La Belle Vie des Enfants de Tahar Allache et l’Enfer de Ceux qu’il a Sanctionnés à la SGSIA !

3
1061

Depuis la grève déclenchée par les employés de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires (SGSIA) de l’aéroport d’Alger pour protester contre les conditions de travail et demander l’évolution de leur plan de carrière et de grille de rémunération, le PDG Tahar Allache a décidé de sévir brutalement en s’acharnant contre la Direction Maintenance et Logistique (DML).

Alors que les employés, déçus et découragés, s’en sont remis à la décision du Tribunal de Dar El Beida qui avait jugé la grève illégale, et ont repris lentement le travail, Tahar Allache a chargé les représentants syndicaux, qui rappelons-le n’ont plus aucune légitimité car leur mandat a expiré, d’user de tous moyens pour licencier certains des employés de la DML, jugés comme meneurs …

Une mission que prend bien à cœur ces syndicalistes acquis à la cause de leur PDG, car de la survie d’Allache dépend leur maintien au niveau de la section syndicale de l’Aéroport Houari Boumediene.

« Cela leur permet de licencier des éléments qui pourraient leur donner du fil à retordre quand Allache sera relevé ou emprisonné » Nous dira un cadre de la Police des Frontières ayant requis l’anonymat.

A cet effet et en guise de représailles, Tahar Allache s’en est pris à 70 personnes de la DML identifiées par le Responsable de la Sécurité Chafik Boukehal comme étant le noyau dur des grévistes, et les a amputés de trois jours de salaire !

Une retenue qui met à mal la bourse de ces 70 employés dont le salaire est déjà à la base bien faible pour nourrir une famille souvent nombreuse.

La politique de diviser pour régner, est donc la stratégie qu’a adopté Allache pour semer la discorde au sein des employés de la SGSIA, en opposant les éléments de la DML entre eux pour les affaiblir.

Viser 70 personnes actives en les sanctionnant et pas les 530 autres de cette Direction, cela tend à créer une scission dangereuse qui envenime les rapports entretenus entre collègues dorénavant divisés en deux clans qui se regardent avec méfiance…

Cette décision a bien évidemment été très mal accueillie et a créé un profond malaise au sein de l’ensemble des 1700 employés de la SGSIA.

« Allache a fait monter d’un cran le risque d’explosion d’une nouvelle protestation encore plus violente ! » prévient le même cadre des services de sécurité de l’Aéroport contacté par nos soins.

Faudra-t-il laisser les choses s’envenimer et laisser croire que le mouvement de protestation est le fait d’une manipulation extérieure, comme il a été déclaré par Tahar Allache lorsqu’il a fallu adresser un courrier d’explication au Ministère de tutelle ?

« Les pouvoirs publics civils et les services de sécurité doivent prendre leurs responsabilités en ces jours de retour du Hirak, tout pourrait partir d’ici avec cette injustice » Nous lance le cadre de la PAF, bien remonté contre les agissements du PDG de la SGSIA.

Par cette énième injustice, Tahar Allache n’a fait que reprendre la vieille rengaine du régime, qui se plait à accuser ceux sortis demander de meilleures conditions de travail ou de vie, d’être manipulés par des entités étrangères… Le fameux complot ourdi par des mains étrangères !

C’est en recourant à ce genre d’arguments que Tahar Allache vient d’acter au licenciement d’une première personne de la DML, alors que d’autres sont harcelées par le directeur du service Riad Belatache, et par les syndicalistes illégitimes Safta, Akdif et Baghdadi pour les pousser à la faute dans le but de les trainer en conseil de discipline et de procéder à leur renvoi…

Il semble facile d’abuser de son autorité et de s’acharner avec une telle violence contre des chefs de familles en les privant de travail ou d’une partie de leur salaire, alors qu’en même temps Tahar Allache offre le meilleur pour assurer l’avenir de sa propre famille.

En Effet, le PDG de l’la société gérant l’aéroport d’Alger a pu installer depuis le mois de Septembre 2004, son fils Mounir, issu de son premier mariage, dans une société française implantée à l’aéroport d’Orly…

La société qui emploi le fils de Tahar Allache en qualité de Directeur Adjoint chef de Site est : Partenair Aero, une société active dans le fret aérien !

D’autre part, Allache a également pu aider sa fille Yasmine et son mari Hakim Bouda à créer l’entreprise Forever Living Products Algérie, une société vend des produits des compléments alimentaires, du maquillage et autres soins du corps et du visage.

La société est implantée dans la commune de Cheraga, dans la banlieue ouest d’Alger, résidence de la Famille Allache !

Yasmine Bouda Allache a également état installée en France, dans un appartement de l’avenue de Wagram dans le très chic quartier du 17ème arrondissement de Paris ou elle avait, dès le 1er Mars 2017, enregistré une entreprise spécialisée dans le secteur d’activité du conseil pour les affaires et autres conseils de gestion…

Selon la position et l’impunité dont jouit votre père grâce à ses soutiens, la vie vous sera paisible et manifestement bien plus heureuse que celle des enfants dont les pères oseront demander plus de justice !

Ainsi va la nouvelle Algérie…

3 COMMENTS

  1. Pour piller l’Algérie et ses richesses, il n y’a pas de différence entre arabes de services ou kabylos de service, ils sont tous les mêmes, ils rivalisent d’ingéniosité. D’ailleurs, ce sinistre Allache, n’est pas « arabe » mais bel et bien kabylos.

    Tenez, Rebrab, est passé d’un simple expert comptable à la 4è fortune d’Afrique avec plusieurs milliards de dollars amassés sur le dos du peuple algérien en profitant de la politique de soutien du gouvernement à l’huile et au sucre.
    Il se permet même de proposer 40 millions de dollars pour restaurer Notre Dame. Bel exemple de solidarité. Par contre, la mosquée d’Alger n’aurait pas due être construire car à la place, on aurai mieux fait de construire un hôpital !!!

  2. @dzman
    ce Allache se veut arabe et supporte la republique arabe algerienne. Ne lui enleve pas cet envie car il ya des millions de faux arabes chex nous qui sont devenus naturellement des arabes de service .
    Pour etre kabyle il faut le prouver sur le terrain!