La chute de la valeur du Dinar algérien marque un 9e record depuis le début de l’année 2022 : la cherté de la vie va s’aggraver en Algérie

0
263

Le dinar algérien a enregistré son 9e record à la baisse face au dollar américain. Depuis ce vendredi 13 mai, un dollar USD vaut146,16 Dinar algérien (DA) sur le marché officiel des changes, à savoir le tableau des cours des principales monnaies étrangères sur le marché interbancaire des changes d’Alger, établi par la Banque d’Algérie. Il s’agit d’un record historique. Un 8e record inédit depuis le début de l’année 2022. 

Le 4 mai dernier, le dollar USD valait 145,58 dinars algériens (DA). La monnaie algérienne collectionne ainsi les chutes et baisses continues face au Dollar USD. Le recul est alarmant et témoigne de l’extrême fragilité de la situation économique et financière du pays.  Depuis le début de l’année 2022, la monnaie américaine a franchi successivement les seuils des 139 dinars (11 janvier), 140 dinars (31 janvier), 141 dinars (1er mars), 142 dinars (8 mars), 143 dinars l’unité (9 mars), 144 dinars (18 avril), 145 dinars algériens (4 mai), et 146,07 (12 mai). En clair, depuis le début de cette année 2022, le dinar algérien s’est effondré à 9 reprises face à la monnaie américaine, la référence mondiale dans les marchés des devises internationales.

La dévaluation va fatalement générer de l’inflation, en renchérissant le prix des produits importés. Ce qui constitue une très mauvaise nouvelle pour les consommateurs algériens. Cela signifie concrètement que les prix de plusieurs produits de large consommation vont encore augmenter dans les jours à venir aggravant ainsi le fléau de la cherté de la vie martyrisant au passage des millions de ménages modestes algériens.

Par ailleurs, cette nouvelle dévaluation du dinar conduira inévitablement les autorités algériennes à augmenter significativement la taille de la masse monétaire provoquant ainsi, dans les semaines à venir, une nouvelle forte hausse du niveau des prix. Malheureusement, cette probable nouvelle forte inflation fera diminuer la valeur des revenus des Algériennes et Algériens et de leur épargne. Des jours difficiles attendent donc les consommateurs algériens.