tous les râteliers sans état d’âme !
    Pour leur insignifiance, il faut les ignorer totalement !

  8. Il y a un débile qui se reconnaitra qui croit tout savoir, grâce à sa boule de cristal, à défaut d’avoir un cerveau. là où j’habite, tu ne l’auras jamais, même pas en rêve sale chien de MAKkak, rageux et envieux d’avoir échouer sa vie de gardien de chèvres. Pauvre plouc, tu fais pitié. Non toi tu habite un gourbi espèce de galeux. Ma filiation est meilleure à la tienne, il n’y a pas photo. Toi tu es issu de je ne sais quoi qui ont fait de toi un débile, un vulgaire qui ne se rend même pas compte de ses paroles de caniveau. Pauvre Algérie qui a encore des gus de ta veine, ce qui explique pourquoi il y a des choses à faire et plus particulièrement à foutre ce monde de merdeux ailleurs, au Sahara.

    Il y a aussi un autre individu, hacha les individus, qui parle pour ne rien dire et en plus il appelle à ignorer ceux qu’il suppute être en France.

    Y’en a marre à la fin, la patience a des limites.

  9. Nous ne sommes pas des MAKkak !
    Nous sommes les enfants de fellaghas que tes parents supplétifs de Fafa, bardés de médailles du mérite de la légion d’honneur, ont exterminé pour prendre leurs places, et te permettre de bomber le torse aujourd’hui, aux frais de la
    princesse « Algérie » que vous squattez sans partage depuis 60 ans ! De taper dans la caisse, sans rendre de comptes à
    personne, a fait de vous des « gastronomes en culottes courtes » au verbe haut ! L’Histoire et les archives vont bientôt
    parler, mais ce jour là, tu changeras même ton pseudo !

  10. Crétin tu es, crétin tu le resteras. Je dirais même plus, nul tu es nul tu le resteras.

    Je n’ai pas de compte à rendre à des traitres à la nation, en dépit du fait que je ne suis pas souvent d’accord avec la politique appliquée.

    Vous avez échoué votre vie et vous tentez comme d’habitude de compter sur la houkouma. Il n’y a pas d’huile, c’est el houkouma. Il n’y a pas de patates, c’est el houkouma, il n’y a pas de pain, c’est el houkouma etc….

    Vous êtes tellement obnubilés par vos insuffisances que vous êtes incapables de raisonnement.

    Trop tard pour vous la clique du bouffon fou et des illuminés à la noix. Vous faites pitié et vous n’avez aucun respect pour les lecteurs avec vos insanités dans lesquelles vous baignez à longueur de votre chienne de vie.

    Je vous souhaite d’y rester et de ruminer votre situation que Allah vous a donnée pour vos langues de maquerelles et vos actes immoraux. Et comme vous ne croyez pas en Allah, je le prie à votre place. Amine ! Tapez vous la tête contre le mur de hittiste qi cela vous chante, moi je resterai là à vous tenir la contradiction que cela vous plaise ou non, espèces de malotrus que vous êtes.