8.9 C
Alger
mercredi, février 8, 2023

La Banque Mondiale répond au régime algérien et juge ses propos « inacceptables »

- Advertisement -
- Advertisement -

Le Groupe de la Banque mondiale est sorti de son silence pour répondre aux graves accusations colportées par les autorités algériennes à travers plusieurs dépêches de l’agence de presse gouvernementale l’APS. La prestigieuse institution financière internationale a publié une mise au point dans laquelle elle a jugé les propos tenus dans les dépêches de l’APS et les articles de la presse algérienne d' »inacceptables ». 

« Nous avons noté avec regret que certains des articles cités ci-dessus ont adopté un langage qui peut avoir dépassé les pensées de leurs auteurs anonymes. Tout inacceptables qu’ils soient, il ne sera pas répondu à ces propos, tant nous considérons qu’ils ne sauraient porter argument ni ne constituent un élément de débat », a réagi ainsi le Groupe de la Banque Mondiale dans une mise au point concernant le Rapport de suivi de la situation économique en Algérie diffusée sur son site internet. Dans cette mise au point, la Banque Mondiale a clairement signifié que les critiques insultantes et injurieuses formulées par les autorités algériennes ne méritent même pas une réponse constitutive en raison de leur caractère puérile et purement immoral ou diffamatoire.

Le Groupe de la Banque Mondiale a fait remarquer aussi dans sa mise au point que les articles diffusés par la presse algérienne acquise au régime « comprenaient des informations factuellement inexactes sur le contenu du rapport, qui a été préparé avec la plus grande rigueur, ainsi que sur ses auteurs, une équipe d’économistes travaillant sur la région du Maghreb ».

« Nous tenons à souligner que la Banque Mondiale produit régulièrement des rapports économiques pour ses pays membres. Le Rapport de suivi de la situation économique en Algérie est produit deux fois par an », a rappelé encore cette institution internationale en soulignant que le rapport qui a suscité l’ire des chapelles médiatiques du régime algérien avait « fait l’objet d’un examen de qualité approfondi avant sa publication ».

Cette mise au point a expliqué aussi que ce rapport qui a blessé la sensibilité du régime algérien « est basé exclusivement sur des données publiques, dont la référence figure dans le document, ou sur des données fournies par les autorités des pays membres ». « Les conclusions du rapport sont cohérentes avec les données officielles disponibles à la date de clôture des données du rapport (1er novembre 2021), dont la plupart sont présentées dans la Note de Conjoncture de la Banque d’Algérie publiée le 22 décembre 2021 », a affirmé en dernier lieu le Groupe de la Banque Mondiale qui n’a pas voulu ainsi verser dans la polémique stérile en répondant aux injures et calomnies des appareils médiatiques du régime algérien.

 

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

21 COMMENTS

  1. Pauvre zmar qui fait tout un plat en déformant les propos de cette mise au point qui n’apparaît même pas en UNE de la Banque Mondiale et il faut vraiment avoir du temps à perdre pour la rechercher dans la masse des articles de ladite banque.

    Régime algérien, presse aux ordres, polémique stérile, injures et calomnies, n’y figurent pas.

    C’est zmar l’enragé qui les invente et élude volontairement la conclusion de cette note qui stipule :

     » L’Algérie, membre apprécié du Groupe de la Banque mondiale, est représentée au Conseil des administrateurs de la Banque. Le personnel et la direction du Groupe de la Banque mondiale servent uniquement les objectifs de l’institution.  »

    Vos souteneurs ne vont pas plus vous payer pour ces insultes à l’endroit de l’Algérie.

    Vous pouvez censurez, il ne restera que les MAKaks comme servants de votre cause anti Algérie.

  2. Y a Samar, parle nous de la demie sœur de homo6 Hedva Selea d’origine juive ,une ancienne militaire sioniste qui est réceptionniste dans un hôtel vers Jérusalem cette femme âgée de 52 ans , qu’est ce qu’elle a dit. Tout fini par sortir et dit ou elle est la femme d’homo6 et qui a tué son chauffeur. Dit nous si tu peux sortir de l’Algérie pour aller avec tes connaissances un peu voir chez les autres ce qui se passe, sans ça tu es nul.

  3. ya vaginlisse fils de pute, né dans une caserne suite à une partouze de ta Mère de ta grand Mère de ta tante, et évidemment de tes sœurs tout en sachant c’est que le kouwad de ton père qui changeait les draps.
    Alors y’a pas moyen d’avoir un litre d’huile fils de chienne.
    Nike yemak ya tahane né suite à une touze. va lécher ton Nezzar et après n’oublie pas de changer les couches à ton chengrifouha. Le peuple vous vomit enfants de putains, le peuple quelque soit Alpha vous fera la fête, vous ne perdez rien à attendre.

  4. Extrait cinglant du recadrage de la Banque Mondiale:

    « Nous avons noté avec regret que certains des articles cités ci-dessus ont adopté un langage qui peut avoir dépassé les pensées de leurs auteurs anonymes. Tout inacceptables qu’ils soient, il ne sera pas répondu à ces propos, tant nous considérons qu’ils ne sauraient porter argument ni ne constituent un élément de débat. »

    [www.banquemondiale.org]

    Conclusion: les haineux du pouvoir algérien finissent toujours par se prendre des claques bien méritées.Et celle-là est internationale!

  5. L’éthologue à deux balles Evangelisse très lisse Confutatis Maledictis Homo Madhlulis ne peut s’empêcher d’exprimer immanquablement sa morgue raciste. Ce vendeur de pizza special combo ratisse loin de son hameau poussiéreux et sale pour se parer de frous frous du larbin avec la conviction du lâche et la certitude de l’obséquieux. Après les MAKaques, à qui le tour éthologique : les bonobos de ta tribu de refadines, ou bien les orang outangs des râteliers de la ripouxblik, peut-être bien les gibbons des qasmates fln frelaté ? Le choix est étendu dans ce zoo qui fait ta fierté pauvre larbin.
    Les innocents emprisonnés par le pouvoir dictatorial et mafieux n’interpellent jamais ta conscience ?
    Laudateur et vil, c’est la rançon de la servitude d’un méprisable soumis comme Evangelis.

  6. Les insultes c’est l’arme des faibles
    critiquer un rapport de la BM est devenu un crime de lèse majesté…
    Le rapport du FMI, lui n’a pas été critiqué, pourquoi?
    Parce qu’il ne parle pas d’un scénario catastrophe mais incite plutôt à accélérer certaines réformes.
    Un des rare pays qui a une dette extérieure presque nulle, une réserve de change de 43 Milliards de $ ( soit 16 mois d’importation), un indice de pauvreté interdimentionnelle ( selon les termes de la BM) 4 fois moindre que la narco état du cannabis, des transferts sociaux équivalent à 17 milliards de $ par an…
    Peut-être que la BM souhaite que l’Algérie devienne producteur de cannabis et encourage le tourisme sexuel sur son territoire pour être bien vu par la BM….
    « Les administrateurs saluent la stratégie des autorités pour relancer la croissance et réduire la dépendance de l’économie aux hydrocarbures. Ils saluent également l’orientation du nouveau Plan d’action du gouvernement et appuient les réformes prioritaires identifiées par le Plan pour faciliter la transition du pays vers un modèle de croissance plus inclusif et plus durable. Les annonces récentes vont dans la bonne direction en ce qui concerne le renforcement de la transparence et du cadre institutionnel de lutte contre la corruption, l’amélioration de la résilience face aux changements climatiques, ou les initiatives en faveur des technologies numériques, des investissements directs étrangers et de la concurrence pour encourager l’investissement privé et la création d’emplois. »

    Mais la BM recommande le recours à l’emprunt extérieur et une bai

  7. Les MAKaks leur fait mal au cul de trouver les contradicteurs à leur paroles de voyous.

    Que cela vous plaisent ou non, que vous continuiez dans vos haine et au soutien des ennemis de l’Algérie personnellement, pour rester poli, eu égard aux quelques lecteurs de ce site, je vous dirai bien des choses mais ma mère Allah yarhemha ne m’a pas élevé pour dire des insanités comme ce débile de loco qui n’a que des vulgarités dans sa sale tronche. Je ne parle même pas de ses acolytes qui font semblant d’être intelligents avec leurs commentaires à la noix qui, au lieu de discuter du sujet font des attaques personnelles.

    Et dire que ces gus prétendent donner des leçons alors qu’ils sont les responsables de la situation de l’Algérie car comment voulez-vous que le pays sorte de ses problèmes qi des individus sans foi ni loi déversent leurs conneries à longueur de fake news.

    Quant à ce morpion de axis 7 le HMARocain, il devrait nous dire comme fait la banque de bouffi sex, maintenant qu’elle est interdite d’exercer en Italie et condamnée à une forte amende en France et un blâme.

  8. Zmar n’accepte pas plus d’un lien pour étayer mon propos à l’attention de ce morpion de axis7, voici donc le second

    https://acpr.banque-france.fr/sites/default/files/media/2021/01/08/210108_decision_awbe.pdf

    C’est bouffi sex qui est le propriétaire de cette banque de voyous qui blanchi l’argent de la drogue et récolte les fonds provenant de la prostitution et des vols opérés à l’étranger pas ses con-patriotes HMARocains.

  9. Le problème de certains algériens c est qu ils persistent et signent, ils ne veulent rien savoir: le même disque et la même chansonnette, c est un complot, tout le monde complote contre l Algérie parce que l Algérie est une puissance qu on ne peut pas vaincre. Chers amis, ce n est qu un rapport demandé par les responsables de votre pays, des responsables civils et vous vous répondez à une institution mondiale spécialisée dans le domaine à la place des militaires pour leur faire plaisir. Chers amis réveillez vous car là vous allez à la dérive, depuis les années 60,les militaires vous malmenent et vous vivez dans un autre monde, un monde virtuelle loin de la réalité

  10. L’Algérien du bled, pas celui qui est en France et qui raisonne en fonction de son environnement économique (pas si mauvaise que ça), mais le gars lambda impliqué malgré lui dans l’économie informelle, il se fiche complètement de ce qu’a pondu la BM ou le FMI. Il n’en a rien à faire et d’ailleurs il ne sait même pas qui ces organismes existent. Cela dit sans mépris de ma part.

    Aussi, que l’on invoque l’un ou l’autre organisme pour démontrer qu’on a raison, que l’un est un bon Algérien super patriote et l’autre un Algérien vendu à l’étranger macoco et/ou frakaoui c’est selon, on oublie volontairement peut-être qu’actuellement, le petit peuple d’Algérie souffre et risque encore de pâtir dans les mois et années à venir de la gabegie et des incompétences des gouvernances précédentes.

    Le FMI et la BM font des bilans au temps « t » à partir des données produites par le gouvernement qui, lui, s’appuie sur des rapports de son administration concernant les différentes actions qu’il a réalisées et qu’il va entreprendre. Et que ces rapports peuvent être sérieux, incomplets, trafiqués, fictifs, approximatifs sur des informations essentiellement économiques et cela quelque soit le type de société et/ou du système politique.

    Or notre nation que l’Ecole de la République a transformée durant 60 années en une société arabo islamique, fondée sur la tradition et la religion, est-elle en capacité de muter et d’entrer dans l’ère du XXI siècle sans s’interroger sur le sens, les causes et les conséquences de ce qui a conduit l’Algérie à ce point de rupture.

    Or ces conclusions des rapports FMI et BM devraient-elles pas plutôt nous inciter à nous interroger si le développement économique du pays ne passe pas par un changement social et culturel. En fait, ne faut-il pas que l’Algérien lambda devienne par ses idées, sa liberté de penser, d’entreprendre, sa conscience du sens qu’il donne à ses actes, le véritable acteur du processus du développement de notre pays ?

    Ces rapports invoquent la rationalisation de notre économie. Cette rationalisation qui est particulièrement présente dans les domaines scientifique, technologique et économique et devrait progressivement s’étendre à l’ensemble des activités sociales. C’est une tendance de fond des sociétés modernes. La base en est la liberté et la responsabilité.

    Le problème est là ; Etre ou ne Pas être ?

  11. Chyata ne ratent aucune occasion pour insulter, pour montrer combien il puent la médiocrité, la haine.. Ils souffrent, oui ils souffrent et énormément, si le Maroc est si puissant et guide les États-Unis, les nations unies, la banque mondiale…alors pourquoi ne pas lever le drapeau blanc parce que votre réaction montre combien vous faites pitié. Vous savez le règne des militaires va se terminer un de ces jours et l Algérie renaîtra et sera vraiment indépendante, ces militaires que vous supportez tellement ont exécuter un carnage pendant les années 90 en tuant plus de 250000, certains algériens ont vraiment la mémoire courte

  12. @Timour, tu as raison, sauf que nos gouvernants ne sont pas dans le rationnel, avec leur niveau de conscience faible ils pataugent dans les affectes et les réactions épidermiques.
    Avec toutes les preuves et les démonstrations étayées, ils ne changeront ni d’avis ni de comportement. Leurs intérêts et ceux du peuple divergent, alors pourquoi changer du moment que tout va bien pour eux.

    @Ya Dendani, tu les compare aux Bonobo et Orang-outan, c’est trop d’honneur pour eux, ces animaux sont autrement plus respectables que cette junte et leurs supporters.

  13. « Ferid Belhaj, vice-président pour la région MENA représentant la Banque Mondiale (BM), est au Maroc depuis quelques jours et durant son séjour, il a fait l’éloge des récents engagements du Maroc, pour sa gestion politique et économique, entre autres. Lors d’une réunion de travail avec Nadia Fettah Alaoui, Ministre de l’Economie et des Finances du Royaume, il a déclaré à la Ministre l’intérêt de l’institution financière pour le renforcement du développement économique et social du pays du Maghreb. Il a également salué les efforts du nouveau gouvernement et son engagement envers la nation. « Le Maroc est un exemple pour toute la région. Il est sur la bonne voie », a réaffirmé Belhaj.  »

    Ce qu’on apprend de Mr Belhaj est que la royaume du cannabis et de la prostitution est un exemple pour toute la région?
    What’s the fake?
    Alors désolé, je n’ai jamais défendu la junte, le pouvoir, l’armée ou khouroutou mais lire cela d’un vice président de la Banque Mondial, le même qui a rédigé le rapport sur l’Algérie , mais qu’il aille au diable lui et son rapport.

    Un narco pays qui tire 23 % de son PIB du commerce illégale de la drogue selon le département américain des drogues , premier producteur et exportateur de cannabis au monde selon l’ONUDC ,
    Un narco état dont les banques blanchissent l’argent du trafic de drogue au Maroc et en Europe ,
    La propre Banque du Roi a été une nouvelle condamné en janvier 2021 à un Blâme et 500.000 $ d’amendes
    Ce pays était sur la liste grise jusqu’en février 2021…et il est effacé de la liste comme par enchantement
    Je vais m’arrêter là…car donner comme exemple un narco état est une hérésie

    Je vais terminer par qui est le nouveau président de la Banque Mondiale? David Malpass , un ami de Trump et qui faisait partie de son administration jusqu’en 2019
    C’est Mr Trump qui l’a lui même nommé car c’est aux USA que revient automatiquement la présidence de BM

  14. la question n’est pas ce ramassis de banalités et de débilités qu’est ce rapport truqué
    mais de savoir combien ce faux jeton de belhaj a ramassé pour salir un pays comme lALgerie !il doit se frotter les mains cette crapule! mais ne t’en fais pas ! corrompu ! l’heure des comptes n’est plus loin ! tu vas brûler en enfer
    inchallah

  15. @ Iznogoud,
    Le fait qu’une partie importante du peuple Algérien se fasse traiter de Makak apparemment ne vous choque point.
    la seule qui vous choque ces mes insultes?
    Le jour ou vous serez un tant soit peu crédible, sera le jour où vous vous élevez contre toutes les attaques d’où qu’elles viennent .
    Sinon je ne représente pas le peuple, surtout pas vous, mais certainement une grande partie du peuple Kabyle, dont vous ne faites certainement pas partie.